Fiat Brava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat Brava
Fiat Brava

Marque Fiat
Années de production 1995 - 2001
Production (avec Bravo) 1 235 496 exemplaires
Classe Berline compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 1.2, 1.4, 1.6, 1.8
Diesel : 1.9D, 1.9 TD, 1.9 JTD
Transmission Traction avant
Émission de CO2 146 à 179[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes
Suspensions 4 roues indépendantes
Dimensions
Longueur 4 190 mm
Largeur 1 740 mm
Hauteur 1 410 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat Tipo Fiat Stilo Suivant

La Fiat Brava et son dérivé à 3 portes Bravo sont des automobiles fabriquées par le constructeur italien Fiat entre 1995 et 2001.

La Fiat Brava a été élue voiture européenne de l'année en 1996, avec la Fiat Bravo.

Sa particularité est qu'elle partage le même tableau de bord et la même plate-forme que les Fiat Bravo et Marea. http://it.wikipedia.org/wiki/Euro_NCAP

Histoire[modifier | modifier le code]

La Fiat Bravo est une voiture à tendance sportive avec une carrosserie plus basse reprenant les lignes d'un Coupé, la Fiat Brava est une voiture plus familiale à 5 portes. Elles remplacent la gamme Fiat Tipo.

La Bravo et la Brava furent des modèles novateurs dans le style (dû à Chris Bangle, qui partit ensuite pour BMW) et d'un bon niveau qualitatif, même si l'on peut regretter que le constructeur ne les aient pas suffisamment soutenues d'un point de vue commercial, en ne les dotant pas toujours des dernières nouveautés attendues par les automobilistes friands de berlines plus traditionnelles. Les Golf IV et Opel Astra II lancées en 1997 leur font très mal, et les ventes baissent sensiblement. D'autant plus qu'à équipement égal, la Golf IV TDI 90 coûte moins cher que la Brava TD100 ELX ! Face à elles, les Bravo/Brava souffrent de leur habitacle nettement moins cossu, de l'absence de certains équipements comme le volant réglable en profondeur, l'ordinateur de bord voire du GPS, même en option. Face à la modernité sérieuse des Germaniques, les Bravo/Brava seront marginalisées, perçues comme des choix alternatifs et non par défaut. De plus, si la Bravo gardera un certain succès de par sa ligne, la Brava jugée comme peu séduisante de l'arrière, voire ringarde malgré ses gimmicks intéressants (avec ces feux arrière nettement inspirés de la Nissan BE-1), souffrira plus. Le public aurait préféré une Bravo 5 portes, avec ces arrière à feux tridimentionnels largement copiés ensuite.

La première série fut présentée en 1995 avec un large choix de moteurs essence : un nouveau moteur de 1 370 cm3 avec 12 soupapes développant 80 ch, un 1 581 cm3 à 16 soupapes de 103 ch, un 1 747 cm3 à 16 soupapes de 113 ch (en 7 et 9 CV suivant les démultiplications de boîte choisies) et le top de la gamme, un 1 998 cm3 5 cylindres à 20 soupapes, monté uniquement sur la Bravo HGT, qui développait 147 ch et permettait une vitesse maximale de 218 km/h. Dotée d'un seul moteur diesel un 1 929 cm3 à 8 soupapes et 65 ch, qui sera rapidement remplacé par deux moteurs turbo 1 910 cm3 développant 75 ch et 100 ch.

En 1996, la plate-forme de la Bravo/Brava servit de base à la Fiat Marea, remplaçante de la Tempra, qui sera un modèle assez peu recherché, sauf dans sa version break Week end. Une autre automobile utilisera les épures de suspension des Bravo/Brava, ce sera la Fiat Multipla, lancée en 1998, monospace à 6 places sur deux rangées de sièges parfaitement identiques. Plus dynamiques sur le plan des qualités routières que la Tipo dont elle reprend la plate-forme et qu'elle remplace, dotées de moteurs vifs, d'un style original et très moderne, d'un équipement complet, d'une très bonne habitabilité et d'une qualité dans la très bonne moyenne de cette époque, le tout pour un prix attractif, la Bravo/a recevra le titre européen de voiture de l'année 1996.

Seconde série[modifier | modifier le code]

Même si l'on ne peut véritablement parler de seconde série, la Bravo/Brava a bénéficié d'un léger restyling en 1998 très peu visible à l'extérieur mais plus sensible dans sa structure. En effet, ce ne sont pas moins de 1 700 composants qui ont été revus et redessinés et 700 autres entièrement remplacés. Il faut ajouter l'adjonction d'un nouveau moteur 1 242 cm3 à 16 soupapes de 80 ch déjà monté sur la Fiat Punto en remplacement du précédent 1 370 cm3 ainsi que de nouveaux matériaux de la planche de bord. Côté motorisation diesel, les nouveaux moteurs « JTD common rail » font leur apparition ce qui procurera à la voiture une sérieuse réputation d'économie d'utilisation. Malheureusement, leur couple sera limité volontairement pour laisser l'avantage aux Alfa 145/146 JTD, dotées du même bloc. Surtout, ces modifications, peu visibles, s'avèrent bien trop discrètes et ne parviendront pas à relancer la carrière de ces modèles.

À partir de l'an 2000, la situation financière du groupe Fiat se détériore et le début de l'alliance avec General Motors se concrétise. La gamme Bravo/Brava n'est plus une priorité du secteur Fiat Auto et les ventes commencent à décliner. La concurrence devient plus forte avec les nouveaux modèles comme les Ford Focus et Peugeot 307. La production des Bravo et Brava sera arrêtée en fin d'année 2001. Le modèle sera remplacé par la Fiat Stilo qui représentera une nette amélioration au niveau du standard qualitatif mais qui sera présentée le 11 septembre, date funeste s'il en est. De plus le design de la carrosserie, tranchant complètement avec l'esprit italien, ne sera pas compris et ne recevra jamais les faveurs d'un public déconcerté par cette voiture au demeurant très réussie techniquement et dont les propriétaires ne tarissent pas d'éloges sur ses qualités réelles.

Encore aujourd'hui, les Bravo et Brava se distinguent par leur ligne élégante et douce avec un brin de sportivité dans la Bravo, innovante pour l'époque, mais encore d'actualité.

Le nom Bravo sera, comme en d'autres occasions, repris par Fiat pour un nouveau modèle présenté en 2007, la Fiat Bravo II.

Les motorisations[modifier | modifier le code]

Essence[modifier | modifier le code]

Modèle Moteur Cylindrée Puissance Couple 0 à 100 km/h Vitesse maxi Nota
1.4 S/SX Fiat 182A3-4L 1 370 cm3 80 ch à 6 000 tr/min 112 Nm à 2 750 tr/min 13,9 s 170 km/h 1995 - 1998
80 SX Fiat 188A1 4L 1 242 cm3 82 ch à 5 500 tr/min 113 Nm à 4 250 tr/min 13 s 170 km/h 1998 - 2001
100 SX/ELX Fiat 182A4-4L 1 581 cm3 103 ch à 5 750 tr/min 144 Nm à 4 000 tr/min 11,5 s 180 km/h 1995 - 2001
115 ELX Fiat 182A2-4L 1 747 cm3 113 ch à 5 800 tr/min 154 Nm à 4 400 tr/min 10,3 s 190 km/h 1996 - 2000

Diesel[modifier | modifier le code]

Modèle Moteur Cylindrée Puissance Couple 0 à 100 km/h Vitesse maxi Nota
D 65 S/SX Fiat 160A7-4L 1 929 cm3 65 ch à 4 600 tr/min 120 Nm à 2 000 tr/min 17,8 s 155 km/h 1995 - 1997
TD 75 S/SX Fiat 182A8-4L 1 910 cm3 75 ch à 4 200 tr/min 147 Nm à 2 750 tr/min 15,1 s 165 km/h 1996 - 2000
TD 100 SX/ELX Fiat 182A8-4L 1 910 cm3 100 ch à 4 200 tr/min 200 Nm à 2 250 tr/min 11 s 180 km/h 1996 - 1999
JTD 100 SX/ELX Fiat 182A7-4L 1 910 cm3 100 ch à 4 000 tr/min 200 Nm à 1 500 tr/min 11 s 182 km/h 2000 - 2001
JTD 105 SX/ELX Fiat 182A7-4L 1 910 cm3 105 ch à 4 000 tr/min 200 Nm à 1 500 tr/min 10,6 s 185 km/h 1999 - 2001

Finitions[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

Fiat Brava S
  • Airbag conducteur
  • Direction assistée
  • Radio K7
  • Siège conducteur réglable en hauteur
  • Volant réglable en longueur

SX[modifier | modifier le code]

S +

  • ABS (à partir de 1999)
  • Airbag passager (à partir de 1999)
  • Airbags latéraux AV (à partir de 2000)
    Fiat Brava SX
  • Dossier fractionné
  • Pare-chocs couleur carrosserie
  • Verrouillage centralisé

Vitres avants électriques

ELX[modifier | modifier le code]

SX +

  • Antibrouillards avant
    Fiat Brava ELX
  • Climatisation manuelle (1995/1999) puis automatique (à partir de 1999)
  • Jantes en alliage (à partir de 2000)
  • Rétroviseurs électriques et couleur carrosserie
  • Verrouillage centralisé avec télécommande (si option alarme)
  • Vitres arrières électriques (à partir de 1999)
  • Sellerie velours

Les options disponibles étaient (entre autres) le toit ouvrant électrique & l'alarme.

Séries limitées/Spéciales[modifier | modifier le code]

Anniversaire[modifier | modifier le code]

  • Année : 1997
  • Motorisation : 1.6 16v 103 ch
  • Équipement : finition SX + peinture métallisée + antibrouillards avant + rétroviseurs électriques et couleur carrosserie + ABS + Airbag passager + Radio CD

Estivale[modifier | modifier le code]

  • Année : 2000
  • Motorisation : 1.2 16v 82 ch, 1.6 16v 103 ch et 1.9 JTD 105 ch
  • Équipement : Finition SX + climatisation automatique de 4 airbags (latéraux et frontaux), les vitres électriques avant (automatique pour le conducteur)

Steel[modifier | modifier le code]

  • Année : 2001
  • Motorisation : 1.2 16v 82 ch, 1.6 16v 103 ch et 1.9 JTD 100 ch
  • Équipement : Finition SX + peinture métallisée + antibrouillards avant + rétroviseurs électriques et couleur carrosserie + Radio CD + climatisation automatique


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ademe