Kundakunda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kundakunda appelé aussi Padmanandin est un auteur majeur du jaïnisme. Il vivait aux alentours du IIe siècle de notre ère, et était un responsable de l'ordre des ascètes de la branche digambara. Son nom vient de son village qui s'appelait Kundkund, aujourd'hui Andra, en Inde du Sud[1]. Très érudit, professeur, il a composé de nombreux livres comme Samaya Saara traduit par: L'Essence des doctrines, et, qui parle de la nature de l'âme pure (l'atman); ou Niyama Saara: L'Essence des lois ascétiques où les devoirs religieux sont dépeints. D'autres ouvrages comme Pancastikaaya Saara ou Astapaahuda sont à mettre à son actif. Il a écrit aussi un guide pour les personnes qui rejoignent un ordre de mendiant-ascète; il a également débattu dans des ouvrages de la Réalité à deux niveaux: le niveau divin et le niveau commun. Bien que plus lié à l'ordre digambara, Kundakunda est aussi pris en compte par la branche svetambara. Son nom apparaît dans les hymnes récités par les jaïns le matin à l'heure actuelle. Il a influencé le travail des théologiens jaïns bien des siècles après avoir quitté son enveloppe charnelle[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jainism The World of Conquerors, par Natubhai Shah, volume I, page 48, ISBN 8120819381
  2. The A to Z of Jainism de Kristi L. Wiley édité par Vision Books, pages 125 et 126, ISBN 8170946816