Chermizy-Ailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chermizy-Ailles
Mairie.
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Guignicourt
Intercommunalité Chemin des Dames
Maire
Mandat
Johnny Moglia
2014-2020
Code postal 02860
Code commune 02178
Démographie
Gentilé Chermizyacois et Chermizyacoises
Population
municipale
111 hab. (2014 en augmentation de 23,33 % par rapport à 2009)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 28′ 09″ nord, 3° 43′ 34″ est
Altitude Min. 78 m
Max. 198 m
Superficie 10,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Chermizy-Ailles

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Chermizy-Ailles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chermizy-Ailles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chermizy-Ailles

Chermizy-Ailles est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Chermizy-Ailles se situe au centre-est du département de l'Aisne.

La commune se trouve à 13,2 km au sud-est de la ville préfecture, Laon[1], à 113,3 km au sud-est de la capitale régionale, Amiens[2], à 32,2 km au nord-ouest de Reims[3], et à 120,9 km au nord-est de la capitale, Paris[4].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de la commune de Chermizy-Ailles et des communes limitrophes.
Communes limitrophes de Chermizy-Ailles
Martigny-Courpierre Bièvres Ployart-et-Vaurseine
Neuville-sur-Ailette Chermizy-Ailles Bouconville-Vauclair
Cerny-en-Laonnois Paissy, Oulches-la-Vallée-Foulon Bouconville-Vauclair

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune se situe dans la vallée de l'Ailette. La partie sud du territoire se situe sur le flanc nord du plateau du Chemin des Dames.

L'altitude maximale du territoire est de 198 m, au sud-ouest de la commune sur le plateau du Chemin des Dames, et l'altitude minimale est de 78 m, à l'ouest de la commune au niveau de la rivière l'Ailette.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est traversé d'est en ouest par la rivière l'Ailette, qui se déverse dans le lac éponyme à la limite ouest de la commune.

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

L'entrée nord de Chermizy-Ailles.

Chermizy-Ailles est accessible par :

  • la route départementale D19, traversant la commune d'est en est et reliant Chermizy-Ailles à Neuville-sur-Ailette (à l'ouest) et à Bouconville-Vauclair (à l'est) ;
  • et par deux routes communales, l'une au nord en provenance de Bièvres et Ployart-et-Vaurseine, l'autre au sud en provenance de la route départementale D18CD (le Chemin des Dames).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église a pour saint patron Evence dont les archives racontent qu'il aurait rendu la vue à un homme lors du passage dans la commune[réf. nécessaire].

Mémorial en souvenir du village d'Ailles.

À l'issue de la Première Guerre mondiale, les alentours du Chemin des Dames sont détruits en quasi-totalité ; c'est ainsi qu'en 1923, la commune de Chermizy absorbe le village voisin d'Ailles entièrement rasé, et devient Chermizy-Ailles.

Un mémorial édifié à l'endroit de l'ancien bourg rappelle cet événement par ces mots « ICI FUT AILLES, détruit en 1914-1918 pendant l'invasion allemande ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration locale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Pierre Dalkowski    
mars 2008[5] en cours
(au 12 mai 2014)
Johnny Moglia DVD Artisan
Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2014, la commune comptait 111 habitants[Note 1], en augmentation de 23,33 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
440 480 478 420 452 473 466 453 421
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
369 339 308 257 256 264 247 251 224
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
224 207 196 120 123 119 128 122 119
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
97 80 87 76 79 70 81 83 107
2014 - - - - - - - -
111 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Evence
  • Monument aux morts
  • Des croix de chemin aux entrées de Chermizy
  • Un circuit de randonnée pédestre [12]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Père Jean-René COURTOIS, moine Jésuite spécialiste de l'archéologie médiévale, qui a dirigé les travaux de fouille et restauration de l'ancienne Abbaye Cistercienne de Vauclair de 1966 aux années 2000. Il est Chevalier de la Légion d'Honneur[13]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Orthodromie entre Chermizy-Ailles et Laon », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 août 2015).
  2. « Orthodromie entre Chermizy-Ailles et Amiens », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 août 2015).
  3. « Orthodromie entre Chermizy-Ailles et Reims », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 août 2015).
  4. « Orthodromie entre Chermizy-Ailles et Paris », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 24 août 2015).
  5. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  6. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  11. Information sur Ailles sur Cassini
  12. Circuit pédestre à Chermizy-Ailles sur le site randonner.fr
  13. http://www.persee.fr/doc/pica_0752-5656_2006_num_1_1_2425]