Dāna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dana.

Dāna (Pali, Sanskrit: दान dāna) est un mot sanskrit et pali signifiant: générosité, don, ou charité. Il est utilisé dans l'hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme.

Dans le bouddhisme[modifier | modifier le code]

Il se réfère aussi à la pratique de cultiver la générosité. Dans sa forme la plus achevée, cette pratique du bouddhisme correspond à une des Perfections (paramitas) : la Perfection de Donner (dana-paramita). Ceci peut être caractérisé par une générosité sans attachement et inconditionnelle, donnant et abandonnant.

Dans le jaïnisme[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs sortes de dana dans le jainisme. Le don peut être supatra dana c'est-à-dire dons aux mérites : de livres ou pécuniaires. Le don anukampa est aussi répertorié : il s'agit d'un vœu de compassion en offrant de la nourriture ou des médicaments[1].

Dans l'hindouisme[modifier | modifier le code]

Le dana ou don est un geste inscrit dans l'histoire du sous-continent indien envers, entre autres, les temples, les dieux, les prêtres (brahmanes), les sadhus et les swamis. Il est d'usage de donner de la nourriture ou des vêtements à un sadhu, une vache à un professeur lors d'un rituel: un samskara. Le riz et l'huile font aussi partie des dons tout comme un lopin de terre, pour un temple par exemple. Le dana est classé dans les obligations au-dessus des tapas et est primordial pour tout fidèle[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jainism The World of Conquerors, par Natubhai Shah, volume I, pages 103 et 104 (ISBN 8120819381)
  2. The A to Z of Hinduism, par B.M. Sullivan, publié par Vision Books, pages 117 et 118, ISBN 8170945216

Liens externes[modifier | modifier le code]