Charmes (Aisne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charmes
Charmes (Aisne)
La mairie.
Blason de Charmes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère
Maire
Mandat
Bruno Cocu
2020-2026
Code postal 02800
Code commune 02165
Démographie
Gentilé Charmois(es)
Population
municipale
1 652 hab. (2017 en augmentation de 0,61 % par rapport à 2012)
Densité 451 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 39′ 06″ nord, 3° 22′ 43″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 100 m
Superficie 3,66 km2
Élections
Départementales Canton de Tergnier
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Charmes
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Charmes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charmes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charmes

Charmes est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Charmes est bordée par l'Oise et est située à 2 km de La Fère, à 19 km de Coucy-le-Château-Auffrique, à 20 km de Ribemont, à 21 km de Crécy-sur-Serre et à 22 km de Laon. L'accès à l'A26 est à 9 km.

Localisation[modifier | modifier le code]

Entrée de Charmes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Charmes est membre de la communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Chauny. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[1].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Laon, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[2]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Tergnier pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[2], et de la première circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[3].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
18XX 18XX M. Bonal   Propriétaire, conseiller général
18XX 18XX Charles Leroux   Ingénieur et agriculteur, conseiller général
19XX mars 1977 Louis Carpentier    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 23 mai 2020)
Bruno Cocu DVD Retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5],[6]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2017, la commune comptait 1 652 habitants[Note 1], en augmentation de 0,61 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
355431421464626662646218788
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
796775801777793855921883962
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1141 0971 0726531 4731 4891 5031 6941 776
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 9241 9101 7781 7511 8551 7491 7031 6931 642
2017 - - - - - - - -
1 652--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre. Dans l'enclos de l'église (ancien cimetière), un calvaire.
  • Château de Charmes, construit au XVIIe siècle, en brique et pierre, par la famille du Passage ;
  • Monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Charles Leroux († le à La Fère), homme politique.
  • Jean-Théodore-Joseph Séruzier, né à Charmes le 11 mars 1770, colonel d'artillerie de la Grande Armée.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Charmes Blason
Écartelé: au 1er de gueules à deux roues d’engrenage d’argent, engrenées en bande, celle du chef plus petite, au 2e fascé de vair et de gueules, au 3e d’azur au pigeonnier du lieu d’argent, maçonné de sable, au 4e de gueules à la houe d’or posée en bande[11].
Ornements extérieurs
Croix de guerre 1914-1918
Détails
Blason adopté par la municipalité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]