Fiat 500 (2007)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat 500
Fiat 500 (2007)

Marque Drapeau : Italie Fiat
Années de production 2007-
Production 2012 : + 1 000 000 exemplaires
Classe Micro-citadine
Usine(s) d’assemblage Tichy - Drapeau de la Pologne Pologne
Toluca Drapeau du Mexique Mexique
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 en ligne
Puissance maximale 69 à 180 ch
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 865 à 980[1] kg
Vitesse maximale 160 à 182 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 12,9 à 10,5 s
Consommation mixte Diesel : 4,2[1] L/100 km
Émission de CO2 Essence TwinAir : 98
Diesel : 110[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Bicorps 2 portes
Suspensions 4 roues indépendantes
Dimensions
Longueur 3 546[1] mm
Largeur 1 627[1] mm
Hauteur 1 488[1] mm
Empattement 2 600 mm
Volume du coffre 185[1] dm3
Chronologie des modèles
Précédent Fiat Seicento

La Fiat 500 de troisième génération est une voiture citadine dont la forme est inspirée de la Fiat 500 de 1957. Dévoilée en 2004 sous forme d'un concept-car nommé Trepiùno, cette Fiat de 3,55 m reprend sa ligne d'ensemble. À l'intérieur, contrairement au concept-car, la Fiat 500 est une vraie 4 places. Son Cx est de 0,325[2].

Fiat avait déjà lancé le développement de son nouveau modèle quand, en 2005, elle s'est libérée de son alliance avec GM. La plate-forme retenue est celle de la Fiat Panda II qui a servi aussi pour la Ford Ka dans sa nouvelle version du modèle 2009.

Fiat a annoncé le 19 février 2007 que la présentation à Turin de sa nouvelle Fiat 500 sera anticipée au 4 juillet de la même année, soit le même jour que celle de son illustre ancêtre en 1957.

Le 4 juillet 2007, Fiat a organisé au centre de la ville de Turin, sur le fleuve un spectacle son et lumière exceptionnel pour célébrer le cinquantième anniversaire de la Fiat 500 et la présentation de la Nuova 500, avec la participation de personnalités et d'artistes internationaux comme Lauryn Hill. La présentation officielle française a eu lieu le 14 juillet 2007. Elle a remporté le trophée européen de la voiture de l'année en 2008.

L'usine de Tychy en Pologne, qui produit également la Fiat 600, dont la fabrication a été arrêté en 2010, et la Fiat Panda II, a été agrandie pour accueillir ces nouveaux modèles.

Au lancement, Fiat tablait sur un volume de 70 000 exemplaires pour 2007 et de 120 000 exemplaires par année pleine. Mais l'engouement de la clientèle, qui a fait plus de 75 000 réservations en quatre mois (soit 5 000 de plus que les prévisions pour toute l'année 2007) avant même que la voiture n'ait été présentée et que l'on en connaisse le prix, a conduit la direction italienne à pousser à 150 000 puis à 190 000 et enfin à 210 000 exemplaires la production et surtout à rechercher où Fiat pourrait installer un second site de production en Europe.

La Fiat 500 de 2007.

La Fiat 500 Berline[modifier | modifier le code]

Motorisations[modifier | modifier le code]

1,2 litre 8V
(Essence)
1,2 litre 8V
Dualogic*
(Essence)
0,9 litre 8V TwinAir
(Essence)
1,4 litre 16V StarJet
(Essence)
1,3 litre 16V
(Diesel)
1,3 litre 16V *
(Diesel)
Moteur 1 242 cm3 1 242 cm3 875 cm3 1 368 cm3 1 248 cm3 1 248 cm3
Puissance ch/kW 69 ch / 51 kW 69 ch / 51 kW 85 ch / 62,5 kW à 5 500 100 ch / 73,5 kW 75 ch / 55 kW à 4 000 95 ch / 70 kW à 4 000
Couple (Nm) 102 à 3000 102 à 3000 145 à 2000 131 à 4250 145 à 1500 200 à 1500
Poids 865 kg 860 kg 930 kg [3] 930 kg 980 kg 980 kg
Vitesse maxi. 160 km/h 160 km/h 173 km/h 182 km/h 165 km/h 178 km/h
0 à 100 km/h 12,9 s 12,9 s 11,0 s 10,5 s 12,5 s 10,7 s
Consommation mixte 5,1 ℓ/100 km 4,9 ℓ/100 km 4,2 ℓ/100 km 6,3 ℓ/100 km 4,2 ℓ/100 km 3,9 ℓ/100 km
Émission CO2 (FAP + Euro 5) 119 g/km 119 g/km 98 g/km 149 g/km 110 g/km 104 g/km
Dates production 2007 - 2007 - 2010 - 2007 - 2007 - 2010 -

Une version Twinair de 105ch sera disponible à partir de mars 2014 pour remplacer le 1.4 100 ch sur la version classique et 500C.

* Nota : La version Dualogic dispose d'une boîte robotisée à simple embrayage. La version diesel 95 ch dispose du système Start&Stop.

La nouvelle 500 dans les rues de Gènes.

La Fiat 500C Cabriolet[modifier | modifier le code]

Fiat 500 Cabriolet Salon de Genève 2009.

À peine deux ans après la berline dont le succès à travers le monde est impressionnant et qui sera même produite au Mexique pour être diffusée aux États-Unis et dans les pays d'Amérique Latine en fin d'année 2010, le 4 juillet 2009, Fiat Group Auto lance la version 500 Cabriolet.

Construite sur la même base que la berline, elle garde les arches latérales de la structure dans lesquelles coulisse la capote en toile doublée à manœuvre électrique. Elle s'ouvre en moins de 20 s et se recouvre en 15. Fiat a relevé le défi d'augmenter la hauteur disponible de l'habitacle dans cette version.

Elle dispose des mêmes motorisations que la berline y compris une version Abarth depuis 2010.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Cette Fiat 500 a passé avec succès tous les essais et tests EuroNCAP et a obtenu en août 2007 le maximum possible de « cinq étoiles », réalisant le meilleur score dans sa catégorie[4].

Les Fiat 500 Abarth[modifier | modifier le code]

Fiat 500 Abarth
Image illustrative de l'article Fiat 500 (2007)
Une 500 Abarth

Marque Drapeau : Italie Abarth
Années de production 2008 -
Usine(s) d’assemblage Tichy - Drapeau de la Pologne Pologne
Turin - Drapeau de l'Italie Italie
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 1.4 TJet 135/140cv; 1.4 TJet 160cv (595 Turismo, 595 Competizione, kit Abarth Elaborazione 595, kit 695 Brembo Koni, Kit esseesse, Cabrio Italia, Opening Edition, ZeroCento) ; 1.4 TJet 180cv (695 Edizione Maserati, 695 Tributo Ferrari, 695 Fuoriserie)
Position du moteur Avant
Cylindrée 1368 cm3
Puissance maximale 135/140/160/180 ch
Couple maximal 206 (135cv/140cv) - 230 (160cv) - 250 (180cv) Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses / MTA (automatic)
Poids et performances
Poids à vide 1035/1090 kg
Vitesse maximale 205 (135cv/140cv) - 211 (160cv) - 225 (180cv) km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,9/8,1 (135cv/140cv) - 7,4 (160cv) -6,9 (180cv) s
Consommation mixte 6,5 L/100 km
Émission de CO2 155/151 g/km
Châssis - Carrosserie
Suspensions AV McPherson triang. ; AR essieu de torsion, barres antiroulis
Direction crémaillère ; assistance électrique, mode sport
Freins AV disques ventilés ; AR disques ; ESP ; aide démarrage en côte
Dimensions
Longueur 3657 [5] mm
Largeur 1627 mm
Hauteur 1485 mm
Empattement 2300 mm
Voies  AV/AR 1410 mm  / 1410 mm
Volume du coffre 185 à 610 dm3 (berline) ; 185 à 550 (cabriolet) dm3

Depuis l'automne 2008, la nouvelle 500 est proposée en version sportive 500 Abarth. Dans la lignée des 500 Abarth des années 1960 et de la Grande Punto Abarth, Fiat a développé trois versions : la routière avec un moteur 1 368 cm3 turbo développant 135 ch (99 kW) ou 160 ch (118 kW) avec le kit EsseEsse avec jantes, freins, suspensions et cartographie modifiées par un kit. Cette version est non disponible aux États-Unis où elle fut vendue sous le nom de FIAT 500 ABARTH avec un moteur spécifique 1.4 turbo de 165 ch et 250 Nm, soit le même moteur MultiAir que celui animant l’Abarth Punto Evo (contrairement aux autres pays où elle s'appelle Abarth 500) depuis 2011. Ou encore 190 ch (140 kW) dans la version Assetto Corse spécialement dédiée aux passionnés de courses et autres compétitions.

Cette version du moteur Fiat 1,4 litre dispose d'un couple maxi à 3 000 tr/min de 206 Nm en version de base, 230 Nm en version EsseEsse/Kit Abarth Elaborazione 595/Kit 695 Brembo Koni/Cabrio Italia/Opening Edition/ZeroCento et 300 Nm en version Assetto Corse. Toutes les variantes du moteur ont été homologuées pour les normes Euro 5.

Au printemps 2010, Abarth lance la version sportive de la 500C, la version découvrable de la 500. Il existe aussi d'autres versions de la 500 Abarth comme la "595 Turismo", la "595 Competizione", la "500 esseesse", la "kit Abarth Elaborazione 595", la "kit 695 Brembo Koni" la "695 Edizione Maserati" limité à 499 exemplaires, la "595 50e anniversaire" limitée à 299 exemplaires, la "Cabrio Italia", la "695 Tributo Ferrari", la "Assetto Corse" et la "ZeroCento".[6].

La Fiat 500 « 695 Tributo Ferrari »[modifier | modifier le code]

Présentée au salon de Francfort 2009, cette version Tributo Ferrari est équipée d'un moteur 1,4 litre turbo développant 180 chevaux. Elle est équipée d'une boîte robotisée à six rapports à commandes au volant. Elle a la teinte mythique « Rosso Scuderia » et des jantes 17" avec suspension et système de freinage développés spécialement.

La Fiat 500 Électrique Micro-Vett[modifier | modifier le code]

La version électrique de la Fiat 500 a été la vedette de l'édition 2009 du salon EVER Monaco.

Fabriquée en Italie par la société Micro-Vett à partir d'une carrosserie en provenance de l'usine Fiat de Pologne, elle est animée par un pack batteries lithium qui lui permet de pouvoir parcourir jusqu'à 100 km avec une vitesse de pointe de 100 km/h. Les réservations pour les 50 premiers modèles numérotés ont été bouclées en quelques semaines sachant que son prix est de 38 000 € HT. Micro-Vett travaille activement au lancement de la production en grande série du véhicule, ce qui devrait permette d'en diminuer le coût.

La Fiat 500 électrique Micro-Vett a également participé au départ du Rallye de Monte-Carlo des Énergies Alternatives pour la dernière spéciale, dans la nuit du 28 mars 2009. Elle est distribuée en France par la société Newteon.

Moteur TwinAir SGE 2010[modifier | modifier le code]

Il s'agit du Fiat SGE (pour « small gasoline engine »), une nouvelle génération de moteurs à essence développée par Fiat Powertrain Technologies qui comporte deux cylindres suralimentés de 875 cm3, délivrant une puissance de 85 à 105 ch DIN, et de 65 ch dans sa version non suralimentée. Les soupapes sont actionnées par un système électrohydraulique Multiair contrôlant la levée variable des soupapes d'admission.

Au salon de Genève 2010, Fiat Auto a présenté la Fiat 500 équipée de ce moteur dans sa version 85 ch avec un couple de 145Nm qui ne dégage que 92 g de CO2 au kilomètre, avec une consommation, selon les chiffres du constructeur, en baisse de 15 % par rapport au 1,2 litre 8 soupapes de 70 ch. Ses prestations sont comparables à celles du modèle 1,4 litre de 100 ch, mais avec une consommation inférieure de 30 %. Grâce à son contre-arbre d'équilibrage, les vibrations à l'intérieur du véhicule ne sont pas plus importantes qu'avec les moteurs à 4 cylindres. Le lancement officiel de cette version est programmé pour le 4 juillet 2010, 3 ans jour pour jour après le premier lancement de cette nouvelle Fiat 500. En France, la commercialisation a commencé en septembre 2010.

Une version très perfectionnée de ce moteur peut fonctionner avec un carburant de nouvelle génération : un mélange composé à 70 % de gaz naturel et à 30 % d'hydrogène.

Ce moteur a été présenté en avant première sur un prototype Fiat Panda Aria au salon de Francfort en octobre 2007. Il équipera aussi la future Fiat Topolino en 2011.

La Fiat 500 Hybrid-Tech[modifier | modifier le code]

Lors de la méga conférence concernant le plan quinquennal de Fiat Group, le Fiat Investor Day présenté le 21 avril 2010 par Sergio Marchione, Fiat Auto a présenté la Fiat 500 Hybrid-Tech, un prototype qui donne un avant goût de ce que sera la future citadine hybride du groupe turinois.

La Fiat 500 hybride est équipée du tout nouveau moteur TwinAir de 900 cm3 et d'un moteur électrique inclus dans la nouvelle boîte de vitesses à double embrayage. Le constructeur n'a pas fourni les caractéristiques détaillées de cette prochaine version mais la Fiat 500 Hybrid-Tech sera une full-hybrid avec système plug-in, pour lui permettre de circuler indifféremment sur le moteur essence, électrique ou les deux combinés. La recharge des batteries s'opérant, comme pour tous les véhicules électriques modernes, sur une prise de courant.

La 500 hybride dispose de la nouvelle boîte de vitesses robotisée compacte à 6 rapports avec double embrayage à sec breveté par Fiat Powertrain Technologies idéalement conçue pour les véhicules des segments A et B.

L'utilisation de cette boîte de vitesses à double embrayage et du moteur bicylindre TwinAir turbo permet selon Fiat une réduction de 24 % des émissions de CO2, pour ne pas dépasser 80 g/km en version essence et 69 g/km en version gaz méthane.

La Fiat 500 américaine[modifier | modifier le code]

La Fiat 500 à Rimouski au Québec

Depuis le rachat du groupe américain Chrysler en 2009, Fiat dispose d'un centre de production à Toluca, au Mexique, où sont produits certains modèles Chrysler et Dodge. Fiat y produit également le Fiat Freemont pour l'ensemble de son réseau mondial. Cette version de la Fiat 500 a été spécialement adaptée au marché nord-américain, avec une climatisation renforcée, des sièges redessinés pour accueillir des personnes de forte taille, et l'ajout d'accessoires extérieurs pour respecter les normes locales. Cette version est produite depuis le 3 décembre 2010 et est commercialisée au Canada, États-Unis, tous les pays d'Amérique latine et la Chine. La cadence annuelle programmée est de 50 000 exemplaires mais destiné à augmenter. À fin juillet 2012, la production avait déjà atteint 45 000 exemplaires depuis le début de l'année.

Le seul moteur actuellement disponible sur le modèle américain est le 1 400 cm3 16V Multiair, fabriqué dans l'usine Fiat FPT dans le Michigan, accouplé à une boîte manuelle à 5 rapports ou à une boîte automatique séquentielle à 6 rapports avec convertisseur. Cette transmission n'est pas disponible en Europe.

Grâce à la 500, le constructeur italien revient aux États-Unis après 27 ans d'absence.

La Fiat 500 a connu une croissance lente de ses ventes aux États-Unis en 2011 où elle ne s'est écoulée qu'à 30 000 exemplaires. 2012 a vu un bon de plus de 300 de ces chiffres et les ventes dépassent les 4 200 exemplaires mensuels. Les ventes de la version Abarth ont été bloquées en juin 2012 à cause de la production limitée de l'usine à 250 exemplaires mensuels. Le carnet de production étant complet jusqu'à fin 2013.

Motorisations[modifier | modifier le code]

1.4 - 16V
1.4 - 16V Turbo
Abarth
500e
1.4 Flex 8V (Brésil) (essence/ethanol)
1.4 16V MultiAir (Brésil/Argentine)
Moteur 1 368 cm3 1 368 cm3 1 368 cm3 Électrique 1 368 cm3 1 368 cm3
Puissance ch/kW 101 ch / 75 kW 135 ch / 101 kW 160 ch / 119 kW à 5 500 tr/min 83 kW 85/88 ch / 55 kW à 5 750 tr/min 105 ch / 80 kW à 6 250 tr/min
Couple (Nm) 131 à 4 250 206 à 3 000 230 à 3 000 200 125 à 3 500 136 à 3 850
Poids 1 074 kg 1 106 kg 1 142 kg ? kg 1 061 kg 1 090 kg
Vitesse maxi. 177 km/h 201 km/h 210 km/h 137 km/h 170/172 km/h 183 km/h
0 à 100 km/h 10,9 s 8,2 s 7,7 s ? 12,5 s 10,7 s
Consommation mixte 5,9 ℓ/100 km 5,6 ℓ/100 km 6,1 ℓ/100 km 0 ℓ/100 km 4,2 ℓ/100 km 4,7 ℓ/100 km
Émission CO2 (FAP + Euro 5) g/km g/km g/km 0 g/km 110 g/km 114 g/km
Dates production 2011 - 2012 - 2012 - 2013 - 2011 - 2011 -

La Fiat 500e[modifier | modifier le code]

Le prototype de cette version électrique a été présenté et testé lors du Salon de Détroit en mars 2010. Elle était baptisée 500 EV et sa motorisation dérivait d'un modèle Chrysler ENVI.

La véritable Fiat 500e, dans sa version définitive, qui est commercialisée uniquement en Californie depuis le mois d'avril 2013, a été lancée au Salon de Los Angeles en janvier 2013. Selon les tests conduits par l'EPA - Agence pour la Protection de l'Environnement américaine, la Fiat 500e est la voiture qui consomme le moins d'énergie parmi toutes les modèles électriques commercialisés en Californie au 1er janvier 2013 : moins de 500 $ (soit 375 €) pour parcourir 24 140 km comprenant 55 % de chaussées normales et 45 % de voies urbaines.

La Fiat 500e, comme ses homologues destinées au marché nord et sud américain, sont produites dans l'usine mexicaine de Toluca. Son moteur développe 83 kW avec un couple de 200 N.m ; la vitesse maxi est de 137 km/h. Son autonomie est supérieure à 160 km en trafic urbain. Le temps de recharge des batteries lithium-ions est de 4 heures sous 240 V avec un connecteur normalisé SAE J1772[7].

La Fiat 500 en Chine[modifier | modifier le code]

Commercialisée sur le marché chinois depuis le 1er juillet 2011, en fonction de l'accueil local, il n'est pas exclu qu'elle soit également produite dans la nouvelle usine Fiat-GAC en 2012.

La Fiat 500 en Inde[modifier | modifier le code]

Commercialisée en Inde depuis juillet 2008.

La Fiat 500L[modifier | modifier le code]

500 L[modifier | modifier le code]

Le 2 février 2012, Fiat a présenté les premières images officielles de la nouvelle Fiat 500L. Ce nouveau modèle a été présenté en première mondiale au Salon International de Genève le 6 mars 2012.

La Fiat 500L - où L veut dire «Large» - est un modèle qui vient étendre la gamme Fiat 500 qui, après les versions Abarth et Cabriolet, vise à élargir son offre, avec des modèles destinés à répondre aux différentes attentes de la clientèle.

Avec cette version 'L', la Fiat 500 grossit pour devenir une grande familiale. Elle pourra être vue soit comme un monospace, soit comme un mini SUV. Elle ne respecte pas les règles des segments conventionnels pour devoir être classée dans le segment B et C à la fois.

La nouvelle Fiat 500L est bâtie sur une nouvelle plateforme qui sera reprise par la future Punto 2014. Elle mesure 414 cm de long, 178 cm de large et 166 cm de haut. Elle reprend le concept de « cabine avancée » introduite par Fiat en 1955 avec la Fiat 600 Multipla, le premier monospace compact du monde. Elle est fabriquée dans l'usine Fiat de Kragujevac, en Serbie depuis le 28 juin 2012, elle commercialisée dès le mois de septembre partout en Europe. Comme pour la berline, il est prévu de la fabriquer au Mexique pour le marché américain ou elle est vendue depuis juin 2013.

500L Living[modifier | modifier le code]

Présenté en juin 2013, la Fiat 500L Living a la particularité d’être la plus courte voiture à pouvoir embarquer 7 passagers avec 4,35 m de long.

Récompenses[modifier | modifier le code]

La Fiat 500 a reçu au mois d'octobre 2007 le prix « EuroCarBody », récompensant la meilleure carrosserie commercialisée en Europe, d'un point de vue technologique[8]. Elle a surtout reçu le 15 novembre 2007 le titre de voiture de l'année 2008.

Le 13 juillet 2011, la Fiat 500 a été honorée par le Comité Européen de Design qui lui a attribué le Compas d'Or ADI.

Production[modifier | modifier le code]

La fabrication de la Fiat 500 2e génération a débuté dans l'usine Fiat Auto Poland de Tychy, au sud de la Pologne, au mois de mai 2007. Elle a été élue voiture de l'année 2008.

 usine   2007   2008   2009   2010   2011   2012   2013   Total 
Tichy - Pologne 65 116 201 542 184 143 185 106 157 231 151 364 182 695 1 282 397
Toluca - Mexique - - - 766 58 903 81 874 53 270 193 840

Le 28 mars 2010, l'usine Fiat de Tichy a fêté la 500 000e Fiat 500 sortie des chaînes[9]. Le succès s'est poursuivi pour atteindre le million le 19 avril 2013[10].

L'usine Fiat-Chrysler de Toluca, au Mexique, a débuté la fabrication du modèle américain le 13 décembre 2010. La Fiat 500 est commercialisée dans 90 pays dans le monde.

La Fiat 500 en quelques chiffres[modifier | modifier le code]

Voici les éléments que le marketing Fiat a dévoilé lors du lancement du modèle le 7 juillet 2007 :

  • 500 000 variantes possibles entre choix de finition, couleur, motorisation et possibilités de personnalisation,
  • 865 kg, le poids de la version avec moteur 1200. La turbodiesel pèse 930 kg et la 1400, 980 kg,
  • 185 litres, le volume du coffre dont la capacité passe à 500 litres avec la banquette arrière rabattue,
  • 182 km/h, la vitesse de la version avec le moteur 1400 essence de 100 ch, la 1200 (69 ch) atteint les 160 km/h, et la 1300 JTDm (75 ch) les 165 km/h.
  • 111 g/km, le rejet de CO2 de la version 1.2 essence. La 1.3 Multijet avec le filtre à particules DPF 119 g/km et la 1400, 149 g/km.
  • 100, le nombre d'accessoires originaux propres à la seule Fiat 500 dans la gamme du constructeur. Parmi la longue liste on peut citer le diffuseur électrique de parfum dans l'habitacle, le porte-paquets à fixer sur le hayon, les habillages de couleur interchangeables de la clé.
  • 35 litres, la capacité du réservoir de carburant de la version européenne,
  • 15, le nombre d'espaces de rangements dans l'habitacle : 12 à l'avant dont un de 3 dm3 sous le siège du passager,
  • 12 mois, le délai pour que toutes les versions soient équipées du système Start and Stop, développé par Magneti-Marelli,
  • 7, le nombre de coussins gonflables de série, dont un pour protéger les genoux du conducteur, une première mondiale pour une voiture non classée dans les catégories grande routière de luxe ou grand tourisme,
  • 6, le nombre de vitesses de la boîte manuelle de la version 1400, 5 pour les autres versions. La boîte robotisée DualLogic figure au catalogue des variantes mécaniques,
  • 5, le nombre d'étoiles EuroNcap acquises avec les contraintes 2008, mais Fiat s'est déjà assuré d'obtenir les 6 étoiles lorsque la nouvelle norme sera applicable en 2009, c'est le meilleur résultat de la catégorie,
  • 2, les versions du toit en verre disponibles, une fixe, l’autre ouvrant électriquement,
  • 0,32, le Cx.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bart Goossens, « Roberto Giolito et la Fiat 500. Religieuse inspiration », in Touring Explorer, avril 2008, pp. 84-87.

Liens externes[modifier | modifier le code]