Raymond Janot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Raymond Janot
Fonctions
Président du Conseil régional de Bourgogne

(2 ans, 11 mois et 16 jours)
Prédécesseur Marcel Lucotte
Successeur Jean-Pierre Soisson
Maire de Serbonnes

(24 ans)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique UDR, UDF

Raymond Janot, né le à Paris et mort le à Paris[1], est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se marie le avec Catherine de Brunel de Serbonnes[2] (1917-2009)[3] ; le lycée général et technologique de Sens, porte depuis l'an 2000 le nom de Lycée Catherine et Raymond Janot.

Catherine, une des rares a avoir entendu l'appel du 18 juin, prend très tôt une part active à la Résistance, cachant dans son appartement parisien des aviateurs anglais, et participant à l'évasion de son mari prisonnier de guerre en Prusse orientale. Grâce à l'aide matérielle organisée par sa jeune épouse, Raymond Janot parvient en utilisant une filière d'évasion, à traverser toute l'Allemagne et rejoindre Paris en août 1943. En avril 1944, les deux époux gagnent l'Algérie en passant pas l'Espagne et s'engagent tous les deux dans l'armée française. Raymond sera blessé devant Belfort ; l'ambulancière Catherine sera démobilisée en janvier 1946[4].

Raymond Janot a contribué à la rédaction de la Constitution de la Ve République[5],[6] comme conseiller des affaires constitutionnelles auprès du Président du Conseil Charles de Gaulle[7].

Raymond Janot est élu président du Conseil régional de Bourgogne en 1989, il succède à Marcel Lucotte qui doit démissionner à cause du cumul des mandats[8].

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Autre fonction

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Monde - Toute l'actualité en continu », sur lemonde.fr (consulté le 5 septembre 2020).
  2. http://www.arory.com/index.php?id=38
  3. http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=114539
  4. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République Tome II de 1956 à janvier 1959 - Robert Laffont rééd. 2018 p. 631
  5. Raymond Janot, « Naissance d'une constitution »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Espoir,
  6. Béatrice Gurrey, « Jérôme Solal-Céligny, l’inconnu de la rédaction de la Constitution de 1958 », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  7. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République Tome II de 1956 à janvier 1959 - Robert Laffont rééd. 2018 p. 578
  8. « Problèmes pour la succession à la présidence du Conseil régional de Bourgogne » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 septembre 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]