Comau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Comau est une entité industrielle italienne qui a été créée par le regroupement d'un certain nombre de constructeurs de machines outils du secteur automobile travaillant pour le groupe Fiat Chrysler Automobiles.

COMAU est la société holding du groupe Fiat SpA spécialisée dans le domaine de l'automation industrielle, des robots et usines automatiques. COMAU est le leader mondial dans le domaine des systèmes automatiques de soudure et de peinture. COMAU Systems S.p.A. est une filiale à 100 % du groupe FIAT.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès sa création en 1899, F.I.A.T. sous la direction du sénateur Agnelli, a toujours maîtrisé son outillage de production. La stratégie de G. Agnelli, ancien officier de l'armée du Roi d'Italie, était la « verticalisation » de la production, c'est-à-dire que tout devait être réalisé au sein de FIAT. Pour éviter le piratage des nouveaux process industriels que ses ingénieurs avaient inventé, Fiat ne commercialisait que les produits finis et jamais son outillage.

Au début des années 60, Fiat avait signé avec l'Union Soviétique, la construction de la future méga usine VAZ-Lada à Togliattigrad. Pour ce faire, toutes les divisions du groupe FIAT ont dû s'organiser pour satisfaire ce surcroit d'activité ponctuel. C'est alors qu'il fut décidé de regrouper les unités internes de Fiat avec un certain nombre de constructeurs extérieurs très liés à Fiat. Peu de constructeurs, à l'époque mais encore de nos jours, pouvaient répondre à une demande aussi complète pour une usine destinée à fabriquer 600.000 automobiles par an.

En 1973, Fiat Group crée le COnsorzio MAcchine Utensili, que l'on peut traduire par Association Machines Outils - COMAU dont le but fut de commercialiser la technologie Fiat auprès des autres constructeurs mondiaux. Cette entité regroupe à partir de 1977, en plus des unités spécialisées de Fiat Auto, Fiat V.I., Fiat Avio, Fiat Matériel TP et Fiat Agri, les constructeurs turinois M.S.T., Morando, I.M.P. et Colubra Lamsat.

Comau est l'inventeur de la première ligne automatique d'assemblage d'automobiles en 1979, le système Fiat Robogate.

  • 1984, pour satisfaire les commandes très importantes du marché Nord Américain, COMAU Productivity Systems Inc est créée et intègre des constructeurs locaux.
  • 1989, COMAU intègre les sociétés renommées comme Berto Lamet, TEA et UTS, constructeurs italiens spécialisés ainsi que l'espagnol Mecaner.
  • 1995, la demande d'automatisation du secteur automobile et du transport en général est très forte et la recherche de nouveaux outillages automatisés modernes des constructeurs du monde entier devient toujours plus importante. COMAU devient alors la référence dans le domaine de l'automatisation des chaînes de montage, des robots soudeurs et autres, et la présence de sites de production COMAU plus proches des utilisateurs devient impérative. C'est pourquoi COMAU do Brasil, COMAU Argentina, COMAU Deutschland et COMAU China sont créés.

Il faut attendre 1996 pour la création de COMAU France, pour raisons administratives.

  • 1997, COMAU intègre GEICO SpA, leader mondial dans le domaine des systèmes de peinture automatiques. COMAU India voit aussi le jour.
  • 1998 COMAU crée une filiale COMAU Service pour assurer la maintenance complète de ses installations robotisées. COMAU Poland est créée.
  • 1999, COMAU intègre les seuls constructeurs français de robotique automobile Sciaky et Renault Automation. FIAT SpA rachète le principal constructeur américain Pico Co. qui est intégré dans COMAU. En parallèle Fiat SpA, via sa filiale métallurgique Teksid rachète les unités métallurgiques de Renault.
  • 2000, COMAU poursuit son développement en Chine avec la reprise de constructeurs locaux et devient COMAU Shanghai Automotive Equipment Co.
  • 2001, COMAU intègre l'allemand German-Intec GmbH et le roumain Romanian Team Ressources.

Le développement de COMAU se poursuit ce qui lui permet de se maintenir leader sur le marché mondial.

Domaines d'activité[modifier | modifier le code]

  • Ingénierie de produit et de process ;
  • Usinages et montages mécaniques ;
  • Moules et formes pour tôlerie et plastiques ;
  • Assemblage et soudures carrosseries ;
  • Lignes de montage intermédiaires et terminales ;
  • Robotique complexe ;
  • Conception et fabrication de centres d'usinage ;
  • Services de maintenance.

Salariés en 2006 : 12 293

Résultats 2006 (en millions €)

Chiffre d'affaires : 1 280

Investissements : 56

Dépenses en recherche & développement : 20

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel