Samoussy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Aisne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Aisne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Samoussy
Entrée de Samoussy
Entrée de Samoussy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Laon-2
Intercommunalité Pays de Laon
Maire
Mandat
Roland Soyeux
2014-2020
Code postal 02840
Code commune 02697
Démographie
Population
municipale
376 hab. (2014)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 09″ nord, 3° 44′ 05″ est
Altitude Min. 71 m – Max. 100 m
Superficie 25,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Samoussy

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Samoussy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Samoussy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Samoussy

Samoussy est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Domaine de chasse royal dès l'époque mérovingienne, Samoussy reste un lieu attaché au pouvoir royal jusqu'au XIe-XIIe siècle, notamment grâce à sa proximité avec la ville fortifiée de Laon et le village de Liesse (à 7 km) lieu de pèlerinage important à partir du XIIe siècle. Dans un texte de 1862 à propos de l'histoire de Liesse et de son pèlerinage ("Histoire de Notre-Dame-de-Liesse par les abbés E. et A. Duployé, 1862"), il est dit qu'un premier bâtiment royal (très certainement un pavillon de chasse)aurait été construit vers 598 sous l'ordre la reine Brunehaut. Dans ce même texte, on précise que la base d'une tour, détruite par la suite vers 1860, et des fondations sous forme de fossés larges et profonds existaient encore avant d'être comblés. En l'an 766, le roi Pépin le Bref (†768) est venu célébrer les fêtes de Noêl à Samoussy[1]. Un petit nombre d'historiens avancent que Charlemagne (v. 742/748 - †814), roi des Francs et futur empereur d'Occident, serait né à Laon et plus exactement en la villa royale de Samoussy situé à 8 km du chef lieu du département de l'Aisne. Il venait participer à de grandes parties de chasse dans la forêt domaniale de Samoussy.

À partir du 26 juin 771, Carloman Ier, qui assurait avec son frère Charlemagne la charge de roi des Francs, tomba gravement malade et se retira dans son palais de Samoussy ; il y rendit son âme à Dieu la veille des nones de décembre de cette même année, soit le 4[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1875 après 1876 Bruneaux[3]    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 12 mai 2014)
Roland Soyeux DVG Retraité de l'enseignement
Réélu pour le mandat 2014-2020[4], [5]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 376 habitants, en augmentation de 8,67 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
74 108 157 107 119 143 187 210 218
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
210 215 200 215 213 212 213 220 199
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
206 199 180 202 262 243 222 103 206
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
218 203 210 220 410 376 379 346 376
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006 [9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Sainte-Geneviève de Samoussy
  • Un monument aux morts se trouve en face de la mairie.
  • Un stèle commémorant la guerre de 1870-71 se trouve en forêt.
  • Un mémorial de l'US Airforce 1944-45 se trouve au bord de la Nationale. Inauguré en 2004, ce mémorial commémore la base américaine A 69, aussi connu sous le nom d'aérodrome de Laon-Athies, situé à cheval sur les communes de Samoussy et d'Athies.
  • En souvenir de la naissance supposée de Charlemagne à Samoussy, un restaurant gastronomique a pour raison sociale « Le Relais Charlemagne ».

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Teulet, Les œuvres d'Éginhard, Firmin Didot frères, 1856, p. 64
  2. Suzanne Martinet, Laon - Promontoire sacré des druides au IXe siècle, 1994, p. 112
  3. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1876, p172.
  4. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  5. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne,‎ (consulté le 12 août 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .