Hip-house

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hip-house

Origines stylistiques House, hip-hop, acid house
Origines culturelles Fin des années 1980 ; États-Unis (Chicago)
Instruments typiques Clavier, synthétiseur, boîte à rythmes, séquenceur, échantillonneur
Popularité Élevée, en particulier à la fin des années 1980 et au début des années 1990 aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie.

Genres dérivés

UK garage, eurodance

La hip-house, rap house ou house rap, est un genre musical mêlant éléments de house music et de hip-hop. Le style accède à la notoriété pendant les années 1980 à Chicago et New York[1]. La hip-house est originaire de Chicago et se popularise rapidement aux États-Unis et au Royaume-Uni, avec des chansons comme Rok Da House par les producteurs britanniques Beatmasters et les emcees féminines Cookie Crew.

Quelques polémiques mineures apparaissent en 1989 lorsque Turn Up the Bass de Tyree Cooper avec Kool Rock Steady est auto-proclamée comme la « première chanson de hip-house. » Les Beatmasters s'insurgent expliquant que leur titre Rok Da House ait été écrit et paru sur vinyle en 1986.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la popularisation des Beatmasters, Deskee, Tyree, Doug Lazy et de Mr. Lee, la hip-house se popularise dans la scène acid house et dans les nightclubs. La hip-house atteint également les classements musicaux[1]. Le style complémente des chansons composées d'échantillons sonores, produites par des musiciens comme S-Express, Bomb the Bass et M/A/R/R/S.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Henderson, Alex, « Hip House », Allmusic (consulté le 2 juin 2010).