Canton de Marle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marle (homonymie).

Canton de Marle
Canton de Marle
Situation du canton de Marle dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement(s) Laon (42)
Vervins (23)
Circonscription(s) Première (19)
Troisième (46)
Bureau centralisateur Marle
Conseillers
départementaux
Isabelle Ittelet
Pierre-Jean Verzelen
2015-2021
Code canton 02 11
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[5]
Démographie
Population 20 026 hab. (2015)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Superficie 627,64 km2
Subdivisions
Communes 65

Le canton de Marle est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Hauts-de-France. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 23 à 65.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Marle dans l'arrondissement de Laon. Son altitude varie de 62 m (Froidmont-Cohartille) à 185 m (Tavaux-et-Pontséricourt) pour une altitude moyenne de 97 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Marle en 1790.

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[2].

Le canton comprend 21 communes avec Marle pour chef-lieu: Attencourt[6], Behaine[7], Bosmont[8], Châtillon-lès-Sons[9], Cilly[10], Cohartille[11], Cuirieux[12], Erlon[13], Froidmont[14], Marcy[15], Marle[3], Montigny-sous-Marle[16], La Neuville-Bosmont[17], Rary[18], Richémont[19], Ronchères[20], Saint-Pierremont[21], Sons[22], Thiernu[23], Toulis[24] et Voyenne[25]. Il est une subdivision du district de Laon qui disparaît le 5 fructidor An III ()[26].

Entre 1791 et 1794, les communes de Froidmont et de Cohartille sont réunies et forment la commune de Froidmont-Cohartille. Sur la même période, Sons et Ronchères fusionnent et la nouvelle entité prend le nom de Sons-et-Ronchères[22]. Les communes de Toulis et Attencourt se regroupent également dans une commune appelée Toulis-et-Attencourt[24]. La commune de Rary est dissous entre 1791 et 1794 et son territoire est rattaché à celle de Saint-Pierremont[21]. En 1791, la commune de Behaine est supprimée et est regroupée avec Marle[27]. Par arrêté du directoire du département du , Richémont est absorbée par La Neuville-Bosmont[27]. Entre 1791 et 1794, le nombre de communes passe de 21 à 15.

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Marle est rattaché à l'arrondissement de Laon.

1801-2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X () entraine un redécoupage du canton de Marle qui est conservé[4]. Trois communes du canton de Montcornet (Agnicourt-et-Séchelles[28], Montigny-le-Franc[29] et Tavaux-et-Pontséricourt[30]) et quatre communes du canton de Liesse (Grandlup-et-Fay[31], Monceau-le-Waast[32], Pierrepont[33] et Vesles-et-Caumont[34]) intègrent le canton. Il comprend alors vingt-trois communes et la composition communale du canton n'évolue pas jusqu'en mars 2015 et portait le code canton 0219.

En 1903, la commune de Marcy prend le nom de Marcy-sous-Marle[15] et Bosmont est renommée Bosmont-sur-Serre en 1936[8].

Après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [5], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[35]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[36]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Marle fait partie des treize cantons du département, dont les limites territoriales diffèrent. les huit autres sont des nouveaux cantons. Avec ce redécoupage, les cantons de Crécy-sur-Serre et de Sains-Richaumont sont regroupés avec celui de Marle. Les communes de Lugny, Rogny, La Vallée-au-Blé et Voulpaix, issues du canton de Vervins, sont adjointes au canton. La commune de Voulpaix a d'ailleurs contesté son détachement de Vervins pour rejoindre Marle auprès du Conseil d'État mais cette requête a été refusée par ce dernier en juillet 2014[37]. Le bureau centralisateur est fixé à Marle, il compte 65 communes et il est réparti sur les arrondissements de Laon et de Vervins, avec un nouveau code canton 0211.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Jacques Etienne Meunier
(1785-1860)
  Cultivateur à Dormicourt
Maire de Montigny-sous-Marle
1842 1858
(décès)
Albert Debrotonne[38] Majorité
dynastique
Exploitant agricole, président du comice agricole, maire de Marle
Député (1846-1851, 1852-1858)
1858 1867 Arsène Debrotonne   Propriétaire, maire de Tavaux
1867 1895
(décès)[39]
Florimond Alphonse Arnoult
Gentilliez
(1826-1895)
Droite Agriculteur à Marle
1895 1919
(décès)
Charles Gentilliez
(fils du précédent)
Conservateur Industriel fabricant de sucre
Sénateur (1903-1919)
1919 1934 Henry Lenain Rad.ind. Avocat
Maire de Laon (1929-1935)
Député (1934-1936)
1934 1941
(démission d'office)[40]
Jean Pierre-Bloch SFIO Journaliste
Ancien Adjoint au Maire de Laon
Député (1936-1940)
1945 1967 Jean Pierre-Bloch SFIO Ancien Adjoint au Maire de Laon
Conseiller municipal de Marle
Député (1936-1940 et 1945-1946)
1967 1985 Henry Loncq CD puis UDF-Rad. Directeur d'entreprise
Maire de Pierrepont
1985 2015[41] Yves Daudigny PS Professeur de physique
Ancien Maire adjoint (et ancien Maire de 1983 à 2001) de Marle
Président de la communauté de communes du Pays de la Serre (1993 → 2014)
Président du Conseil Général (2001 → 2015)
Sénateur de l'Aisne (2008 → )

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Isabelle Ittelet   UDI Conseillère municipale de Sains-Richaumont (2014 → 2016)
Conseillère régionale de Nord-Pas-de-Calais-Picardie (2016 → )
Ancienne conseillère générale du Canton de Sains-Richaumont (2012-2015)
7ème Vice-Présidente du Conseil départemental
2015 en cours Pierre-Jean Verzelen[42]   LR Maire de Crécy-sur-Serre (2014 → )
Président de la Communauté de communes du Pays de la Serre (2014 → )
1er Vice-Président du Conseil départemental

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Isabelle Ittelet et Pierre-Jean Verzelen (Union de la Droite, 37,62 %), Romain Dumand et Marie-Jeanne Parfait (FN, 31,75 %) et Yves Daudigny et Christelle Poette (Union de la Gauche, 30,63 %). Le taux de participation est de 62,85 % (9 190 votants sur 14 623 inscrits)[43] contre 53,32 % au niveau départemental[44] et 50,17 % au niveau national[45].

Au second tour, Isabelle Ittelet et Pierre-Jean Verzelen (Union de la Droite) sont élus Conseillers départementaux de l'Aisne avec 61,57 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,16 % (4 915 voix pour 8 943 votants et 14 622 inscrits)[46].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Marle dans le département de l'Aisne avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Marle regroupait 23 communes et comptait 7 143 habitants en 2012[Note 1].

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2015
Code
Insee
Nom Superficie
(km2)
Population
(hab.)
Densité
(hab./km2)
02468 Marle
(Chef-lieu)
13,79 2 360 171,14
02004 Agnicourt-et-Séchelles 10,79 202 18,72
02039 Autremencourt 9,15 178 19,45
02101 Bosmont-sur-Serre 9,68 204 21,07
02169 Châtillon-lès-Sons 10,56 88 8,33
02194 Cilly 9,30 223 23,98
02248 Cuirieux 6,46 161 24,92
02283 Erlon 8,90 291 32,7
02338 Froidmont-Cohartille 8,81 250 28,38
02353 Grandlup-et-Fay 20,30 311 15,32
02460 Marcy-sous-Marle 4,39 219 49,89
02493 Monceau-le-Waast 5,41 226 41,77
02513 Montigny-le-Franc 9,90 154 15,56
02516 Montigny-sous-Marle 7,33 66 9
02545 La Neuville-Bosmont 9,98 194 19,44
02600 Pierrepont 10,54 399 37,86
02689 Saint-Pierremont 6,98 53 7,59
02727 Sons-et-Ronchères 9,20 221 24,02
02737 Tavaux-et-Pontséricourt 25,42 599 23,56
02742 Thiernu 6,16 99 16,07
02745 Toulis-et-Attencourt 7,42 135 18,19
02790 Vesles-et-Caumont 10,34 234 22,63
02827 Voyenne 13,97 276 19,76

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Marle regroupe 65 communes[5].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Marle
(bureau centralisateur)
02468 CC du Pays de la Serre 13,79 2 281 (2015) 165
Agnicourt-et-Séchelles 02004 CC du Pays de la Serre 10,79 182 (2015) 17
Assis-sur-Serre 02027 CC du Pays de la Serre 8,04 230 (2015) 29
Autremencourt 02039 CC du Pays de la Serre 9,15 170 (2015) 19
Barenton-Bugny 02046 CC du Pays de la Serre 11,38 545 (2015) 48
Barenton-Cel 02047 CC du Pays de la Serre 6,69 121 (2015) 18
Barenton-sur-Serre 02048 CC du Pays de la Serre 8,05 126 (2015) 16
Berlancourt 02068 CC de la Thiérache du Centre 5,20 111 (2015) 21
Bois-lès-Pargny 02096 CC du Pays de la Serre 10,32 200 (2015) 19
Bosmont-sur-Serre 02101 CC du Pays de la Serre 9,68 198 (2015) 20
Chalandry 02156 CC du Pays de la Serre 7,66 247 (2015) 32
Châtillon-lès-Sons 02169 CC du Pays de la Serre 10,56 86 (2015) 8
Chéry-lès-Pouilly 02180 CC du Pays de la Serre 17,22 702 (2015) 41
Chevennes 02182 CC de la Thiérache du Centre 6,06 135 (2015) 22
Cilly 02194 CC du Pays de la Serre 9,30 210 (2015) 23
Colonfay 02206 CC de la Thiérache du Centre 3,29 81 (2015) 25
Couvron-et-Aumencourt 02231 CC du Pays de la Serre 13,33 919 (2015) 69
Crécy-sur-Serre 02237 CC du Pays de la Serre 17,90 1 494 (2015) 83
Cuirieux 02248 CC du Pays de la Serre 6,46 159 (2015) 25
Dercy 02261 CC du Pays de la Serre 11,17 389 (2015) 35
Erlon 02283 CC du Pays de la Serre 8,90 286 (2015) 32
Franqueville 02331 CC de la Thiérache du Centre 3,04 120 (2015) 39
Froidmont-Cohartille 02338 CC du Pays de la Serre 8,81 265 (2015) 30
Grandlup-et-Fay 02353 CC du Pays de la Serre 20,30 307 (2015) 15
Le Hérie-la-Viéville 02379 CC de la Thiérache du Centre 9,27 233 (2015) 25
Housset 02385 CC de la Thiérache du Centre 13,20 155 (2015) 12
Landifay-et-Bertaignemont 02403 CC de la Thiérache du Centre 19,60 280 (2015) 14
Lemé 02416 CC de la Thiérache du Centre 11,36 439 (2015) 39
Lugny 02444 CC de la Thiérache du Centre 4,77 104 (2015) 22
Marcy-sous-Marle 02460 CC du Pays de la Serre 4,39 195 (2015) 44
Marfontaine 02463 CC de la Thiérache du Centre 9,21 82 (2015) 9
Mesbrecourt-Richecourt 02480 CC du Pays de la Serre 8,98 303 (2015) 34
Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy 02491 CC de la Thiérache du Centre 19,72 321 (2015) 16
Monceau-le-Waast 02493 CC du Pays de la Serre 5,41 212 (2015) 39
Montigny-le-Franc 02513 CC du Pays de la Serre 9,90 149 (2015) 15
Montigny-sous-Marle 02516 CC du Pays de la Serre 7,33 58 (2015) 8
Montigny-sur-Crécy 02517 CC du Pays de la Serre 8,53 341 (2015) 40
Mortiers 02529 CC du Pays de la Serre 6,39 192 (2015) 30
La Neuville-Bosmont 02545 CC du Pays de la Serre 9,98 195 (2015) 20
La Neuville-Housset 02547 CC de la Thiérache du Centre 4,99 64 (2015) 13
Nouvion-et-Catillon 02559 CC du Pays de la Serre 16,67 501 (2015) 30
Nouvion-le-Comte 02560 CC du Pays de la Serre 7,98 253 (2015) 32
Pargny-les-Bois 02591 CC du Pays de la Serre 6,83 126 (2015) 18
Pierrepont 02600 CC du Pays de la Serre 10,54 401 (2015) 38
Pouilly-sur-Serre 02617 CC du Pays de la Serre 9,90 525 (2015) 53
Puisieux-et-Clanlieu 02629 CC de la Thiérache du Centre 17,42 296 (2015) 17
Remies 02638 CC du Pays de la Serre 8,98 233 (2015) 26
Rogny 02652 CC de la Thiérache du Centre 5,61 114 (2015) 20
Rougeries 02657 CC de la Thiérache du Centre 4,13 237 (2015) 57
Sains-Richaumont 02668 CC de la Thiérache du Centre 12,46 1 035 (2015) 83
Saint-Gobert 02681 CC de la Thiérache du Centre 7,78 266 (2015) 34
Saint-Pierre-lès-Franqueville 02688 CC de la Thiérache du Centre 7,00 54 (2015) 8
Saint-Pierremont 02689 CC du Pays de la Serre 6,98 46 (2015) 7
Sons-et-Ronchères 02727 CC du Pays de la Serre 9,20 234 (2015) 25
Le Sourd 02731 CC de la Thiérache du Centre 7,36 165 (2015) 22
Tavaux-et-Pontséricourt 02737 CC du Pays de la Serre 25,42 579 (2015) 23
Thiernu 02742 CC du Pays de la Serre 6,16 98 (2015) 16
Toulis-et-Attencourt 02745 CC du Pays de la Serre 7,42 128 (2015) 17
La Vallée-au-Blé 02759 CC de la Thiérache du Centre 5,17 365 (2015) 71
Verneuil-sur-Serre 02787 CC du Pays de la Serre 7,86 245 (2015) 31
Vesles-et-Caumont 02790 CC du Pays de la Serre 10,34 231 (2015) 22
Voharies 02823 CC de la Thiérache du Centre 3,32 72 (2015) 22
Voulpaix 02826 CC de la Thiérache du Centre 11,55 405 (2015) 35
Voyenne 02827 CC du Pays de la Serre 13,97 315 (2015) 23
Wiège-Faty 02832 CC de la Thiérache du Centre 7,47 215 (2015) 29

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 2908 8438 2327 7607 5307 3047 0567 1977 143
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[47] puis population municipale à partir de 2006[48].)
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le canton comptait 20 026 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015
20 23320 11020 026
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[49].)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy, Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au , millésimée 2012, définie dans les limites territoriales en vigueur au , date de référence statistique : .
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Marle », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a b et c Décret no 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Attencourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Behaine », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bosmont-sur-Serre », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Châtillon-lès-Sons », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Cilly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Cohartille », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Cuirieux », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Erlon », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Froidmont puis Froidmont-Cohartille », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  15. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Marcy-sous-Marle », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montigny-sous-Marle », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale La Neuville-Bosmont », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Rary », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Richémont », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ronchères », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  21. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Pierremont », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  22. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Sons », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Thiernu », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  24. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Toulis puis Toulis-et-Attencourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Voyenne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  26. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  27. a et b Archives départementales de l'Aisne, « Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom » [PDF] (consulté le 2 mars 2016).
  28. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Agnicourt-et-Séchelles », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  29. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montigny-le-Franc », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  30. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Tavaux-et-Pontséricourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  31. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Grandlup-et-Fay », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  32. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Monceau-le-Waast », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  33. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pierrepont », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  34. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Vesles-et-Caumont », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  35. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 avril 2014)
  36. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  37. « Conseil d'État, 2ème sous-section jugeant seule, 16/07/2014, n°378093, inédit au recueil Lebon », sur www.legifrance.gouv.fr/, (consulté le 1er février 2015)
  38. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=56
  39. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6438793j/f1.item.r=canton.zoom
  40. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9616277n/f15.item.r=canton.zoom
  41. Florence Aubenas, « Dans l’Aisne, miroir d’une France coupée en trois », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  42. Éric Jonneau, « Canton de Marle : l’homme qui a déboulonné Daudigny », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne).
  43. « Résultats du 1er tour pour le canton de Marle », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  44. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aisne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  45. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  46. « Résultats du second tour pour le canton de Marle », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  47. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  48. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012.
  49. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014 et 2015.