Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monceau.
Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy
Mairie-école.
Mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Canton Marle
Intercommunalité Thiérache du Centre
Maire
Mandat
Jean Van Isacker
2014-2020
Code postal 02270
Code commune 02491
Démographie
Population
municipale
321 hab. (2015 en diminution de 6,96 % par rapport à 2010)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 46′ 14″ nord, 3° 37′ 00″ est
Altitude 70 m
Min. 66 m
Max. 142 m
Superficie 19,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy

Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Habité depuis longtemps, lors de fouilles à Monceau ont été mis en évidence un habitat protohistorique à La Vallée-Mattoux, un trésor monétaire gallo-romain de 288 pièces, une nécropole utilisée jusqu'à l'époque mérovingienne.

Provenant de LA ferme de Murcy[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Par une ordonnance du 9 juin 1819, les communes de Faucouzy et Monceau-le-Neuf sont réunies pour former la commune de Monceau-le-Neuf-et-Faucouzy[2].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1877 après 1879 Marcq[3]    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Gérard Riche    
mars 2008 octobre 2012 Luc Dromas[4]   Démissionnaire[5]
décembre 2012 2014[5] Sylvie Huget    
avril 2014[6] en cours
(au 12 mai 2014)
Jean Van Isacker DVD agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 321 habitants[Note 1], en diminution de 6,96 % par rapport à 2010 (Aisne : -0,34 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
286 347 429 507 641 657 709 770 729
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
788 822 835 910 919 830 822 853 771
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
742 707 661 639 630 594 584 520 539
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
483 459 418 370 348 330 334 344 326
2015 - - - - - - - -
321 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. J. Pilloy, Les cimetière antiques de Monceau-le-Neuf, nouvel essai de classification chronologique..., in Mémoire soc. acad. St-Quentin, 1902, p140-250.
  2. « Liste de communes n’existant plus ou ayant changé de nom », sur site des archives départementales de l'Aisne (consulté le 6 janvier 2018)
  3. Almanach...Matot-Braine, Reims, 1879, p270.
  4. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  5. a et b « La maire sortante, Sylvie Huget, désavouée, sera simple conseillère », La Thiérache, no 2575,‎ , p. 18 (ISSN 0183-8415)
  6. « Les maires s'installent », La Thiérache, no 2576,‎ , p. 23 (ISSN 0183-8415)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :