Jéthou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jéthou
Jétho
Vue de Jéthou avec Herm à gauche.
Vue de Jéthou avec Herm à gauche.
Géographie
Pays Drapeau de Guernesey Guernesey
Archipel Îles Anglo-Normandes
Localisation Manche (océan Atlantique)
Coordonnées 49° 27′ 00″ N 2° 28′ 00″ O / 49.45, -2.46666749° 27′ 00″ N 2° 28′ 00″ O / 49.45, -2.466667  
Superficie 0,18 km2
Point culminant Gibbet Site (75 m)
Géologie Île continentale
Administration
Bailliage Guernesey
Démographie
Population 3 hab. (1996)
Densité 16,67 hab./km2
Plus grande ville Manor House
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Jéthou
Jéthou

Géolocalisation sur la carte : Guernesey

(Voir situation sur carte : Guernesey)
Jéthou
Jéthou
Îles Anglo-Normandes

Jéthou (Jethou en anglais, Jétho en jersiais) est une petite île Anglo-Normande, à environ 5 km à l’est de Guernesey et moins d’1 km au sud-ouest d’Herm. C’est une île privée, louée depuis 1991[1] par l'homme d'affaires Peter Ogden (en), dont l’accès n’est pas autorisé au public.

L’île a à peu-près une forme ovale et mesure au plus 800 m environ, pour une superficie de 18 ha (0,18 km²) et une altitude maximale de 75 m. Il semble qu’elle était reliée à Herm par un banc de sable jusqu’en 709, année où une tempête emporta celui-ci. À quelques centaines de mètres au nord se trouve la petite île de Crevichon. À la même distance au sud, les îlots de la Grande et de la Petite Fauconnière.

Comme toutes les autres îles Anglo-Normandes, Jéthou faisait partie intégrante du Duché de Normandie depuis 933, même après la perte de la Normandie continentale par la couronne d’Angleterre en 1259. Jéthou devint finalement en 1416 une partie du domaine du roi Henri V d’Angleterre. L’île est toujours une dépendance de la couronne, même si elle est désormais propriété de Guernesey. Elle est généralement louée par quelques particuliers.

Les îlots au large de Jéthou abritent une colonie importante de macareux moines.

Le romancier britannique Compton Mackenzie y a résidé dans les années 1920[1].

Vue de l'île de Jéthou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Edouard Launet, « Jéthou, île diserte », Libération,‎ juin 2012