Pancy-Courtecon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pancy-Courtecon
L'hôtel de ville de Pancy-Courtecon.
L'hôtel de ville de Pancy-Courtecon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Guignicourt
Intercommunalité Chemin des Dames
Maire
Mandat
Martine Bricot
2014-2020
Code postal 02860
Code commune 02583
Démographie
Population
municipale
60 hab. (2015 en augmentation de 39,53 % par rapport à 2010)
Densité 9,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 28′ 28″ nord, 3° 39′ 18″ est
Altitude Min. 70 m
Max. 181 m
Superficie 6,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Pancy-Courtecon

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Pancy-Courtecon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pancy-Courtecon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pancy-Courtecon

Pancy-Courtecon[1] est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France. Elle est née de la fusion des communes de Pancy et Courtecon en 1923.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Pancy-Courtecon est située dans la région Hauts-de-France, au centre du département de l'Aisne. La commune appartient au canton de Guignicourt et à la communauté de communes du Chemin des Dames.

La commune se trouve à 22,9 km au nord-ouest du bureau centralisateur du canton, Guignicourt[2], à 10,8 km au sud-est de la ville préfecture, Laon[3], et à 116,9 km au nord-est de la capitale, Paris[4].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pancy-Courtecon
Colligis-Crandelain Monthenault Chamouille
Colligis-Crandelain Pancy-Courtecon Cerny-en-Laonnois
Braye-en-Laonnois Vendresse-Beaulne Cerny-en-Laonnois

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant inférieur à 100, le nombre de membres du conseil municipal est de 7[5].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Pierre Deleplace    
mars 2008[6] en cours Martine Bricot DVG Fonctionnaire
Réélue pour le mandat 2014-2020[7]

Services publics[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2015, la commune comptait 60 habitants[Note 1], en augmentation de 39,53 % par rapport à 2010 (Aisne : -0,34 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
133 142 137 154 152 149 146 122 107
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
116 110 114 112 106 108 99 96 82
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
91 94 85 32 54 75 66 54 65
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
64 67 51 59 56 52 46 45 44
2013 2015 - - - - - - -
59 60 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Pancy-Courtecon comporte trois monuments à découvrir :

  • le château de Pancy : il fut reconstruit après la guerre de 1917 et transformé en chambres d'hôtes ;
  • l'église Saint-Jean-Baptiste date du XIIe siècle. Elle a été en partie restaurée après 1918. À remarquer : le tombeau en pierre sculptée avec sa statuaire dans un enfeu du XVe siècle, les dalles funéraires des XVIIe et XVIIIe siècles, son armoire-reliquaire classée Monument Historique du XVIe siècle, ses quelques restes de peintures murales. L'église est classée au titre des monuments historiques en 1921[12],[13] ;
  • la chapelle de Courtecon, qui date de 1932. C'est le seul bâtiment construit sur l'ancienne commune de Courtecon. La chapelle a fait l'objet d'un dossier de l'Inventaire général du patrimoine culturel de 2006[14],[15].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Insee[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche communale », sur le site de l'Insee (consulté le 10 septembre 2013).
  2. « Orthodromie entre Pancy-Courtecon et Guignicourt », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 septembre 2013).
  3. « Orthodromie entre Pancy-Courtecon et Laon », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 septembre 2013).
  4. « Orthodromie entre Pancy-Courtecon et Paris », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 septembre 2013).
  5. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  6. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  7. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. « Église Saint-Jean-Baptiste de Pancy-Courtecon », notice no PA00115861, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Pancy-Courtecon », sur le site de l'Inventaire du Patrimoine Culturel des Hauts-de-France (consulté le 25 mars 2018).
  14. « La chapelle de Courtecon », notice no IA02001942, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « La chapelle de Pancy-Courtecon », sur le site de l'Inventaire du Patrimoine Culturel des Hauts-de-France (consulté le 25 mars 2018).