Fiat 124 Sport Spider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat 124 Sport Spider
Fiat 124 Sport Spider

Marque Fiat
Années de production 1966-1985
Production Italie : 198 120 exemplaires
Classe Spider 4 places
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 1 438 cm3 - 1 608 cm3 - 1 592 cm3 - 1 756 cm3 - 1 995 cm3
Transmission Propulsion - 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 949/1 073 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Spider
Dimensions
Longueur 3 971 mm
Largeur 1 613 mm
Hauteur 1 250 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat 1600 Coupé Fiat Barchetta Suivant

La Fiat 124 Sport Spider est une voiture qui est produite par le constructeur italien Fiat, à partir de 1966.

Histoire[modifier | modifier le code]

Présenté au Salon de Turin de 1966, en même temps que la Fiat Dino Spider à moteur Ferrari, le spider 124 semble un peu trop sage et presque timide. La sobriété de sa ligne est la clé d’un succès commercial qui traverse l'Atlantique et dure vingt ans.

Dans les années 1960, l’Italie connaît le tourbillon effréné de la croissance économique. Après avoir mis la péninsule sur "quatre roues" en produisant des millions de voitures populaires, Fiat affiche de nouvelles ambitions. Son association et sa prise de participation dans Ferrari lui fournissent l'occasion de développer un modèle de prestige à moteur V 6 (la Dino Spider), le géant de Turin poursuivant le rajeunissement de sa gamme. Il présente, en mars 1966, la berline 124 qui inaugure cette politique, en même temps qu’un matricule 100 largement décliné par la suite avec les modèles 125, 126, 127, 128, 130, etc). La berline 124 affiche une certaine sophistication avec ses quatre freins à disque et un moteur 1 200 cm3 de 60 ch et une tenue de route très sûre.

À cette époque, Fiat reste l’un des rares constructeurs généralistes, avec Peugeot, à produire des cabriolets et des coupés dérivés de berlines de grande diffusion. Il lance presque simultanément deux dérivés sportifs de sa familiale 124 : la 124 spider et la 124 coupé.

C'est le maître Pininfarina qui est chargé du dessin de la voiture. Le coup de crayon, jugé peu audacieux à l’époque, donne une ligne classique et épurée, possèdant un charme intemporel. À tel point qu’elle sera produite quasiment avec la même robe, mais avec des motorisations de 1,6 à 2 litres, jusqu’en 1985.

Une mécanique sophistiquée[modifier | modifier le code]

Sans parler de compétition automobile, la tradition sportive est très bien ancrée chez Fiat. La mécanique de la berline 124 est conçue par l’ingénieur Aurelio Lampredi, qui travaille longtemps au développement des V12 Ferrari avant de rejoindre Fiat, en 1955. Il élabore un moteur de 1 438 cm3 coiffé d’une culasse alu à double arbre qui délivre une puissance de 90 ch. Cette propulsion rigoureuse offre une vitesse de pointe de 180 km/h.

La première série : type AS[modifier | modifier le code]

La première série, référencée sous le code VIN : ZFA124AS, est lancée au Salon de Turin 1966 ; elle est exportée aux États-Unis à partir de 1968.

La seconde série : type BS[modifier | modifier le code]

En 1969, Fiat lance la seconde série du Spider 124, la version « BS ».

Cette nouvelle série reçoit quelques légères retouches esthétiques et d'équipement. En 1970, la gamme s'enrichit d'une version équipée d'un nouveau moteur de 1 608 cm3, dérivé de la Fiat 125, avec une carburation Weber à deux carburateurs double corps.

La troisième série : type CS[modifier | modifier le code]

Une 2000.
Le tableau de bord de la 2000.

En août 1972, Fiat présente la troisième série de la 124 Spider, la version « CS ».

Cette série conservera la même carrosserie que la précédente mais voit apparaître de nouvelles motorisations. L’intérieur adopte une sellerie plus luxueuse de haute qualité. Les nouveaux moteurs sont dérivés de ceux qui équipent la Fiat 132 : un 1 592 cm3 et un 1 756 cm3. La version « CS » vise une clientèle plus exigeante et aisée.

La commercialisation s'arrête, en Europe, à la fin de l'année 1974. À partir du 1er janvier 1975, Fiat lance la version « CS1 » - 124 Spider America, spécialement destinée au marché Nord-américain, avec les pare-chocs à absorption d'énergie et en conformité avec les normes anti-pollution en vigueur à l'époque.

Sur cette même base, Fiat fait construire par Abarth, la version « CSA » 124 Abarth Rally, avec le moteur de 1 756 cm3 développant 128 ch. Environ 1 000 exemplaires de cette version sont produits.

C'est en 1978 que Fiat remplace le moteur 1 800 cm3 par un 2 litres, dérivé de celui de la Fiat 132. Sa puissance, en Europe, est de 120 ch mais, les réglementations en vigueur aux États-Unis, anti-pollution notamment, la réduisirent à 87 ch.

La quatrième série : type CSO[modifier | modifier le code]

En mai 1979, Fiat lance sa série de moteurs équipés de l'injection électronique. La version 2,0 litres dispose alors d'une puissance de 102 ch, qui connaît un grand succès.

À partir de 1981, la version 124 Spider 2000 Turbo, développant 122 ch, est produite à 700 exemplaires.

La cinquième série : type DS[modifier | modifier le code]

En 1981, on assiste à un bouleversement majeur pour la 124 Spider.

Tout d'abord, Fiat transfère toute la chaîne de production chez Pininfarina qui devient ainsi constructeur. Le nouveau modèle est distribué par le réseau Fiat aux États-Unis mais revient sur les marchés européens. C'est une nouvelle version « DS » qui porte le nom de Pininfarina Spider Europa. Le moteur est toujours le 1 995 cm3 à injection électronique de la Croma qui développe 102 ch en Amérique et 105 en Europe.

Une dernière version est lancée en 1983, la Spider Europa VX, développant 135 ch. 500 exemplaires de ce modèle sont produits.

La Fiat 124 Spider à l'étranger[modifier | modifier le code]

Une Fiat 124 Spider version États-Unis

Ce modèle n'est jamais fabriqué ailleurs qu'en Italie, par Fiat de 1966 à 1981, et chez Pininfarina jusqu'à sa fin de production, en 1985.

Au total ce sont 198 120 exemplaires de ce modèle qui sont fabriqués : 170 720 sont vendus aux États-Unis et 27 400 en Europe.

Caractéristique techniques[modifier | modifier le code]

Modèle Année Moteur Cylindrée Puissance ch Couple Carburation Vitesse maxi Ex. produits
Spider AS/BS 1.4 08/1966-07/1970 Fiat 124AC 1 438 cm3 90 à 6 000 tr/min 14,1 mkg à 3 800 tr/min Double corps Weber 34DHS 180 km/h 32 327
Spider BS1 1.6 07/1970-09/1972 Fiat 125BC 1 608 cm3 110 à 6 200 tr/min 14,1 mkg à 3 800 tr/min 2 Double corps Weber 40IDF11 185 km/h 27 906
Spider CS 1.6 09/1972-07/1973 Fiat 132AC 1 592 cm3 108 à 6 100 tr/min 14,1 mkg à 3 800 tr/min Double corps Weber 34DHS 185 km/h 10 730
Spider CSA Abarth 09/1972-09/1974 Fiat 132AC4 1 756 cm3 128 à 6 200 tr/min 16,3 mkg à 5 200 tr/min 2 Double corps Weber 44IDF21 195 km/h 1 013
Spider CS1 1.8/CS2 2.0 08/1973-07/1978 Fiat 132AC1 1756/1 995 cm3 118 à 6 000 tr/min 15,5 mkg à 4 000 tr/min Double corps Weber 34 DMS 190 km/h 86 134
Spider CSO 2.0 I 05/1979-08/1982 Fiat 132C3.032 1 995 cm3 105 à 6 000 tr/min 14,6 mkg à 4 000 tr/min Injection 175 km/h 31 360
Spider CSO Turbo 04/1981-11/1985 Fiat 132AC1 1 756 cm3 122 à 5 600 tr/min 17,5 mkg à 3 600 tr/min Turbo Injection 195 km/h 700
Spider DS 2.0 03/1982-11/1985 Fiat 132C3.031 1 995 cm3 102/105 à 5 500 tr/min 14,6 mkg à 4 000 tr/min Injection 175 km/h 7 450
Spider DS VX 2.0 07/1983-11/1985 Fiat 132V3.031 1 756 cm3 135 à 5 500 tr/min 21,0 mkg à 3 000 tr/min Weber 36 DCA5/250 195 km/h 500

De nos jours, de nombreux collectionneurs recherchent ces modèles qui ont marqué leur époque.

Palmarès en rallye[modifier | modifier le code]

Voir à Fiat 124 Abarth Rally.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :