Fiat Seicento

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat 600 ou Seicento
Fiat Seicento

Marque Fiat
Années de production 1998 - 2010
Classe Micro-citadine
Moteur et transmission
Moteur(s) 0,9l (899 cm3) - 1,1l litre
Puissance maximale 39 ch - 54 ch
Transmission Traction avant
Poids et performances
Poids à vide 735 kg
Émission de CO2 143 à 155[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes
Dimensions
Longueur 3 337 mm
Largeur 1 508 mm
Hauteur 1 425 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat Cinquecento Fiat 500 III Suivant

Historique[modifier | modifier le code]

Seicento Sporting

La Fiat Seicento est un modèle d'entrée de gamme du constructeur automobile turinois, Fiat. Présent au catalogue depuis le millésime 1998, elle occupa l'entrée de gamme jusqu'en 2004 avec la Panda I, et ensuite avec la Panda II.

La Seicento est une évolution de la Fiat Cinquecento de 1993 : les formes sont beaucoup plus douces et arrondies, mais la plate-forme est identique. C'est une voiture typiquement urbaine, idéale pour se faufiler en ville et se garer dans de petites places, mais bien moins à l'aise sur route et surtout sur autoroute. Fiat a commercialisé des versions Sporting et Sporting Abarth avec ses deux premières séries, disparues du catalogue depuis, avec des habillages spécifiques et des jantes alliage.

Elle a obtenu des performances très moyennes aux crash tests EuroNCAP, par exemple, en comparaison avec la Twingo[2]. Il s'agit ainsi, avec la Rover 100, de l'une des voitures les moins bien classées (en termes de sécurité passive) recensées par l'organisme EuroNCAP.

L'équipement de série comporte un airbag conducteur, des vitres électriques et une fermeture centralisée.

La gamme Cinquecento - Seicento a dépassé les 3 millions d'exemplaires vendus dans le monde entre son lancement et 2005[3].

Bien que Fiat Poland ait annoncé que la production de ce modèle serait arrêtée en juillet 2009 pour faire place à la future Ford Ka, qui est fabriquée dans l'usine Fiat Poland de Tychy et repose, comme sa cousine Fiat 500 de 2008, sur la base mécanique de la Fiat Panda II, la Fiat "600" figure en core au catalogue de Fiat Pologne de 2010.

L'évolution de la Fiat Seicento vers la Fiat 600[modifier | modifier le code]

Seconde série (2000)[modifier | modifier le code]

La première série de la Fiat Seicento a été revue en octobre 2000, pour une mise à niveau suite à la mise en application des nouvelles normes anti-pollution. Fiat remplace l'ancien moteur de 900 cm3, qui dérivait de celui utilisé sur la Fiat 127 de 1971, par les modernes moteurs FIRE. Le constructeur italien en profite pour apporter quelques retouches d'ordre esthétique à la carrosserie, notamment la face avant avec l'application du nouveau logo circulaire de la marque, la couronne de lauriers argent et l'inscription "FIAT" en couleur argent sur fond bleu.

La gamme ne dispose que d'un seul moteur à partir de l'année 2000, le moteur FIRE de 1,1 litre. Les différentes versions disponibles sont S et SX.

Quelques mois plus tard, en hommage aux victoires remportées en F1 par le pilote de Ferrari Michael Schumacher, la version Sporting est lancée. Cette version est en fait la version Sporting dotée du kit Abarth qui comprend : jupes bas de caisse, spoiler, jantes de 14, pédalier et habillage du frein à main en aluminium, volant et soufflet du levier de vitesse en cuir, ainsi que quelques accessoires portant le nom du pilote allemand.

En 2001, Fiat lance deux séries spéciales : la première, baptisée EL apparait en mars 2001 et vient compléter la version de base S avec une riche dotation d'accessoires pour un montant à peine plus élevé, qui correspond à la série spéciale Team destinée au marché allemand. La seconde Brush dispose de pare-chocs, d'un hayon, de rétroviseurs et bandes latérales de protection de couleur différente de celle de la carrosserie. La voiture dispose également de la fermeture centralisée des portes, du toit ouvrant et d'un autoradio CD stéréo.

En 2002, les appellations changent complètement. Seuls quatre versions sont proposées : le modèle de base, qui est identique à la précédente version S, le modèle Comfort dispose des pare-chocs peints de la couleur de la carrosserie, d'une direction assistée électronique, de la fermeture centralisée et des lève-vitres électriques de série. Le modèle Clima dispose de tous les accessoires précédents avec en plus la climatisation et la Sporting reçoit en plus un airbag passager. À partir de cette date, toutes les séries spéciales sont supprimées ainsi que la version électrique Elettra.

En 2004, la gamme est encore simplifiée avec des versions bien équipées. La version Sporting disparait et la version de base devient Actual et le niveau supérieur est baptisé Active. Tout l'aménagement intérieur ainsi que son revêtement est amélioré et traité avec des matériaux de bonne facture qui équipent la nouvelle Panda.

La Fiat Seicento H2 Fuel Cell[modifier | modifier le code]

Fiat lança un protoitype roulant de la Fiat seicento H2 Fuel Cell en 2001 grâce à la contribution du Ministère Italien de l'Environnement. Le coût global de ce développement est de 10 M€ (valeur 2001) dont les 2/3 ont été financés directement par Fiat Auto à travers son centre d'études CRF - Centro Ricerche Fiat.

Ce modèle est la suite logique de la Fiat Seicento Elettra, modèle électrique figurant au catalogue du constructeur italien. Il en reprend le moteur et certains composants.

Le cœur du système de pile à combustible est placé dans la zone arrière qui produit du courant électrique sous 48V, avec une puissance nominale de 7KW. Pour que le système fonctionne efficacement, il faut augmenter la tension de 48 à 216V pour que le moteur électrique de 30 KW tracte le véhicule. La consommation moyenne en cycle urbain est de 3.3 KW et garantit une vitesse de plus de 60 km/h et une accélération de 0 à 50 km/h en à peine 8 secondes.

Restyling en 2005[modifier | modifier le code]

Fiat 600
Fiat 600 vue arrière

Les dernières retouches à cette voiture remontent à 2005. À cette occasion, la mécanique est revue pour respecter les nouvelles normes Euro 4. Le nom se simplifie en abandonnant "Seicento" pour une simple dénomination "600". Esthétiquement, Fiat en profite pour ajouter deux liserés chromés qui encadrent le logo sur la calandre, le logo Fiat fait son apparition sur le hayon. Fiat a profité du 50e anniversaire du lancement de la fameuse Fiat 600 en 1957 pour la présentation de cette ultime version de sa minivoiture, qui plait tant aux Polonais et aux Italiens. Une série spéciale 50th Anniversary a été commercialisée jusqu'au printemps 2009.

La Fiat 600 est produite en deux versions : le modèle de base, quasiment réservé au marché polonais, et Active, avec un équipement plus riche qui dispose des pare-chocs, des rétroviseurs et poignées de portières couleur carrosserie, servofrein électrique, fermeture centralisée et vitres teintées électriques.

La version électrique : Elettra[modifier | modifier le code]

À partir de 1998, Fiat lance une version écologique de son modèle de base, la Seicento Elettra.

Cette version repose sur le modèle de base sans aucune partie mécanique exporté vers l'Usine Alfa Romeo-Arese où l'ensemble moteur, transmission et batteries seront intégrés dans cette petite carrosserie.

Cette version Seicento Elettra, vient remplacer les Fiat Cinquecento Elettra et la Fiat Panda Elettra. Comme pour toutes ces versions très onéreuses, le volume des ventes est réduit et se résume aux collectivités locales et administrations. Disposant d'un volume habitable semblable aux versions traditionnelles et une autonomie dépassant les 150 km, le temps de recharges des batteries est de 8 heures.

La Fiat Seicento Elettra a représenté toutefois un énorme pas dans l'avancée technologique de ce type de traction. Équipée d'un moteur de nouvelle génération avec un besoin d'énergie réduit au bénéfice d'une autonomie augmentée, la disposition des batteries sans entretien sur un plancher non modifié a permis de bénéficier d'un habitacle suffisant pour 4 adultes.

La Fiat Seicento Elettra terminera sa carrière en fin d'année 2001 pour être remplacée par la nouvelle Panda Elettra et Fuel Cell.

2010 : fin de la production[modifier | modifier le code]

Fiat Auto Poland a annoncé que les dernières Fiat 600 sortiraient des chaînes de montage de l'usine polonaise de Tychy à la fin du mois de mai 2010. La ligne sera remplacée par une nouvelle micro car qui fera son apparition fin 2012 ou début 2013. Au total, en 18 ans, ce sont plus de 2,6 millions de voitures Fiat Cinquecento et Seicento qui ont été fabriquées dont 1 164 478 Fiat Cinquecento.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Modèle Disponibilité Moteur Cylindrée Puissance Couple Maxi 0-100 km/h
(secondes)
Vitesse max
(km/h)
Consommation
(l/100 km)
Rejet CO2
(g/km)
900 8V 1998 - 2001 4 cylindres en ligne, essence 899 cm3 29 kW / 39 ch 65 Nm à 3 000 tr/min 16,4 140 5,5
900 8V Citymatic 1998 - 2001 4 cylindres en ligne, essence 899 cm3 29 kW / 39 ch 65 Nm à 3 000 tr/min 16,4 140 5,5
1.100 FIRE 8V 1998 - 2001 4 cylindres en ligne, essence 1 108 cm3 40 kW / 54 ch 88 Nm à 2 750 tr/min 14,8 150 5,8 (6,2 Sporting)
1.100 FIRE 8V 2001 - 2005 4 cylindres en ligne, essence 1 108 cm3 40 kW / 54 ch 88 Nm à 2 750 tr/min 14,5 (13,5 Sporting) 150 5,9 (6,5 Sporting)
1.100 FIRE 8V 2005 - 2010 4 cylindres en ligne, essence 1 108 cm3 40 kW / 54 ch 88 Nm à 2 750 tr/min 14,5 150 5,9 139

La Nuova 500[modifier | modifier le code]

Le successeur de cette voiture a été présenté comme la réincarnation de la Fiat 500. La nouvelle Fiat 500 a été présentée le 4 juillet 2007 et est actuellement commercialisée.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ademe
  2. D'après le site Euro NCAP, la Seicento, en 2000, obtient deux étoiles (dont une barrée) contre trois pour la Twingo, en 2003.
  3. Selon chiffres officiels Fiat et site Italiaspeed Fiat 600 MY 2005.