Lugny (Aisne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lugny
Lugny (Aisne)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Intercommunalité Communauté de communes de la Thiérache du Centre
Maire
Mandat
Yann Painvin
2020-2026
Code postal 02140
Code commune 02444
Démographie
Population
municipale
114 hab. (2017 en diminution de 1,72 % par rapport à 2012)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 46′ 52″ nord, 3° 48′ 38″ est
Altitude 96 m
Min. 82 m
Max. 172 m
Superficie 4,77 km2
Élections
Départementales Canton de Marle
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Lugny
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Lugny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lugny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lugny

Lugny est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village-rue de Thiérache, situé sur la rive gauche du ruisseau, le Vilpion, étale ses habitations le long de la N 2, route à grande circulation sur la portion allant de Marle à Vervins

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Gobert Rose des vents
Voharies N Houry
O    Lugny    E
S
Thiernu Rogny

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de Cassini du secteur
(vers 1750).
Carte postale de la gare vers 1910.

Toponymie
Le village apparaît pour la première fois en 1129 sous son appellation Luigny, puis l'orthographe variera de nombreuses fois en fonction des différents transcripteurs: Luegni, Luegnies, Luegnis en 1244 dans un cartulaire de l'abbaye de Saint-Michel, Loingnies, Luignis, Lugnys, Lugny-sous-Marle , et enfin l'orthographe actuelle Lugny sur la carte de Cassini vers 1750 [1] .
Fortifications des églises
Au XVIᵉ siècle, lors des affrontements entre François 1er et Charles Quint, et lors de la Guerre franco-espagnole de 1635 à 1659, les villages de la Thiérache furent constamment ravagés aussi bien par les troupes françaises qu'étrangères. C'est à cette époque que la plupart des villages de Thiérache, comme Lugny, fortifient leurs églises pour permettre aux habitants de s'y réfugier an cas d'attaque. Le clocher ou la nef, faits de hauts murs de briques et surmontés d'un étage, sont flanqués de tours percées de meurtrières. En cas d'attaque de bandes de pillards, les habitants du village s'y réfugiaient avec provisions pour tenir un siège de plusieurs jours[2].
En septembre 1653, les troupes de Condé brûlèrent le village [3].
Carte de Cassini
La carte de Cassini montre qu'au XVIIIᵉ siècle, Lugny est une paroisse située sur le rive gauche du Vilpion.
L'ancienne ligne de chemin de fer de Paris à Hirson
Lugny a possédé une gare située sur la ligne de chemin de fer de Paris à Hirson qui a fonctionné à partir de 1869. En 1910, huit trains s'arrêtaient chaque jour dans cette gare dans chaque sens (voir les horaires en 1910 [4]. Cette gare est aujourd'hui transformée en habitation.
Première guerre mondiale
Le 29 août 1914, soit moins d'un mois après la déclaration de la guerre, le village est occupé par les Allemands après la défaite de l'armée française lors de la bataille de Guise. Pendant toute la guerre, Lugny restera loin du front qui se stabilisera à environ 150 km à l'est aux alentours de Péronne. Les habitants vivront sous le joug de l'ennemi : réquisitions de logements, de matériel, de nourriture, travaux forcés.
Ce n'est que début novembre 1918 que le village sera libéré. Sur le monument aux morts sont écrits les noms des 8 soldats de la commune morts au Champ d'Honneur lors de la Grande Guerre ainsi que ceux de deux victimes civiles.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Lugny est membre de la communauté de communes de la Thiérache du Centre, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à La Capelle. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[5].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vervins, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[6]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Marle pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[6], et de la troisième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[7].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995 décembre 2016 Jean-Albert Thiébaut PS Retraité
mars 2017[8] En cours
(au 12 juillet 2020)
Yann Painvin SE Agriculteur
Réélu pour le mandat 2020-2026

Politique de développement durable[modifier | modifier le code]

La commune s'est engagée dans une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2008[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[11].

En 2017, la commune comptait 114 habitants[Note 1], en diminution de 1,72 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
140155154211226237242265283
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
265258257266241209205207191
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
205196169169206188193223212
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
210197168159153145133132130
2013 2017 - - - - - - -
111114-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]