Gangnam Style

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hangul, Hanja.png Cette page contient des caractères coréens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gangnam.

Gangnam Style

Single de Psy
extrait de l'album Psy 6 (Six Rules), Part 1
Sortie 15 juillet 2012
Durée 4:12
Genre K-pop, electro house, hip-house, hip-hop coréen
Format CD single, téléchargement numérique
Auteur Park Jai-Sang, Yoo Gun-Hyung
Producteur Psy, Yoo Gun-Hyung
Label YG Entertainment, Universal Republic, School Boy

Singles de Psy

Gangnam Style
Hangeul 강남스타일
Hanja 江南스타일
Romanisation révisée Gangnamseutail
McCune-Reischauer Kangnamsŭt'ail

Gangnam Style (en coréen 강남 스타일 [kaŋnam sɯtʰail], translittération Gangnam Style, qui signifie littéralement Style de Gangnam, du nom de ce quartier de Séoul considéré comme le plus riche de la région métropolitaine) est une chanson parodique du chanteur sud-coréen Psy, de son vrai nom Park Jai-Sang, cosignée avec Yoo Gun-Hyung. Le single est extrait de l'EP Psy 6 (Six Rules), Part 1 (2012).

La chanson est connue pour son humour et son rythme accrocheur, accompagnés d'une chorégraphie insolite. Le single sort le 15 juillet 2012 et entre directement numéro un du classement sud-coréen, le Gaon Chart. Il connaît ensuite un succès planétaire, particulièrement à travers sa diffusion sur les sites de partage vidéo, le clip officiel de la chanson devenant le plus visionné de l'histoire de YouTube, puis la première vidéo ayant dépassé le milliard de vues le 21 décembre 2012, puis les 2 milliards le 31 mai 2014.

Analyse[modifier | modifier le code]

Paroles[modifier | modifier le code]

Les paroles originales parlent de « la petite copine parfaite qui sait quand être précieuse et quand être sauvage »[1]. Les paroles chantées pendant le refrain : 오빤 강남 스타일 (« Oppan Gangnam style ») pourraient être traduites par : « Grand frère a le style Gangnam », l'expression idiomatique « Oppa ! » étant un terme utilisé de manière familière par les jeunes filles coréennes pour appeler une personne plus âgée de sexe masculin[2]. L'expression « Gangnam Style » est un néologisme coréen principalement associé à la mode haut de gamme et à un style de vie somptueux, associé à des tendances dans le quartier de Gangnam (강남) à Séoul, considéré comme la partie la plus riche de la région métropolitaine. Une traduction française des paroles a été proposée par un cabinet de traduction[3].

Parodie à grand succès[modifier | modifier le code]

Une rue de Gangnam-gu.

Le clip vidéo montre Psy exécutant inlassablement une danse comique (souvent appelée a posteriori « danse du cheval » ou encore « danse du cavalier » dans le monde francophone et « horse-riding dance » en anglais), mimant de manière caricaturale les gestes de l'équitation (précisément un cavalier, plutôt cow-boy, au galop jouant de temps à autre de son lasso). Il apparaît dans différents décors présentés comme des lieux peu fréquentés de l’arrondissement de Gangnam-gu, quartier chic du sud de Séoul en Corée du Sud. Le clip et la chanson se veulent ainsi « un embrochement [de] l'image Gangnam par un non-Gangnam ». Le néologisme « Gangnam » est, par métonymie, le nom donné à tout ce qui rapporte à l'univers du riche quartier séoulien, de la même manière que l'expression française « seizième » pour parler des habitants ou de l'ambiance du seizième arrondissement de Paris. Pour résumer, Psy met en scène cette classe de la société que l'on appelle, selon une expression française, les « nouveaux riches »[4],[5],[6].

Psy fait notamment une critique de la débauche consumériste des jeunes femmes de ce quartier, et met en scène différents lieux de défoulement de la société sud-coréenne étouffée sous la pression sociale (représentée dans le clip par un sauna rempli de mafieux tatoués). La carrière d'entraînement des chevaux, la salle de sport, le métro, le supermarché sont transformés en discothèque, et des « ajoumas » (littéralement « dames d’un âge certain ») traversent le pays en bus en chantant et en dansant. Symbole du réveil d'une Corée décomplexée face à la morosité de la société que met en scène Psy, ces femmes commencent à s'amuser après une vie à subir un mari artisan du « miracle économique coréen ». Mais Psy se défend de vouloir jouer au chanteur engagé en dénonçant les dérives d'une société de plus en plus inégalitaire. Il s'agit plus pour lui d'un prétexte pour s'amuser[4],[5],[6],[7],[8].

Psy interprétant Gangnam Style à Sydney.

Le fossé culturel entre la K-pop et le monde occidental est manifeste ; alors que les nombreux boys bands coréens rencontrent un immense succès dans toute l'Asie, grâce à une solide industrie de la chanson extrêmement bien rodée, leur exposition dans les autres régions du monde ne reste que confidentielle. Cela s'explique par le fait que dans les années 1990, le phénomène des « boys band » s'est essoufflé en Europe et Amérique du Nord. Les chanteurs et groupes asiatiques se sont inspirés de cette période, et le phénomène « boys et girls band » a donc pu connaître un second souffle grâce à la K-pop. Paradoxalement, c'est grâce à l'amusant Gangnam Style que la culture musicale coréenne plus « classique » (que l'on pourrait qualifier de plus « gangnam ») s'est immiscée en Occident, au-delà du buzz et de Psy en lui-même. Le chanteur surmonta d'ailleurs, plus facilement que de coutume pour un artiste asiatique, les obstacles culturels entre Extrême-Orient et Occident. D'autant plus qu'au moment où Psy façonne son futur tube (début 2012), le mythe coréen du style de vie « Gangnam », qui sert de base à la chanson, tend à décliner. Il avait atteint son apogée, dans l'imaginaire collectif sud-coréen, au cours des années 2000, mais, depuis quelques années, se moquer de Gangnam était plutôt passé de mode en Corée, car ce quartier tendait à perdre de son bling-bling, la crise économique n'y étant pas étrangère.

Pour expliquer cet étrange succès, les critiques analysent que, d'un point de vue artistique, la parodie passe nécessairement par l'hyper-sophistication des images et du son, au service du ridicule que l'on recherche à tout prix. La joie et l'humour qui émanent de ce ridicule se veulent salvateurs face à la morosité du style de vie « gangnam ». Par exemple, Psy porte successivement plusieurs costumes colorés et voyants, tout en gardant les mêmes lunettes de soleil noires. Avec la différence entre l'apparence de son visage (coiffure, lunettes…), sa musique plutôt stricte (ou du moins conventionnelle) et la désuétude de sa danse et de ses costumes, il réalise une sorte d'oxymore entre « tenue chic et danse ringarde », créant ainsi le décalage en puisant ses références directement dans cette classe de la société coréenne (carrière de chevaux, sauna, supermarché, etc.). Mais cette recherche du ridicule déplaît fortement aux détracteurs du phénomène Gangnam Style. Pour Dafna Zur de l'université Stanford, le retentissement mondial de Gangnam Style met également en jeu le complexe d'infériorité des sud-coréens, pour qui toute publicité est une bonne publicité, quel qu'en soit le fondement. En effet, l'ensemble des autorités et de l'Intelligentsia de Corée oublièrent leurs critiques réticentes du début (qui dénigraient le côté superficiel de Gangnam Style), face au succès mondial de la chanson. Autre paradoxe, l'intéressante double-lecture de la chanson et du clip n'est compréhensible que par des spectateurs familiers de la culture coréenne, ce qui accentue l'apparent fossé culturel ; l'ampleur du succès remporté par Gangnam Style n'en est que plus inédite, voire absurde. En effet, selon ses propres mots (dans une interview pour Reuters), Psy déclare que Gangnam Style était à la base adressée exclusivement aux fans de K-pop. Outre la drôlerie grotesque de la « horse-riding dance », les raisons du succès sont donc complexes à définir à l'heure d'internet et du buzz. Toujours est-il que l'universalité du style de vie de la classe sociale dépeinte par Psy a été relevée. Pour certains spécialistes, Gangnam est à Séoul ce que Beverly Hills est à Los Angeles : une zone de richesse déployée à la vue de tous, une collection de centres commerciaux de luxe, d’écoles privées et de cliniques de chirurgie esthétique, en somme un temple de la consommation dont, par exemple, Katy Perry et Snoop Dog avaient déjà pris le parti de se moquer, gentiment et avec recul, dans California Gurls (littéralement « meufs de Californie »), une chanson arrivée en tête des charts dès sa sortie en mai 2010[9]. D'un point de vue strictement coréen, on tient à relativiser l'importance du fond et de la double-lecture de la chanson (« Je voulais juste m'amuser. Cette chanson n'a pas de signification particulière », déclare Psy) et on explique son succès par la puissance de l'« Hallyu » (littéralement « vague coréenne ») menée, au moyen de la K-pop, par la société YG Entertainment, depuis le milieu des années 1990, et qui commence à entrer en Occident par diverses portes (on cite par exemple les groupes Wonder Girls, Big Bang ou 2NE1 au succès toujours grandissant en Europe et aux États-Unis). Cette culture jugée transnationale, aux confins du nationalisme coréen et du grand capitalisme international (le second prenant le premier comme alibi et comme soutien), n'aurait aucun mal à se commercialiser internationalement à l'heure d'internet, et ce au détriment de l'ancienne culture sud-coréenne, comme en juge le webzine progressiste sud-coréen Pressian. Psy n'est cependant pas tout à fait un chanteur de K-pop banal, comme le fait remarquer Sisa-In. Lorsqu'il entre à YG, il a déjà trouvé son style et donc son public. En effet, dès ses débuts, il impulse lui-même la direction que prendra sa carrière, selon ses aspirations personnelles et non le désir des producteurs, ce qui explique la fidélité de son public en Corée. De ce fait, Psy engrange depuis toujours une confiance en lui et en ses fans. Ces deux prédispositions que sont son statut de musicien confirmé ayant l'envie de partager sa musique avec les autres, et son aisance vis-à-vis des codes du système occidental, renforcée par une excellente pratique de l'anglais, seraient à mettre sur le compte de l'éducation qu'a pu lui offrir son propre père, dont plusieurs journaux relatent la grande richesse. Celui-ci vivait avec son fils à Gangnam-gu, ce qui permit à ce dernier de jouir d'études de très bon niveau (Berklee college of music à Boston, États-Unis), et ce malgré de nombreux débordements au niveau du comportement (comme une condamnation en 2001 dans une affaire de trafic de marijuana)[4],[5],[6],[7],[10],[11],[12],[13].

Tournage du clip[modifier | modifier le code]

Sur les dix lieux différents présents dans le clip, seules trois scènes ont vraiment été tournées dans le district de Gangnam. La scène du sauna, la scène de l'ascenseur et la scène de salle de bain ont été filmées ailleurs[réf. nécessaire], dans la grande banlieue de Séoul, à Songdo, un district d'Incheon[14]. La vidéo a été filmée en 48 heures en juillet 2012.[réf. nécessaire]

Dans la K-pop, il est courant que des célébrités s'adonnent à des caméos dans les clips d'autres artistes. Ici plusieurs célébrités apparaissent dans les scènes de danse de l'ascenseur ou dans le parking :

  • Kim Hyuna, une membre du groupe 4Minute, apparaît avec Psy dans la scène finale. Une autre version officielle du clip vidéo est sortie où c’est Kim Hyuna qui interprète la musique en compagnie de Psy[15] ;
  • Yoo Jae-Seok (en), une personnalité de télévision, danse en costume jaune ;
  • No Hongchul (en), une personnalité de télévision, danse dans l’ascenseur ;
  • Daesung et Seungri, deux membres du groupe Big Bang, jouent au jeu de go.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Performances[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
About.com 5 étoiles sur 5[16]
Common Sense Media 4 étoiles sur 5[17]
Digital Spy 1 étoiles sur 5[18]

Internet[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo est mis en ligne sur le site de partage vidéo YouTube le 15 juillet 2012. En moins d'un mois et demi, la semaine du 28 août 2012 la vidéo dépasse le clip vidéo de la chanteuse canadienne Carly Rae Jepsen avec Call Me Maybe et se classe numéro un du classement YouTube Top 100 Music Videos[19]. Le 1er septembre, la vidéo dépasse en nombre de vues le clip Gee du girls band sud-coréen Girls' Generation et devient ainsi la vidéo de K-pop la plus visionnée sur YouTube[20]. Le clip atteint rapidement, le 3 septembre 2012, le cap des 5 millions de vues par jour[21]. Fin septembre, la chanson est classée 1re sur iTunes dans 31 pays[22].

Le 20 septembre 2012, le clip a battu le record mondial du nombre de « Like » sur YouTube avec 2 234 641 votes positifs le 21 septembre 2012, dépassant ainsi le précédent record de 1 575 979 détenu par LMFAO avec Party Rock Anthem dans le livre Guinness des records[23]. Le clip a dépassé le 1er novembre 2012 On the Floor de Jennifer Lopez (615 millions de vues). Moins d'un mois plus tard, le 24 novembre 2012, la vidéo a devancé la chanson Baby de Justin Bieber[24] et devient la vidéo la plus vue sur le site de partage YouTube[20]. La vidéo a dépassé le milliard de vues le vendredi 21 décembre 2012[25].

Depuis lors, YouTube affiche une image animée représentant Psy faisant la danse du cheval à côté du nombre de vues de la vidéo.

Une fausse prophétie attribuée à Nostradamus et prédisant la fin du monde pour le 21 décembre 2012 a été présentée un mois auparavant par un pseudo-étudiant du nom de Guillaume Leroy[26] qui fait le lien entre cette date et la performance de la vidéo de Psy, en soutenant que la fin du monde viendrait de la Corée, quand le clip de Psy atteindrait le milliard de vues sur Youtube[27]. Cette vidéo-canular, due au réalisateur Simon Gosselin, a été finalement rattrapée par la réalité puisque le nombre de visionnages du clip a effectivement atteint le milliard de vues le 21 décembre 2012[28],[29].

Environ 47 % du total du nombre de vues viennent des États-Unis, 7 % du Royaume-Uni, 6,8 % du Canada et 4 % de la Corée du Sud[30].

Le 31 mai 2014, le clip devient le premier à dépasser la barre des deux milliards de vues sur YouTube[31]. Début décembre, le nombre de vues ayant continué à croître, le compteur de vues de YouTube se bloque à 2 147 483 647, ce nombre étant le maximum possible pour un entier signé de 32 bits. Cela oblige YouTube à le passer en 64 bits (leur permettant ainsi de compter jusqu'à 9 223 372 036 854 775 807 vues)[32].

1. Premier évènement notable : les fans de K-pop Katie et Mindy Anderson mettent la vidéo en ligne le 18 juillet 2012 [33]
2. Les blogueurs de K-pop Simon et Martina Stawski font une parodie de la vidéo, mise en ligne le 23 juillet 2012[34]
3.a La vidéo est partagée sur le site web communautaire social Reddit, le 28 juillet[35]
3.b Le chanteur de pop britannique Robbie Williams commente la vidéo sur son blog, le 28 juillet[36]
3.c Présenté par le premier journal étranger Ilta-Sanomat (Finlande) le 28 juillet[37]
4. Le rappeur américain T-Pain est la première célébrité qui partage la vidéo sur Twitter le 29 juillet[34]
5. La vidéo est partagée par Neetzan Zimmerman sur le groupe de médias américain Gawker le 30 juillet[38]
6. La vidéo est partagée par le commentateur de la vie politique américaine Andrew Sullivan, qui fait un article dans le site Web d'information américain The Daily Beast le 1er août[39]
7. Les chaînes d'informations télévisées américaine CNN International et The Wall Street Journal parlent de la vidéo, le 3 août[40],[41]
8. La chanteuse canadienne Nelly Furtado chante en live Gangnam Style lors de son concert aux Philippines le 16 août
9. Psy chante en live Gangnam Style au Dodger Stadium à Los Angeles en Californie le 20 août. Cet évènement marque sa première représentation sur scène aux États-Unis
10. Katy Perry partage le clip vidéo Gangnam Style avec ses 25 millions d'abonnés sur Twitter le 21 août[42]
11. Psy apparaît sur la chaîne de télévision musicale américaine VH1 avec les présentateurs Carrie Keagan et Jason Dundas le 22 août. Cet évènement marque sa première représentation dans un plateau de télévision américaine[43].

Hit-parades[modifier | modifier le code]

Le single entre à la 6e place du Billboard Korea K-Pop Hot 100, la semaine du 28 juillet 2012[44]. La semaine d'après, le single atteint la première place[45], et y reste durant 5 semaines consécutives[45]. Dans le classement Gaon Single Chart, la chanson est téléchargée plus de 816 000 fois et entre directement à la première place. Gangnam Style reste numéro un durant 5 semaines également dans le Gaon Single Chart. Le 22 septembre 2012, la chanson est téléchargé plus de 22 millions de fois en Corée du Sud. Le 21 août 2012, Gangnam Style se classe numéro un du iTunes Music Video Charts, dépassant la vidéo de l'artiste canadien Justin Bieber As Long as You Love Me ainsi que le chanteuse américaine Katy Perry avec Wide Awake ; une première pour un artiste coréen d'atteindre la première place[46]. Depuis septembre 2012, la vidéo est numéro un du classement Billboard YouTube Music Chart[47]. Aux États-Unis, Gangnam Style entre à la 74e place dans le classement Billboard Hot Digital Songs (en) avec 23 000 téléchargements la semaine du 8 septembre 2012. Deux semaines plus tard, le single atteint la 25e place avec 61 000 téléchargements[48]. Alors que jusqu'au 31 août 2012, le single s'est vendu sous format numérique à 57 000 exemplaires[49]. Le single progresse rapidement et arrive 4e la semaine du 29 septembre 2012 avec 188 000 téléchargements. À la date du 22 septembre, il rentre 64e place du classement Billboard Hot 100, devenant la 2e chanson de K-pop a entrer dans ce classement américain après la chanson Nobody sorti en 2009 du groupe girlsband sud coréen Wonder Girls. Durant la même semaine, Gangnam Style entre également dans le classement Billboard Pop Songs à la 28e[48]. Le 11 octobre 2012, le single s'est vendu à 1 million d'exemplaires aux États-Unis[50], devenant ainsi la première chanson de K-pop à dépasser la barre du million dans le pays. Dans la 2e semaine de présence dans le Billboard Hot 100, Gangnam Style progresse de 53 places et arrive 11e. Dans sa troisième semaine de présence, le single entre dans le top 3 et arrive numéro 2, juste derrière One More Night du groupe américain Maroon 5. Gangnam Style est la première chanson de K-pop à atteindre le top 10 aux États-Unis[51].

Le 1er septembre 2012, Gangnam Style entre à la 196e[52] place au Royaume-Uni le classement UK Singles Chart. Dans sa deuxième semaine d'exploitation, le single atteint la 61e place. La semaine suivante la 37e place est atteinte. Le 19 septembre, Gangnam Style passe de la 31e place à la 16e place. En France, la semaine commençant le 8 septembre 2012, le single entre à la 97e dans le classement de la SNEP. La semaine d'après, Gangnam Style effectue une grande progression de 51 places et arrive 46e. La semaine du 22 septembre 2012, le single entre dans le top 20 et se classe 18e. La semaine du 26 septembre, Gangnam Style entre cette fois-ci dans le top 10 français en arrivant 6e. La semaine du 6 septembre, Gangnam Style atteint le top 5, en atteignant la place numéro 4, puis la place numéro 2 la semaine d'après. La semaine du 20 octobre 2012, Gangnam Style progresse d'une place et détrône la chanteuse barbadienne Rihanna avec son single Diamonds qui a été numéro un durant 2 semaines consécutives. En Finlande, Gangnam Style atteint la première place du classement Official Finnish Download Chart en août[53]. Le single entre directement à la 1re place du classement généraliste[54].

Reprises et influences culturelles[modifier | modifier le code]

Flash mobs[modifier | modifier le code]

Étudiants de l'université de Bradford reprenant la danse de l’ascenseur

Grâce à internet, de nombreux flash mobs de Gangnam Style sont organisés à travers le monde. Le tableau ci-dessous répertorie ceux qui ont réuni le plus grand nombre de participants.

Flash mobs de Gangnam Style ayant le plus de participants
Date Lieu Pays Participants Réf.
6 octobre 2012 Séoul Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 15 000 [55]
6 octobre 2012 Palerme Drapeau de l'Italie Italie 9 000 [56]
14 octobre 2012 Makassar Drapeau de l'Indonésie Indonésie 12 000 [57]
20 octobre 2012 Place du Château, Varsovie Drapeau de la Pologne Pologne 6 000 [58]
21 octobre 2012 Piazza del Duomo, Milan Drapeau de l'Italie Italie 20 000 [59]
5 novembre 2012 Jardins du Trocadéro, Paris Drapeau de la France France 20 000 [60]
10 novembre 2012 Piazza del Popolo, Rome Drapeau de l'Italie Italie 30 000 [61]

Médias[modifier | modifier le code]

Psy apprenant la danse à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU

Selon The Wall Street Journal, le rappeur américain T-Pain était l'un des premiers à avoir partagé la vidéo sur le net sur le site de réseau social et de microblogage Twitter[34]. La vidéo est ensuite reprise par le blogueur Gawper Neetzan Zimmerman, qui a demandé « Cet artiste de hip-hop sud-coréenne underground a-t-il sorti le meilleur clip de l'année ? » le 30 juillet 2012[38]. Le clip vidéo a alors attiré l'attention de nombreux média tels que CNN International[62],[63], CBC News[64], le Los Angeles Times[65] (lors de son passage au Dodger Stadium à Los Angeles) ou The Washington Post[66] qualifiant le clip vidéo de musique virale, Le Point[67], Libération[68], ou Le Nouvel Observateur[10], mais également de plusieurs célébrités telles que Robbie Williams, T-Pain, Simon Pegg, Josh Groban, Katy Perry[62] ou Nelly Furtado (lors de son concert à Quezon City)[69], Tom Cruise[70], Joseph Gordon-Levitt, William Gibson[71] ou les Nations unies[72].

Lors d'une interview avec l'agence de presse mondiale et généraliste londonienne Reuters, Psy explique que cette chanson est à l'origine produite seulement pour les fans de K-pop de Corée du Sud[13]. La première fois que cette vidéo a attiré l'attention d'un média étranger est le 18 juillet 2012 lorsque les animateurs américains Katie et Mindy Anderson en font un thème de leur émission, qui s’intitule « Psy Gangnam Style MV Reaction ». Le couple Anderson a ensuite été interrogé par Evan Ramstad du Wall Street Journal[33]. L'article de cet interwiew est publié par Evan Ramstad sous le titre « Kpop Music Mondays : Psy Gangnam Style ». Une parodie de Gangnam Style est mise en ligne le 23 juillet par un blogueurs de K-pop Simon et Martina Stawski, un couple canadien vivant à la capitale sud coréenne Séoul.

À la suite de la création de la catégorie « Rewind » par YouTube pour sélectionner les vidéos qui ont marqué l'année, de nombreuses vidéos ont été sélectionnées dont Gangnam Style et Call Me Maybe de Carly Rae Jepsen. Pour l'occasion, le logo de YouTube est devenu bleu ciel et a comporté une image animée représentant Psy exécutant la danse du cheval. Cette image animée est désormais visible à droite du compteur de vue de la vidéo. Psy ainsi que de nombreuses autres personnalités du web participent à la vidéo de présentation Rewind YouTube Style 2012[73],[74].

Politique[modifier | modifier le code]

Le 18 septembre 2012, le gouvernement nord-coréen devient le premier à utiliser la musique pour son activisme politique lorsqu'il a mis en ligne une parodie intitulée I'm Yushin Style! sur son site web Uriminzokkiri[75]. La parodie se moque du parti politique conservateur au pouvoir sud-coréen de la candidate présidentielle Park Geun-hye. Elle représente une image modifiée avec la tête de la candidate présidentielle sur le corps de Psy en train de réaliser la chorégraphie de la musique.

Dans un article de presse paru en décembre 2012 dans Le Monde, le rédacteur en chef de GQ voit (entre autres) dans ce phénomène un avatar du capitalisme numérique, « De même, quand nous dansons ou hurlons sur le titre de Psy, que nous soyons coréens ou chinois, américains ou français, c'est comme si nous lancions un cri de guerre inconscient contre la mondialisation cybermarchande. »[76].

Reprises et parodies[modifier | modifier le code]

La chanson Gangnam Style a donné suite à de nombreuses reprises parodiques telles que Mitt Romney Style[77], NASA Johnson Style[78], Minecraft Style[79] et Eton Style[80]. En Suisse, Laurent Nicolet a créé une parodie sous le titre de Gen'vois staïle, qui a aussi donné lieu à un clip réalisé par Jean-Alexandre Blanchet[81]. Au Québec, on retrouve Gabriel Nadeau Style, une critique humoristique des actions prises par celui-ci lors de la grève étudiante québécoise de 2012, diffusée lors du Bye Bye 2012[82]. En France, c'est le présentateur et humoriste Cyril Hanouna qui reprend le titre à l'été 2012, avec La Danse de l'épaule[83], dont le clip met en scène l'humoriste et des danseurs effectuant une chorégraphie à base de mouvements d'épaule, le buste raide.

Gangnam Style a également été reprise par la chanteuse et actrice américaine d'origine coréenne Jenna Ushkowitz dans l'épisode 8 de la saison 4 de Glee intitulé Thanksgiving[réf. souhaitée]. Bien que née à Séoul, l'actrice ne sait pas parler le coréen et a dû apprendre la chanson en phonétique[réf. souhaitée]. Elle est également reprise en version rock par Flo dans l'émission Nouvelle Star diffusée sur la chaîne française D8[84], dont la vidéo fait ensuite le buzz sur Internet[85]. En 2012 le Sud-Coréen K-Step a réalisé une version electro-dubstep de la chanson dans le mini-album Tribute to Psy avec les K-pop All-Stars[réf. souhaitée].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Promo - numériqueSchoolboy / Republic
  1. Gangnam Style - 3:39
CD-Single Schoolboy / Republic
  1. Gangnam Style (강남스타일) - 3:39
  2. Extras : Gangnam Style (Music Video)

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (2012) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[86] 1
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[87] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[88] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[89] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[90] 1
Drapeau du Canada Canada (Hot 100)[91] 1
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud (Gaon Digital)[92] 1
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud (K-Pop Hot 100)[45] 1
Drapeau de la Colombie Colombie (National-Report)[93] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[94] 1
Écosse Écosse (OCC)[95] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[96] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[97] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis (Pop Songs)[98],[99] 10
Drapeau des États-Unis États-Unis (Rap Songs)[100] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[101] 3
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Pop Songs)[101] 36
Europe Europe (Digital Songs)[102] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[103] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[104] 1
Drapeau de la France France (Club 40)[105] 1
Drapeau de la France France (Airplay)[106] 9
Drapeau de la Grèce Grèce (Digital Songs)[107] 1
Drapeau du Honduras Honduras (Honduras Top 50)[108] 1
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Dance Top 40)[109] 3
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Single Top 10)[110] 2
Drapeau de l'Islande Islande (Tónlist (en))[111] 3
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[112] 2
Drapeau d’Israël Israël (Media Forest)[113] 1
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[114] 1
Drapeau du Japon Japon (Hot 100)[115] 20
Drapeau du Liban Liban (Lebanese Top 20)[116] 1
Drapeau du Luxembourg Luxembourg (Digital Songs)[117] 1
Drapeau du Mexique Mexique (Airplay)[118] 1
Drapeau du Mexique Mexique (Monitor Latino)[119] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[120] 1
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[121] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100 (en))[122] 1
Drapeau de la Pologne Pologne (Airplay)[123] 2
Drapeau du Portugal Portugal (Digital Songs)[124] 1
Drapeau de la République tchèque République tchèque (IFPI)[125] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[126] 1
Roumanie Roumanie (Romanian Top 100)[127] 16
Drapeau de la Russie Russie (2M)[128] 1
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie (IFPI)[129] 7
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[130] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[131] 1
Drapeau du Venezuela Venezuela (Record Report)[132] 47

Classement annuel[modifier | modifier le code]

Classement (2012) Position
Drapeau du Canada Canada (Hot 100)[133] 37
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud (K-Pop Hot 100)[134] 1

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (BVMI)[135] Disque d'or 1 × Or 150 000
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[136] Disque de platine 10 × Platine 700 000
Drapeau de l'Autriche Autriche (ARIA)[136] Disque de platine 2 × Platine 60 000
Drapeau de la Belgique Belgique (BEA)[137] Disque de platine 2 × Platine 60 000
Drapeau du Canada Canada (Music Canada)[138] Disque de platine 4 × Platine 320 000
Drapeau du Danemark Danemark (IFPI)[139] Disque de platine Platine 60 000
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[140] Disque d'or Or 40 000
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA)[141] Disque de platine 4 × Platine 4 500 000
Drapeau de la France France Disque de platine Platine 300 000
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[142] Disque de platine Platine 60 000
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[143] Disque de platine 3 × Platine 60 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI)[144] Disque de platine Platine 1 090 000
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[145] Disque de platine 4 × Platine 160 000
Drapeau de la Suisse Suisse (IFPI)[146] Disque de platine 3 × Platine 90 000

Succession à la première place[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Lieu Cérémonie Catégorie Résultat Réf.
2012 Hong Kong, Drapeau de la République populaire de Chine Chine Mnet Asian Music Awards Meilleure vidéo musicale (« Best Music Video ») Lauréat [147]
Chanson de l’année (« Song of the Year ») Lauréat [147]
Francfort-sur-le-Main, Drapeau de l'Allemagne Allemagne MTV Europe Music Awards Meilleure vidéo (« Best Video ») Lauréat [148]
Los Angeles, Drapeau des États-Unis États-Unis American Music Awards Nouveau média à l’honneur (« New Media Honoree ») Lauréat [149]
2013 Los Angeles, Drapeau des États-Unis États-Unis People's Choice Awards Vidéo musicale préférée (« Favorite Music Video ») En attente [150]
Cannes, Drapeau de la France France NRJ Music Award Chanson internationale de l’année Lauréat [151]
Clip de l’année Lauréat [151]

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Label Format Réf.
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 15 juin 2012 YG Entertainment Téléchargement numérique [152]
18 juillet 2012 Album studio [153]
Drapeau du Japon Japon Posté indéfiniment YGEX Long Play [154]
Drapeau de l’Union européenne Union européenne 4 septembre 2012 Schoolboy, Universal Music Téléchargement numérique [155]
Drapeau des États-Unis États-Unis 6 septembre 2012 Schoolboy, Universal Music Téléchargement numérique [156]

Oppa Is Just My Style[modifier | modifier le code]

Oppa Is Just My Style

Single promotionnel de Psy featuring Kim Hyuna
Sortie 14 août 2012
Durée min 45 s
Genre K-pop, electro house, hip-house, hip-hop coréen
Format Vidéo
Auteur Yoo Gun-hyung, Psy
Producteur Yang Hyun-suk
Label YG Entertainment, Republic Records
Oppa Is Just My Style
Hangeul 오빤 딱 내 스타일
Romanisation révisée Oppan Ttag Nae Seutail
McCune-Reischauer Oppan Ttak Nae Sŭt’ail

Gangnam Style est officiellement réédité le 14 août 2012 sous le titre Oppa Is Just My Style (en coréen 오빤 딱 내 스타일) avec la collaboration vocale de la chanteuse Kim Hyuna, membre du girls band sud-coréen 4Minute[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Deborah Netburn, « Giddy up! S. Korean rapper Psy's 'Gangnam Style' is unstoppable », Los Angeles Times, Tribune Co,‎ 4 août 2012 (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  2. (fr) « Gangnam Style : critique imprévue d’une sensation folle », Jane Zhang, Le Journal International, 27 novembre 2012
  3. « Traduction des paroles de la chanson Gangnam Style », blog d'International Traduction Conseil, 27 novembre 2012.
  4. a, b et c Stéphane Lagarde, « Gangnam Style », la très addictive danse du cheval, Encres de Chine, RFI, 19 août 2012, consulté le 16 décembre 2012.
  5. a, b et c Jonas Pulver, La danse du cheval de Troie coréen, Le Temps, 4 octobre 2012, consulté le 16 décembre 2012.
  6. a, b et c Su Hyun Lee, Viral Video Gets Propaganda Treatment, The New York Times, 20 septembre 2012, consulté le 16 décembre 2012
  7. a et b Psy, la revanche d'un bad boy coréen, Lepoint.fr, 25 septembre 2012, consulté le 27 décembre 2012.
  8. (en) [vidéo] « Psy's 'Gangnam Style' Dance Takes Over 'GMA' », sur http://abcnews.go.com/, ABC News,‎ 12 septembre 2012 (consulté le 14 septembre 2012)
  9. (en) Brad Wete, « Katy Perry‘s 'California Girls' still on top of Billboard Hot 100 chart; Enrique Iglesias hits the top 10 », sur EW.com,‎ 15 juillet 2010
  10. a et b (fr) Jérôme Hourdeaux, « Connaissez vous le « Gangnam Style » ? », sur http://tempsreel.nouvelobs.com/, Le Nouvel Observateur,‎ 23 août 2012 (consulté le 24 août 2012)
  11. La K-pop ou l'argent comme moteur du nationalisme, d'après Yi Tong-yon in Pressian Séoul, Courrier international, no1154, 13-19 décembre 2012, p. 37-38, Paris, ISSN 1154-516X
  12. Psy ou le triomphe de la sincérité, d'après Pak Kwon-il in Sina-Il Séoul, Courrier international, no1154, 13-19 décembre 2012, p.p. 38-39, Paris, ISSN 1154-516X
  13. a et b (en) Ju-Min Park, « Uncool Korean star goes viral with rapping dance », Thomson Reuters,‎ 14 août 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  14. Thomas Saintourens ; Giulio di Sturco (photos), « Aérotropolis », in: GEO, no 414 - août 2012, p. 57
  15. a et b (ko) [vidéo] Psy (ft. HYUNA) 오빤 딱 내 스타일 sur YouTube
  16. (en) Bill Lamb, « Psy - "Gangnam Style" », sur http://top40.about.com/, About.com (consulté le 13 octobre 2012)
  17. (en) Kim Alessi, « "Gangnam Style" (CD Single) », sur http://www.commonsensemedia.org/ (consulté le 13 octobre 2012)
  18. (en) Robert Copsey, « Psy: 'Gangnam Style' - Single review », sur http://www.digitalspy.co.uk/, Digital Spy,‎ 19 septembre 2012 (consulté le 13 octobre 2012)
  19. (fr) «Gangnam style» de Psy, 9e vidéo la plus regardée sur YouTube, sur http://www.20minutes.fr/, 20 minutes,‎ 12 octobre 2012 (consulté le 21 novembre 2012)
  20. a et b (en) « Popularity of Psy's 'Gangnam Style' Analyzed Realistically », sur http://www.kpopstarz.com/,‎ 2 septembre 2012 (consulté le 4 octobre 2012)
  21. (en) John Jurgensen, « 'Gangnam' Mania », The Wall Street Journal, Dow Jones & Company,‎ 21 septembre 2012 (lire en ligne)
  22. (en) Hicap, Jonathan M., « Guinness World Records Declares 'Gangnam Style' As 'Most Liked' Video In YouTube History » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Mis en ligne le 24 septembre 2012, consulté le 1er octobre 2012
  23. (en) Dan Milano, « ‘Gangnam Style’ Video Breaks Guinness World Record », sur http://abcnews.go.com/, ABC News,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 23 septembre 2012)
  24. (fr) « "Gangnam Style" de Psy devient la vidéo la plus vue de tous les temps sur Internet », sur http://www.huffingtonpost.fr/, Le Huffington Post,‎ 24 novembre 2012 (consulté le 24 novembre 2012)
  25. (fr) Mathilde Cesbron, « Gangnam Style de Psy franchit le milliard de vues », sur http://www.lefigaro.fr/, Le Figaro,‎ 21 décembre 2012 (consulté le 21 décembre 2012)
  26. Article dans "le point"
  27. [1]
  28. [2]
  29. [3]
  30. (en). Yoon-mi Kim, « K-pop's SNS explosion », sur http://www.asiaone.com/,‎ 25 août 2012 (consulté le 25 août 2012)
  31. « VIDEOS. Gangnam Style : le clip officiel passe les 2 milliards de vues », sur Le Parisien,‎ 31 mai 2014 (consulté le 31 mai 2014)
  32. «Gangnam Style» explose le compteur de YouTube, sur 20 minutes,‎ 3 décembre 2014 (consulté le 3 décembre 2014)
  33. a et b (en) Evan Ramstad, « Reaction Vids Get a Pop With ‘Gangnam Style’ », sur http://blogs.wsj.com/, The Wall Street Journal,‎ 6 août 2012 (consulté le 20 septembre 2012)
  34. a, b et c (en) Evan Ramstad, « ‘Nasties’ Fund A Prosperous Future Awfully Pronto », sur http://blogs.wsj.com/, The Wall Street Journal,‎ 7 septembre 2012 (consulté le 7 septembre 2012)
  35. (en) « Words cannot even describe how amazing this video is… », sur http://www.reddit.com/,‎ 28 juillet 2012 (consulté le 5 octobre 2012)
  36. (en) « Trying to Figure out which Tracks Stay on the Album », sur http://www.robbiewilliams.com/ (consulté le 30 septembre 2012)
  37. (fi) « Unohtakaa Macarena, tässä tulee hevostanssi! », sur http://www.iltasanomat.fi/,‎ 28 juillet 2012 (consulté le 17 septembre 2012)
  38. a et b (en) Neetzan Zimmerman, « Did This Underground Hip Hop Artist from South Korea Just Release the Best Music Video of the Year? », sur http://gawker.com/,‎ 30 juillet 2012 (consulté le 16 septembre 2012)
  39. (en) Andrew Sullivan, « Mental Health Break », sur http://andrewsullivan.thedailybeast.com/,‎ 1er août 2012 (consulté le 1er octobre 2012)
  40. (en) Evan Ramstad, « What’s Up With the ‘Gangnam Style’ Video? », sur http://blogs.wsj.com/, The Wall Street Journal,‎ 3 août 2012 (consulté le 10 août 2012)
  41. (en) [vidéo] « Rapper living 'Gangnam Style' goes viral », sur http://edition.cnn.com/, CNN,‎ 3 août 2012 (consulté le 29 septembre 2012)
  42. (en) Paul Lester, « Psy (No 1,350) », sur http://www.guardian.co.uk/, Groupe Guardian Media,‎ 13 septembre 2012 (consulté le 27 septembre 2012)
  43. (en) « Psy Recreates His "Gangnam Style" Video With Carrie And Jason », sur http://www.vh1.com/, VH1,‎ 22 août 2012 (consulté le 27 septembre 2012)
  44. (en) « Korea K-Pop Hot 100, Week of July 28, 2012 », sur http://www.billboard.com/, Billboard (consulté le 20 août 2012)
  45. a, b et c (en) « Korea K-Pop Hot 100, Week of September 01, 2012 », sur http://www.billboard.com/, Billboard (consulté le 9 novembre 2012)
  46. (en) Jaeyeon Woo, « Baseball Goes Gangnam Style », sur http://blogs.wsj.com/, The Wall Street Journal,‎ 21 août 2012 (consulté le 21 août 2012)
  47. (en) « YouTube Music Chart, Week of 25 August 2012 », sur http://www.billboard.com/, Billboard (consulté le 17 août 2012)
  48. a et b (en) Gary Trust, « Weekly Chart Notes: Psy Adds 'Style' To The Hot 100 », sur http://www.billboard.com/, Billboard,‎ 14 septembre 2012 (consulté le 18 septembre 2012)
  49. (en) William Gruger, « 'Gangnam Style' Helps Psy Dance Way to No. 1 on Social 50 Chart », sur http://www.billboard.com/, Billboard,‎ 31 août 2012 (consulté le 17 septembre 2012)
  50. (en) Jonathan M. Hicap, « 'Gangnam Style' Reaches 1 Million Downloads In US » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://www.mb.com.ph/. Mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 22 octobre 2012
  51. (en) Gary Trust, « Maroon 5 Still Tops Hot 100, Psy One Step From No. 1 », sur http://www.billboard.com/, Billboard,‎ 26 septembre 2012 (consulté le 26 septembre 2012)
  52. (en) Tobias Zywietz, « Chart Log UK: New Entries Update (1.09.2012 – week 34) », sur http://www.zobbel.de/ (consulté le 4 septembre 2012)
  53. (fi) « Suomen Virallinen Latauslista – Viikko 35, ti 28.8 – ma 3.9.2012 », sur http://www.latauslista.fi/ (consulté le 23 septembre 2012)
  54. (fi) « Psy : Gangnam Style », sur http://www.ifpi.fi/, IFPI (consulté le 23 septembre 2012)
  55. (en) « Seoul shows its 'Gangnam Style' », sur http://www.euronews.com/, Euronews,‎ 7 octobre 2012 (consulté le 15 octobre 2012)
  56. (en) Eric Mack, « Gangnam Style flash mob of 9000 strong storms Sicily », sur http://www.cnet.com.au/, CNET,‎ 12 octobre 2012 (consulté le 15 octobre 2012)
  57. (en) « Mass 'Gangnam Style' Performance Breaks Indonesian Records », sur http://www.thejakartaglobe.com/, The Jakarta Globe,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 15 octobre 2012)
  58. (pl) « 6000 osób zatańczy w sobotę na placu Zamkowym! », sur http://wawalove.pl/,‎ 18 octobre 2012 (consulté le 21 octobre 2012)
  59. (en) « Largest flash mob for "Gangnam Style" gathers 20,000 people in Milan, Italy », sur http://www.koreaboo.com/,‎ 23 octobre 2012 (consulté le 23 octobre 2012)
  60. (en) « Psy draws thousands to 'Gangnam Style' Paris flashmob » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), France 24. Mis en ligne le 5 novembre 2012, consulté le 5 novembre 2012
  61. (it) « Roma, in 30mila per il flashmob con Gangnam Style », sur http://video.repubblica.it/, La Repubblica,‎ 10 novembre 2012 (consulté le 28 novembre 2012)
  62. a et b (en) [vidéo] « Rapper living 'Gangnam style' goes viral », sur http://edition.cnn.com/, CNN International,‎ 3 août 2012 (consulté le 22 août 2012)
  63. (en) [vidéo] « Korean rapper explains 'horse dance' », sur http://edition.cnn.com/, CNN International,‎ 20 août 2012 (consulté le 22 août 2012)
  64. (en) Lauren O'Neil, « 'Gangnam Style' viral sensation spawns parodies, potential Bieber collab », sur http://www.cbc.ca/, CBC News,‎ 16 août 2010 (consulté le 22 août 2012)
  65. (en) Randall Roberts, « K-Pop's Psy hits Dodgers Stadium with viral song 'Gangnam Style' », sur http://www.latimes.com/, Los Angeles Times,‎ 21 août 2012 (consulté le 22 août 2012)
  66. (en) Associated Press, « Korean rapper Psy is having a pop culture moment with viral music video for « Gangnam Style » », sur http://www.washingtonpost.com, The Washington Post,‎ 23 août 2012 (consulté le 24 août 2012)
  67. (fr) « Le chanteur pop sud-coréen « Psy » fait un buzz mondial avec son nouveau clip », sur http://www.lepoint.fr, Le Point,‎ 6 août 2012 (consulté le 24 août 2012)
  68. (fr) « Les internautes fous de Psy », sur http://next.liberation.fr, Libération,‎ 7 août 2012 (consulté le 24 août 2012)
  69. (en) Jonathan M. Hicap, « Nelly Furtado Performs Psy's 'Gangnam Style' In Manila Concert » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://www.mb.com.ph/. Mis en ligne le 21 août 2012, consulté le 22 août 2012
  70. (en) « Tom Cruise Considering Psy as a Future Co-Star? », sur http://global.mnet.com/,‎ 5 septembre 2012 (consulté le 5 septembre 2012)
  71. (en) Geeta Dayal, « William Gibson on Punk Rock, Internet Memes, and ‘Gangnam Style’ », sur http://www.wired.com/, Wired,‎ 15 décembre 2012 (consulté le 20 décembre 2012)
  72. (en) « Friday fun – Ban Ki-moon relinquishes title of most famous Korean to @psy_oppa, singer of "Gangnam Style », sur https://twitter.com/, ONU (consulté le 20 octobre 2012)
  73. (en) [vidéo] Rewind YouTube Style 2012 sur YouTube
  74. (fr) « L'année 2012 vue par le prisme de YouTube: Gangnam Style et Call Me Maybe à l'honneur », sur http://www.huffingtonpost.fr/, Le Huffington Post,‎ 18 décembre 2012 (consulté le 18 décembre 2012)
  75. (ko) [vidéo] « I'm Yushin Style! » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Uriminzokkiri, sur http://www.uriminzokkiri.com/. Consulté le 11 novembre 2012
  76. (fr) « "Gangnam Style : la parfaite alchimie d'un tube" », Le Monde,‎ 21 décembre 2012 (consulté le 13 janvier 2013)
  77. « Quand le "Gangnam style" devient le "Mitt Romney style" », sur ci.tf1.fr,‎ 4 octobre 2012 (consulté le 9 février 2013)
  78. (en) « Johnson Space Center Pathways Interns Create ‘Gangnam Style’ Parody », sur nasa.gov,‎ 17 décembre 2012 (consulté le 18 février 2013)
  79. (en) Winda Benedetti, « Dig this 'Minecraft'-style 'Gangnam Style' parody », sur nbcnews.com (consulté le 18 février 2013)
  80. Bertie Wooster, « Eton's Gangnam Style lingo explained », sur guardian.co.uk,‎ 19 octobre 2012 (consulté le 18 février 2013)
  81. Didier Tischler, « Le «Gen'vois Staïle» enfin en images », sur lematin.ch,‎ 21 décembre 2012 (consulté le 9 février 2013)
  82. (en) « 2012 Bye-Bye: Gabriel Nadeau-style », sur rebelyouth-magazine.blogspot.fr,‎ 1er janvier 2013 (consulté le 18 février 2013)
  83. « Cyril Hanouna parodie "Gangnam Style" avec "La danse de l'épaule" », sur chartsinfrance.net,‎ 16 janvier 2013 (consulté le 18 février 2013)
  84. « Nouvelle Star 2013 : Flo chante « Gangnam Style » - Vidéo D8 Replay », sur terrafemina.com,‎ 23 janvier 2013 (consulté le 18 février 2013)
  85. « Nouvelle Star: la reprise de "Gangnam Style" fait le buzz », sur rtl.be,‎ 23 janvier 2013 (consulté le 18 février 2013)
  86. (de) Musicline.de – Psy. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  87. (en) Australian-charts.com – Psy – Gangnam Style. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien.
  88. (de) Austrian-charts.com – Psy – Gangnam Style. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  89. (nl) Ultratop.be – Psy – Gangnam Style. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  90. Ultratop.be – Psy – Gangnam Style. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  91. (en) « Canadian Hot 100 », Billboard (consulté le 14 octobre 2012)
  92. (ko) « 가온차트와 함께하세요 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Gaon Chart, sur http://www.gaonchart.co.kr/. Consulté le 10 août 2012
  93. (es) « Top Nacional: Semana 41. Del 08-10-2012 al 14-10-2012 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), National-Report. Mis en ligne le 15 octobre 2010
  94. (da) Danishcharts.com – Psy – Gangnam Style. Tracklisten. Hung Medien.
  95. (en) Archive Chart. Scottish Singles Top 40. The Official Charts Company.
  96. (es) « Top 50 Canciones » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Promusicae, 7 octobre 2010. Consulté le 10 octobre 2010
  97. (en) Psy - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  98. (en) « Billboard Mainstream Top 40 (2012-10-20) », Billboard, Nielsen Business Media,‎ 20 octobre 2010 (consulté le 20 octobre 2010)
  99. http://www.billboard.com/news#/news/psy-still-stuck-at-no-2-as-maroon-5-tops-1007982722.story
  100. (en) « Rap Songs 2012-10-20 », Billboard, Nielsen Business Media,‎ 1er octobre 2012 (consulté le 20 octobre 2010)
  101. a et b (en) « Chart Highlights: Adele's 'Skyfall' Rises On Adult Charts », Billboard, Nielsen Business Media,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 15 octobre 2010)
  102. (en) « Chart Search Results – Euro Digital Songs 2012-10-06 », Billboard.biz (consulté le 6 octobre 2012)
  103. (fi) Finnishcharts.com – Psy – Gangnam Style. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  104. Lescharts.com – Psy – Gangnam Style. SNEP. Hung Medien.
  105. Club40.dj. Club 40 - Classement officiel des meilleures diffusions musicales en Clubs. Club 40.
  106. (en) « Airplay en France », SNEP
  107. « Greece Billboard » (consulté le 29 septembre 2010)
  108. (es) « Top 50 », Fuzion, El Tiempo (en),‎ 4 octobre 2012
  109. (hu) Archívum – Slágerlisták – Mahasz – Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége. Dance Top 40 lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége.
  110. (hu) Archívum – Slágerlisták – Mahasz – Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége. Single (track) Top 10 lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége.
  111. « Netlistinn viku 41, 2012 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Tónlist. Consulté le 20 octobre 2010
  112. (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association.
  113. (he) Weekly Charts – International. International Airplay Songs. Media Forest.
  114. « Archivio », FIMI,‎ 30 septembre 2012 (consulté le 20 octobre 2010)
  115. (ja) « Japan Billboard Hot 100 », Billboard Japan,‎ 10 octobre 2012 (consulté le 10 octobre 2012)
  116. « Lebanese Top 20 Charts », The Official Lebanese Top 20,‎ 14 octobre 2010 (consulté le 14 octobre 2010)
  117. « Luxembourg Digital Songs 2012-10-13 », BillBoard.biz, Nielsen Business Media (consulté le 30 septembre 2012)
  118. (en) « Mexico Airplay », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 7 octobre 2012 (consulté le 20 octobre 2010)
  119. (es) « Top 20 General », RadioNotas, Monitor Latino Media
  120. (en) Charts.org.nz – Psy – Gangnam Style. RIANZ. Hung Medien.
  121. (en) Norwegiancharts.com – Psy – Gangnam Style. VG-lista. Hung Medien.
  122. « Dutch Charts Single Top 100 search », Single Top 100 (consulté le 20 octobre 2010)
  123. (en) « Top 5 video », Polish Video Chart, ZPAV (consulté le 8 octobre 2010)
  124. « Portugal Billboard » (consulté le 10 octobre 2010)
  125. (cs) ČNS IFPI. Note : Insérer 201237 dans la liste déroulante. Hitparáda – Radio Top100 Oficiální. IFPI Czech Republic.
  126. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.
  127. (en) « Airplay 100 (14 octombrie 2012) », Romanian Top 100 (consulté le 20 octobre 2010)
  128. Lenta.ru: Музыка: Лена и музы
  129. (cs) SNS IFPI. Note : Insérer 201241 dans la liste déroulante. Hitparáda – Radio Top100 Oficiálna. IFPI Czech Republic.
  130. (en) Swedishcharts.com – Psy – Gangnam Style. Singles Top 60. Hung Medien.
  131. (en) Swisscharts.com – Psy – Gangnam Style. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  132. (es) « Top 100 », Record Report, R.R. Digital C.A,‎ 13 octobre 2012
  133. (en) « Best of 2012 - Canadian Hot 100 », Billboard, Rovi Corporation,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 18 décembre 2012)
  134. (en) « Best of 2012 - Billboard Korea K-Pop Hot 100 », Billboard, Rovi Corporation,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 14 décembre 2012)
  135. (de) « BVMI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur www.musikindustrie.de, BVMI (consulté le 14 décembre 2012)
  136. a et b (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur http://www.aria.com.au/, ARIA (consulté le 9 novembre 2012)
  137. (fr) « Les disques d'or/de platine - Singles - 2012 », sur http://www.ultratop.be/, Ultratop (consulté le 9 novembre 2012)
  138. (en) « Music Canada », sur musiccanada.com, Music Canada (consulté le 13 novembre 2012)
  139. (da) « CERTIFICERINGER », sur http://ifpi.dk/, IFPI (consulté le 13 novembre 2012)
  140. (es) « PROMUSICAE » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), PROMUSICAE, sur www./promusicae.es/. Mis en ligne le 31 octobre 2012, consulté le 14 décembre 2012
  141. (en) « Chart Watch Extra: The Year’s Top Songs », sur music.yahoo.com, yahoo,‎ 19 décembre 2012 (consulté le 24 décembre 2012)
  142. (it) « CERTIFICAZIONE Singoli Digitali dalla settimana 1 del 2009 alla settimana 42 del 2012 » [PDF], sur http://www.fimi.it/, FIMI (consulté le 13 novembre 2012)
  143. (en) « RIANZ Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur http://nztop40.co.nz/,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 9 novembre 2012)
  144. (en) « BPI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur www.bpi.co.uk,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 9 novembre 2012)
  145. (en) « sverigetopplistan, 2013/02/13 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  146. (de) « IFPI Charts - Accreditations - 2012 Singles », sur www.swisscharts.com,‎ 15 octobre 2012 (consulté le 9 novembre 2012)
  147. a et b (en) Elizabeth Eun, « Big Bang, Super Junior and Psy each take home a grand prize at this year′s ′MAMA′ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://global.mnet.com/. Mis en ligne le 30 novembre 2012, consulté le 10 décembre 2012
  148. (en) « Watch the EMA Winners as they happen right here! », sur http://www.mtv.tv/, MTV,‎ 11 novembre 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  149. (en) « Psy to Perform (and Pick Up a Prize) at the American Music Awards », sur http://www.people.com/, People,‎ 13 novembre 2012 (consulté le 28 novembre 2012)
  150. (en) « People's Choice Awards 2013 », sur http://www.peopleschoice.com/, People's Choice Awards (consulté le 28 novembre 2012)
  151. a et b (fr) Agnès Jacquemin, « Découvrez les artistes pré-nominés des NRJ Music Awards 2013 ! », sur http://www.tf1.fr/, TF1,‎ 20 novembre 2012 (consulté le 28 novembre 2012)
  152. (en) « Psy releases cover & tracklist for 6th album ‘Psy’s Best Sixth’ », sur http://www.dkpopnews.net/ (consulté le 13 octobre 2012)
  153. (en+ko) « 싸이 정규앨범 6집 [싸이6甲] part.1 Psy 6th Album [싸이6甲] part.1 », sur http://www.ygeshop.com/, YG Entertainment (consulté le 13 octobre 2012)
  154. (ja) « 「違和感しかない……」韓流歌手PSY「江南スタイル」日本デビュー無期限延期の裏事情 », sur http://netallica.yahoo.co.jp/, Yahoo! Japan,‎ 10 octobre 2012 (consulté le 12 octobre 2012)
  155. (en) « Gangnam Style (강남스타일) », sur https://itunes.apple.com/, Apple (consulté le 13 octobre 2012)
  156. (en) « Gangnam Style (강남스타일) - Single », sur https://itunes.apple.com/, Apple (consulté le 13 octobre 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]