Saint-Pierre-Port

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Pierre-Port
Saint-Pierre-Port
Administration
Pays Îles Anglo-Normandes
Type Paroisse
Bailliage Guernesey
Connétable R.H.H. Barneby
Démographie
Gentilé Saint-Pierrais(es),
Villais(es)
Population 16 488 hab. (2001)
Densité 2 537 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 00″ N 2° 32′ 00″ O / 49.45, -2.5333349° 27′ 00″ Nord 2° 32′ 00″ Ouest / 49.45, -2.53333  
Superficie 650 ha = 6,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Îles Anglo-Normandes

Voir sur la carte Îles Anglo-Normandes administrative
City locator 14.svg
Saint-Pierre-Port

Saint-Pierre-Port (en guernesiais : St Pierre Port) est la capitale de l’île et bailliage de Guernesey dans les Îles Anglo-Normandes, ainsi que son port principal. C’est à la fois une ville et une paroisse (au sens administratif local), dont le nom apparaît le plus souvent sous la forme anglicisée : St Peter Port. La langue parlée est en effet l'anglais, le français n'étant plus du tout compris ou parlé en ville.

Panneau bilingue guernesiais/anglais de "Bienvenue à Saint-Pierre-Port".

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Pierre-Port se trouve sur la côte est de Guernesey. Elle est entourée par les paroisses circonvoisines de Saint-Samson au nord, Le Valle au nord-ouest, Saint-André-de-la-Pommeraye à l’ouest et Saint-Martin-de-la-Bellouse au sud. Administrativement paroisse, Saint-Pierre-Port est également une petite ville bâtie sur la pente escarpée de la côte ouest de l’île. Plusieurs de ses rues longent cette côte parallèlement où se dirigent vers le vieux port et l’église Saint-Pierre.

Monuments[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale de Saint-Pierre-Port

Parmi les monuments de la ville, on peut citer :

  • L’église Saint-Pierre, reconstruite aux XIVe siècle et XVe siècle, agrandie au XVIIIe siècle. Elle a été entièrement rénovée dans ses parties intérieures en 1822 et 1886. Belles épitaphes.
  • L'église de la Trinité
  • L'église Saint-Joseph
  • L'église Saint-Jacques (St James church), église du XVIIIe siècle, maintenant désaffectée et utilisée comme salle de concerts
  • L'église Saint-Jean, construite en 1836
  • L'église Saint-Étienne, aux Gravées, construite de 1862 à 1865
  • L'église Saint-Paul, démolie vers 1970

Bâtiments et espaces publics[modifier | modifier le code]

  • Le Château Cornet, forteresse historique datant du XIIIe siècle, qui garde l’entrée du port. C’était auparavant une île, aujourd’hui rattachée à la terre ferme par une digue qui a donné plus d’importance au port.
  • La Cour royale (Royal court)
  • La Cohue, siège du parlement et de la Cour Royale du Bailliage
  • Le Collège Élisabeth (Elizabeth College), fondé en 1563 par Élisabeth Ire, reine d'Angleterre. Il a été entièrement reconstruit entre 1826 et 1829
  • La tour Victoria, inaugurée le 2 avril 1848 et construite à l'initiative d'un lieutenant-gouverneur de Guernesey, pour commémorer la visite de reine Victoria et du prince Albert venus en 1846. Cette tour, sur les hauteurs de la ville, a remplacé un ancien moulin à vent, lui-même construit au XVIe siècle sur un ancien site mégalithique
  • Les jardins de Candie comprennent: le musée de Guernesey, la bibliothèque Priaulx (Priaulx library), La Société Guernesiaise, une statue de Victor Hugo

Lieux historiques ou insolites[modifier | modifier le code]

La maison de Victor Hugo, Hauteville House.
  • Le Vieux Port
  • Hauteville House, maison où Victor Hugo vécut en exil de 1856 à 1870. Il acheta cette maison afin de ne pas être expulsé : la loi interdisant d’expulser les personnes ayant des propriétés dans l’île. Construite vers 1800, la maison Hauteville fut aménagée avec goût par l’écrivain et se visite. Il y est revenu pendant l’été 1878. En mars 1927, année de la célébration du centenaire du Romantisme, la maison fait l’objet d’une donation en faveur de la Ville de Paris par les descendants du poète, Jeanne, Jean, Marguerite et François.
  • L'auberge Albion House à côté de l'église paroissiale est le pub le plus rapproché d'une église dans les îles britanniques.
  • Les « barrières de la ville », pierres en granit au nombre de six et placées aux limites de la paroisse sur les rues principales en 1700 : on y trouve l'inscription suivante : « [Barrieres] / de la / ville / Nicolas Careye / James Careye / cones/tables / 1700 ».
  • La Bibliothèque Priaulx, située au cœur des jardins de Candie, renferme un grand nombre d'ouvrages sur l'histoire de Guernesey et ses habitants, dans un décor victorien formé de boiseries et plafond à solives armoriées aux armes des familles guernesiaises. Dans le salon principal (salle de lecture) trône le portrait du fondateur, au-dessus de la cheminée.

Il est important de signaler que tous les commerces ferment en même temps que les banques, soit à 17 heures 30. Seuls une dizaine de restaurants restent ouverts jusqu'à 22 heures. Il n'y a guère d'habitants réels dans la ville, ainsi que le prouve l'absence de lumières aux étages supérieurs la nuit. En effet, la plupart des étages des bâtiments sont occupés par des bureaux.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

clic

Célébrités[modifier | modifier le code]

Statue de Victor Hugo à Guernesey

Statues[modifier | modifier le code]

Principales rues et voies[modifier | modifier le code]

Les rues citées ici (du nord vers le sud) servent routes vicinales entre la ville et les bourgs des autres paroisses :

  • les Banques (qui longe la côte vers Saint-Samson et le nord de l’île)

Sur les autres projets Wikimedia :