Fiat 131

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat 131 Mirafiori
Fiat 131

Marque Drapeau : Italie Fiat
Années de production 1974 - 1985
Production Italie : 1.513.800
Espagne : 356.670
Turquie : 1.257.651
Total : 3.128.121 exemplaires
Classe Berline moyenne
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres
Position du moteur Avant
Cylindrée essence : 1 297-1301-1367-1585-1592-1995
diesel : 1995-2445 cm3
Transmission propulsion
Poids et performances
Poids à vide 965 - 995 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline 2 & 4 portes / Station Wagon
Dimensions
Longueur 4 264 mm
Largeur 1 651 mm
Hauteur 1 381 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat 124 Fiat Regata Suivant

La Fiat 131 est un modèle d'automobile de milieu de gamme produit par la constructeur italien Fiat à partir de 1974 en Italie et dans plusieurs de ses filiales étrangères.

L'histoire[modifier | modifier le code]

La Fiat 131 Mirafiori a été présentée Salon de l'automobile de Turin à l'automne 1974. C'était une période très difficile pour l'économie de tous les pays européens et les constructeurs automobiles en particulier qui devaient faire face au premier choc pétrolier qui faisait suite à la Guerre du Kippour d'octobre 1973, qui a fait tripler le prix du pétrole et condamné de fait les automobiles de grosse cylindrée ainsi que toutes celles qui avaient une consommation excessive, comme les voitures sportives. La forte hausse des prix des matières premières avait été la cause d'une inflation galopante suivie de grèves générales (en Italie) avec le blocage des usines Fiat pendant 40 jours.

L'allongement des délais de livraison pénalisa fortement Fiat qui n'avait pas de moteurs diesel a proposer sur ses voitures. Les rares constructeurs comme Peugeot purent ainsi augmenter fortement leurs ventes en Italie.

C'est dans un contexte économique délicat que Fiat travaillait sur ce nouveau projet qui devait remplacer une pièce essentielle de sa gamme, la Fiat 124, voiture fiable et robuste ayant fait largement ses preuves et qui avait été choisie par le comité suprême de l'URSS pour motoriser le pays avec la création d'AvtoVaz, plus connue sous le nom de Lada. Bien que le projet de base fut déjà prêt à être lancé en fabrication, Fiat dû l'adapter pour tenir compte du contexte et renoncer aux moteurs brillants à 2 arbres à cames en tête et aux versions sportives de type Coupé et Spider désormais jugées frivoles et plus acceptées par la clientèle mais qui avaient fait le grand succès du modèle Fiat 124. Fiat repris donc son modèle pour offrir toujours une grande robustesse, un véritable confort, des finitions soignées et une sécurité importante, point qui allait devenir le principal atout de la Fiat 131 pour s'imposer face à ses concurrentes. Son slogan de lancement était : "La Fiat 131, conçue pour que vous la gardiez 10 ans".

Les différentes séries[modifier | modifier le code]

La 1re série[modifier | modifier le code]

Fiat 131 Mirafiori 1ère série

La première série de la Fiat 131 Mirafiori a été présentée en septembre 1974. Pour la première fois, un modèle automobile de la marque Fiat abandonnait son appellation purement numérique pour voir figurer le nom de l'usine dans laquelle elle est produite, l'usine géante de Mirafiori, dans la banlieue de Turin.

C'était un modèle totalement nouveau avec une architecture conventionnelle, moteur placé longitudinalement à l'avant et propulsion. Par rapport à la Fiat 124, l'empattement est allongé pour augmenter les dimensions de l'habitacle qui devenait géant par rapport aux concurrentes.

Lors de son lancement, ce ne fut pas un modèle mais une gamme entière comprenant 12 versions qui fut lancée, chose jamais vue auparavant. Les motorisations comprenaient un premier moteur de 1 297 cm3 de 65 ch et un autre de 1 585 cm3 de 75 ch, tous deux à simple arbre à cames.

Vue arrière de la Fiat 131 1ère série avec sa découpe particulière des feux

La gamme était articulée autour de 12 variantes sur la base de 2 niveaux de finition 131 Mirafiori - avec des phares rectangulaires et des flancs sans baguettes - et 131 Mirafiori Special, avec des doubles phares ronds, de fines baguettes latérales de protection, des jantes différentes dites "speciales", une finition intérieure très soignée avec un niveau d'équipements complet. La gamme comprenait dès l'origine 3 types de carrosserie : berline 2 portes, berline 4 portes et Familiale baptisée "Station Wagon".

Les versions à 2 portes qui, de fait, remplaçaient la version coupé, avaient été créées spécialement pour les marchés d'Europe du Nord, très friands de ce type de carrosseries.

Le niveau de la sécurité passive était particulièrement élevé, en ce sens que jamais atteint par un modèle européen auparavant. Selon les crash test, la Fiat 131 était une voiture très sûre au point que seuls les pare-chocs ont évolué pour y intégrer les absorbeurs d'énergie, pour sa commercialisation sur le marché nord américain, où elle a obtenu facilement son homologation et où elle fut largement commercialisée sous le nom de Fiat 131 Brava.

Fiat 131 Supermirafiori vue arrière

La 2e série[modifier | modifier le code]

En 1978 comme toutes les marques et afin de tenter de rehausser le niveau des ventes logiquement en pente douce, Fiat réalisera un restyling de la 131 qui donnera vie à la seconde série du modèle très apprécié sur les marchés, Européens ou autres.

La structure de la voiture ne sera pas touchée, seul l'avant avec de larges feux rectangulaires et une nouvelle calandre feront leur apparition en intégrant un capot moteur complètement lisse sans aucune nervure apparente. Les feux arrières seront agrandis et complètement intégrés dans la carrosserie. L'habitacle sera également entièrement revu en recevant un niveau de finition de la classe des 2 litres avec des sièges en velours, une épaisse moquette au sol et un tableau de bord complet.

L'époque avait changé, le choc pétrolier ne faisait plus aussi peur et Fiat en profita pour lancer avec cette seconde série de nouveaux moteurs à double arbres à cames en tête. La gamme s'est étoffée avec les versions 131 Mirafiori L et CL, avec de gros pare-chocs en inox et bande de caoutchouc, un équipement relativement complet, un peu plus riche que sur les précédentes versions de base avec de nouvelles motorisations à simple arbre à cames de 1 301 cm3 pour mieux répondre aux taxations de certains pays, ou le 1 585 cm3 ou encore les tous nouveaux diesels produits par la filiale Fiat-Sofim à Foggia de 1 995 cm3 et 2 445 cm3 développant 60 et 72 ch. Les versions 131 Supermirafiori intégraient des pare-chocs en matériaux de synthèse, des jantes en alliage représentant un trèfle à 4 feuilles (reprises par toute la gamme), des appuie-têtes aux places arrière, des finitions de luxe, et une boite 5 vitesses de série. Les motorisations étaient des 4 cylindres à double arbres à cames en tête de 1 301 cm3 de 78 ch ou 1 585 cm3 de 96 ch ou le nouveau diesel de 2 445 cm3. La version diesel était parfaitement reconnaissable avec la bosse sur le capot et ses doubles phares ronds à l'avant. Comme pour la première série, la gamme "131 Mirafiori et SuperMirafiori" comprenait la version Station Wagon à 5 porte appelée Panorama. De cette version Panorama, Fiat tirera une version professionnelle appelée 131 Marengo. Sa particularité consistait, pour des raisons de taxation, en la suppression de la possibilité d'ouverture des portes arrières.

C'est également avec cette seconde série que la version sportive Racing fait son apparition, équipée d'un moteur 1 995 cm3 développant 115 ch. Une variante Course est aussi produite pour l'écurie Fiat Corse.

Fiat 131 Berline 2 portes
  • 1300 Mirafiori CL - 1 301 cm3, 65 ch, 150 km/h
  • 1600 Mirafiori CL - 1 585 cm3, 75 ch, 160 km/h
  • Racing 2000/TC - 1 995 cm3, 115 ch, 180 km/h
  • Racing Volumetrico Abarth - 1 995 cm3, 140 ch, 190 km/h.
Fiat 131 Berlina 4 portes
  • 1300 Mirafiori L/Mirafiori CL - 1 301 cm3, 65 ch, 150 km/h
  • 1600 Mirafiori CL - 1 585 cm3, 75 ch, 160 km/h
  • SuperMirafiori 1300/TC - 1 301 cm3, 78 ch, 160 km/h – 82 ch après 1980
  • SuperMirafiori 1600/TC - 1 585 cm3, 96 ch, 170 km/h – 98 ch après 1980
  • 2000 Mirafiori L / CL D (diesel )1 995 cm3, 60 ch, 140 km/h
  • 2500 Mirafiori CL D (diesel )- 2 445 cm3, 72 ch, 150 km/h
  • 2500 SuperMirafiori D (diesel )- 2 445 cm3, 72 ch, 150 km/h.
Fiat 131 Panorama
  • 1300 Mirafiori L/Mirafiori CL - 1 301 cm2, 65 ch, 150 km/h
  • 1600 Mirafiori CL - 1 585 cm3, 75 ch, 160 km/h
  • SuperMirafiori 1600/TC - 1 585 cm3, 96 ch, 170 km/h - 98 ch après 1980
  • 2000 Mirafiori L D/Mirafiori CL D - 1 995 cm3, 60 ch, 140 km/h
  • 2500 Mirafiori CL D (diesel)- 2 445 cm3, 72 ch, 150 km/h
  • 2500 SuperMirafiori D - 2 445 cm3, 72 ch, 150 km/h.

La 3e série[modifier | modifier le code]

Fiat 131 SuperMirafiori TC Volumetric

En 1981, Fiat lance la troisième série de la 131. Les seuls changements concernent les pare-chocs et les feux arrière, pour l'extérieur, mais tout l'habitacle est revu. La version SuperMirafiori reçoit des jantes en alliage avec une anneau poli et une large bande latérale de protection. Seule la finition Mirafiori CL sera maintenue, la L disparait du catalogue. De même les versions avec carrosserie 2 portes disparaissent.

Les motorisations à simple arbre à cames latéral sont remplacées par de nouveaux moteurs à arbres à cames en tête de 1 367 cm3 en configuration arbre simple à 70 ch, où double arbre de 75 ch (la puissance est abaissée pour des raisons fiscales sur certains marchés). Le 1600 développe maintenant 85 ch y compris la version avec boîte automatique à 3 vitesses, le deux arbres à cames en tête passe à 97 ch. Un nouveau moteur à deux arbres en tête fait son apparition sur la 131 SuperMirafiori 2000 TC de 1 995 cm3, 113 ch, 180 km/h.

Les versions Panorama sont proposées uniquement avec les motorisations : 1600 Mirafiori CL et 2500 Supermirafiori D.

La fin de la 131[modifier | modifier le code]

En 1982 Fiat produira un lot spécial de 131 Supermirafiori Volumetrica 2000/TC, avec une carrosserie à 4 portes, développant 140 ch et portant le logo Abarth.

En 1983, après l'arrivée de la nouvelle Fiat Regata, la 131 berline verra sa fabrication suspendue, tandis que la version Station Wagon, appelées 131 Maratea resteront en fabrication jusqu'en 1985. Par rapport aux versions Panorama, la Maratea ne sera disponible qu'avec les moteurs haut de gamme, 2000/TC de 113 ch et 2500 SuperMirafiori D de 72 ch, avec une finition haut de gamme et un équipement des plus complets.

La Fiat 131 Maratea sera remplacée en 1985 par la Fiat Regata Weekend -(break ).

La version Abarth[modifier | modifier le code]

La Fiat 131 Abarth
Une 131 Abarth civile de 1978

C'est en 1976 que Fiat présenta la 131 Abarth Rally, dont il fallait produire au moins 500 exemplaires d'une version routière pour être homologuée dans le Championnat Mondial des Rallyes que la Fiat 131 gagnera à 3 reprises en 1977, 1978 et 1980). Construite sur la base de la Fiat 131 version 2 portes première série, avec tous les allègements possibles, la 131 Abarth Rally ne disposait pas de pare-chocs et avait des passages de roues passablement élargis ainsi que les spoilers et les prises d'air supplémentaires, comme toute voiture de rally.

Le moteur était un 4 cylindres Fiat de 1 995 cm3 et développé par Abarth, avec 16 soupapes développant 140 ch dans la version routière, alimenté par un carburateur double corps et 235 ch dans sa version course équipée de l'injection mécanique. La suspension arrière était à roues indépendantes, en remplacement de l'essieu rigide de la berline de base. Le coffre, les spoilers et les passages de roues étaient en résine, les portières et le toit en aluminium.

Sur la même base, Abarth prépara également deux autres prototypes : la 031 avec le moteur V6 de la Fiat 130 et la 035 avec un moteur 2 litres 16 soupapes suralimenté par un compresseur volumétrique, ce moteur sera utilisé plus tard sur la Lancia Rally 037. Giorgio Pianta remportera le Tour d'Italie automobile au volant d'une Fiat 131-031 en 1975.

Les Fiat 131 produites à l'étranger[modifier | modifier le code]

Une SEAT 131 de 1980
  • Espagne : la Fiat 131 sera produite dans la filiale SEAT, de 1975 à 1984 dans ses deux premières versions. 356 670 exemplaires seront fabriqués dans les carrosseries 4 portes et Familiale, Mirafiori et SuperMirafiori dans l'usine SEAT de la Zona Franca de Barcelone. Contrairement aux modèles italiens, les modèles SEAT seront motorisés avec l'ancien moteur 1 197 cm3 de la Seat 124 et le 1 592 cm3 de la Seat 132. Le moteur diesel qui équipera la seconde version sera exporté d'Italie.
  • Turquie: la Fiat 131 originale a été produite par la filiale turque de Fiat, Tofas, dans l'usine de Bursa. Une version restylisée de 131 a été lancée en 1987, qui reprenait l'avant de la Fiat Regata. Elle est restée en production jusqu'en mai 2008. Les Tofas 131 Sahin (berline) et Kartal (Familiale) ont également été exportées en CKD et assemblées dans la filiale égyptienne de Fiat, El Nasr à partir de de 1991 et par la société éthiopienne H.C. à partir de 2006, à la cadence de 5 000 exemplaires par an. Globalement ce sont 1 257 651 Tofas 131 qui ont été produites en Turquie.
Une Tofas 131 Sahin
  • La Fiat 131 a également été assemblée en CKD dans de nombreux pays :

La 131 au cinéma[modifier | modifier le code]

La Fiat 131 a été utilisée dans de très nombreux films italiens et étrangers mais notamment :

Films italiens[modifier | modifier le code]

  • Zucchero, miele e peperoncino,
  • Culo e camicia,
  • Bianco, rosso e Verdone,
  • Il ragazzo di campagna,
  • Compagni di scuola,
  • Delitto sull'autostrada,
  • Io so che tu sai che io so, avec Alberto Sordi et Monica Vitti.

Films étrangers[modifier | modifier le code]

La 131 dans les jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Elle apparait dans Forza Motorsport 3 ainsi que dans Colin McRae: Dirt.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]