Klincksieck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1842

29-12-1969 immatriculation sté actuelle

Fondée par Friedrich Klincksieck
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

SIREN 692 051 808

Siège social 95, boulevard Raspail, Paris (6e) (France)
Dirigée par Caroline Noirot
Spécialités sciences humaines
Collections Les Mondes de l'Art, De Natura Rerum, Critique de la politique, L'esprit et les formes, Collection d'esthétique
Diffuseurs BLDD
Société mère Les Belles Lettres
Site web http://www.klincksieck.com
Données financières
Chiffre d'affaires 440 200 € en 2017

la Librairie C. Klincksieck et Compagnie est une maison d'édition spécialisée en sciences humaines.

La société est dirigée par Caroline Noirot, par ailleurs, président du directoire de la Société d'Éditions des Belles Lettres[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien logo.

En 1838, le jeune Friedrich Klincksieck (1813-1874)[2], qui a déjà exercé (dès 1828) sa profession de libraire chez Riegel et Wiessner, puis chez Carl Jugel à Francfort-sur-le-Main et enfin chez Gottlied Korn à Breslau, est appelé par Treutell et Wurtz, installés au 11, rue de Lille à Paris.

À la fin des années 1880, Paul Klincksieck publie des ouvrages d'histoire naturelle. Vers 1891, il crée la Librairie des Sciences naturelles, puis la collection Bibliothèque de poche du naturaliste, poursuivie jusqu'au début des années 1930.

Les activités des librairies internationales Klincksieck (une librairie à Londres et une à Strasbourg[3]) sont multiples : elles importent des livres scientifiques en allemand et en anglais en France pour leurs clients, exportent des livres en français et en anglais vers l'Allemagne et, comme tous les libraires de l'époque, publient elles-mêmes des ouvrages, reconnus pour leur qualité[4].

Le 4 janvier 2001, la société est placée en redressement judiciaire[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « fiche d'identité de cet éditeur », sur www.verif.com (consulté le 26 juin 2019)
  2. Helga Jeanblanc, Des Allemands dans l'industrie et le commerce du livre à Paris. 1811-1870, Paris, CNRS Éditions, 1994
  3. Frédéric Barbier, "Une librairie internationale, Treutell et Wurtz, à Paris, Strasbourg et Londres", Revue d'Alsace, tome III, fascicule 589, 195
  4. Citons par exemple : Charles de Lacretelle, Précis historique de la Révolution française : Convention nationale [1] ou de Benjamin Constant, Appel aux nations chrétiennes en faveur des Grecs
  5. « identité, chiffre d'affaires, résultat, bilans et redressement judiciaire de l'éditeur », sur www.societe.com (consulté le 26 juin 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]