Atisha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atisha, Metropolitan Museum ; provenance : monastère kadampa

Atisha (en bengali অতীশ দীপঙ্কর শ্রীজ্ঞান Ôtish Dipôngkor Srigên) né en 983 et mort en 1054, était un célèbre érudit bouddhiste et maître de méditation indien (dynastie Pala).

Sa biographie traditionnelle, qui rappelle celle du Bouddha, en fait un prince. Il aurait étudié à Nalanda et se rendit à Sriwijaya (aujourd'hui Palembang) dans l'île indonésienne de Sumatra où il eut pour maître Dharmarakshita (tibétain : Serlingpa).

Il fut abbé du grand monastère Vikramashila à l'époque où le bouddhisme était florissant en Inde. Par la suite, il fut invité au Tibet (royaume de Gugé) et sa venue contribua fortement au rétablissement du bouddhisme dans ce pays. Il y rédigea le premier texte sur les étapes de la voie, la Lampe pour la voie de l'éveil (sk. Bodhipathapradipa). Son principal disciple tibétain Dromtönpa propagea son enseignement lamrin et initia la tradition kadampa.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Oeuvres[modifier | modifier le code]

  • Atisha (Dipamkara Shrîjñâna), La lampe pour la voie de l'éveil (XI° s.). Trad. : Sans déployer ses ailes, l'oiseau ne peut voler : "La lumière de la voie vers l'éveil" et autres textes de Jowo Atīsha. Suivis de "La louange à Atīsha" de Dromtönpa, traduction du tibétain par Marie-Stella Boussemart, Veneux-les Sablons, Institut Guépèle, 2008, 95 p. Trad. an. : The Lamp for the Path to Enlightenment, Snow Lion Publications, 1997. [1]

Études[modifier | modifier le code]

  • (en) Gorampa Sönam Sengue, Atisha's Lamp for the Path to Enlightenment, Snow Lion Publications, 1997.
  • Dilgo Khyentse Rinpoché, Audace et Compassion. L'entraînement de l'esprit en sept points selon Atîsha (1993), Comité de traduction Padmakara, Padmakara, 1997, 125 p.