Wiège-Faty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faty.
Wiège-Faty
Église fortifiée de Faty en 2014.
Église fortifiée de Faty en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Canton Marle
Intercommunalité Thiérache du Centre
Maire
Mandat
Marc Cotret
2018-2020
Code postal 02120
Code commune 02832
Démographie
Population
municipale
215 hab. (2015 en diminution de 6,93 % par rapport à 2010)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 52′ 56″ nord, 3° 43′ 11″ est
Altitude Min. 101 m
Max. 164 m
Superficie 7,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Wiège-Faty

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Wiège-Faty

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wiège-Faty

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wiège-Faty

Wiège-Faty est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1877   Hécart[1]    
  après 1879 Blondel[2]    
Les données manquantes sont à compléter.
1971 octobre 2017[3] Hugues Mangot[4] LR Agriculteur retraité[5],[6]
Démissionnaire
décembre 2017 30 mars 2018 François Lannoy[5]   Conseiller municipal assurant l'intérim
30 mars 2018 en cours Marc Cotret    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2015, la commune comptait 215 habitants[Note 1], en diminution de 6,93 % par rapport à 2010 (Aisne : -0,34 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 390 1 465 1 534 1 456 1 647 853 866 838 809
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
811 849 858 755 690 624 579 565 546
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
511 465 463 355 407 405 352 334 357
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
343 292 214 206 180 200 222 225 228
2013 2015 - - - - - - -
218 215 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

EDART Henri André Eugène, né dans la commune le 13/11/1893 ; lieutenant-colonel ; Croix de guerre, Légion d'honneur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Almanach...Matot-Braine, Reims, 1878, p252.
  2. Almanach...Matot-Braine, Reims, 1879, p270.
  3. « Depuis octobre, le conseil municipal a démissionné : La population devra se rendre aux urnes le 28 janvier pour élire un nouveau conseil municipal. L’ancien conseil avait secrètement démissionné. Aujourd’hui, il ne reste qu’un conseiller qui fait office de maire par interim de ce village de 220 âmes », La Thiérache, no 2769,‎ , p. 18 « Alors qu’une vague de démissions du conseil municipal qui avait eu lieu depuis le 10 octobre était tenue secrète, c’est un arrêté préfectoral affiché sur le tableau communal qui relate les faits et annonce prochainement des élections. En effet, six conseillers municipaux ont démissionné de leur poste de même que le maire Hugues Mangot depuis le mois d’octobre ».
  4. « Un parcours exemplaire pour le maire Hugues Mangot », La Thiérache, no 2769,‎ , p. 18 (ISSN 0183-8415)
  5. a et b « Wiège-Faty: les habitants appelés aux urnes le 28 janvier », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne)
  6. « À 85 ans, Hugues Mangot repart pour un huitième mandat : Avec son fils comme premier adjoint, le maire espère faire son possible », La Thiérache, no 2575,‎ , p. 41 (ISSN 0183-8415)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.