Paissy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paissy
Mairie.
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Guignicourt
Intercommunalité Chemin des Dames
Maire
Mandat
Fabrice Beroudiaux
2014-2020
Code postal 02160
Code commune 02582
Démographie
Population
municipale
68 hab. (2015 en diminution de 2,86 % par rapport à 2010)
Densité 9,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 33″ nord, 3° 42′ 08″ est
Altitude Min. 60 m
Max. 201 m
Superficie 7,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Paissy

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Paissy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Paissy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Paissy

Paissy est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paissy est enclavée au fond d'un vallon. Son unique rue forme un arc de cercle. Le village est connu pour ses habitations troglodytes. Les habitations sont parfois enclavées dans des creutes, des petites grottes qui se maintiennent toute l'année à une température convenable. Il est très agréable de s'y promener.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant inférieur à 100, le nombre de membres du conseil municipal est de 7[1].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 12 mai 2014)
Fabrice Beroudiaux DVD Employé
Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 68 habitants[Note 1], en diminution de 2,86 % par rapport à 2010 (Aisne : -0,34 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
248 286 308 215 278 291 288 278 281
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
264 257 256 236 234 239 225 222 203
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
192 176 179 105 163 175 174 228 196
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
156 114 87 73 66 69 70 70 68
2015 - - - - - - - -
68 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Rémy de Paissy ; un calvaire sur la place de l'Église à côté du cimetière.
  • Sur le cimetière de Paissy, des tombes militaires françaises et de tombes militaires sous la garde de la Commonwealth War Graves Commission.
  • Le monument aux morts, commémorant 4 soldats morts pour la France et 7 victimes civiles de la guerre 1914-1918.
  • Les panneaux informatifs concernant caporal Paul Dumont, libérateur du fort de Douaumont et premier soldat français à pénétrer dans le fort le 24 octobre 1916. Blessé à Paissy le 16 avril 1917.
  • La creute a usage de classe et chapelle pendant la Première Guerre mondiale, où Teilhard de Chardin, alors caporal brancardier, a célébré des messes entre avril et juin 1917[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le philosophe, écrivain et journaliste Émile-Auguste Chartier, dit Alain a séjourné de 1905 à 1933 dans la commune. Il a acheté une maison en 1909. De nombreux Propos ont été rédigés à Paissy. Ses Propos et sa correspondance attestent de sa présence et de son inspiration au contact des habitants de la commune de Paissy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  2. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  3. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Panneau d'information dans le creute

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :