Asie du Sud-Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

12° 00′ N 105° 06′ E / 12, 105.1 ()

Localisation de l'Asie du Sud-Est

L'Asie du Sud-Est (ou Sud-Est asiatique) est la région située à l'est de l'Inde et au sud de la Chine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de l'Asie du Sud-Est.

Le nom remonte à la création en 1943 du South East Asia Command ou SEAC pour prendre en charge l'ensemble des opérations alliées dans la région, donnant ainsi une forme organisationnelle au commandement unifié des troupes américaines, australiennes, britanniques et néerlandaises sous un général britannique. L'objectif des Alliés était alors la reconquête des Indes néerlandaises (aujourd'hui Indonésie) et de la Malaisie britannique.

La région était anciennement appelée Inde transgangétique (ce qui signifie « au-delà du Gange »). Cette référence à l'Inde s'explique par le fait que l'Asie du Sud-Est est culturellement fortement marquée par des concepts et modèles indiens.

Les textes indiens anciens mentionnent une région qu'ils nomment Suvarnabhumi, « la terre de l'or », ou Suvarnadvipa, « l'île de l'or ». Beaucoup d'historiens estiment que ces noms désignent l'Indonésie ou même seulement Sumatra. Le géographe grec Ptolémée (90-168 après J.-C.) parle d'une « Chersonèse d'Or ». Le savant persan al-Biruni (973-1048 après J.-C.) atteste que les Indiens appelaient la région qui semble correspondre à l'Asie du Sud-Est Suwarndib, c'est-à-dire Suvarnadvipa. Les Chinois appelaient la région Kin Lin, kin signifiant « or ».

La plupart des pays d'Asie du sud-est ont bénéficié au début des années 1990 d'un afflux massif de capitaux étrangersUNIQe0adad9b469667ff-nowiki-0000005D-QINU1UNIQe0adad9b469667ff-nowiki-0000005E-QINU qui se retirent ensuite, déstabilisant la monnaie puis l'économie des pays[2].

Définitions[modifier | modifier le code]

L'Association des nations d'Asie du Sud-Est[modifier | modifier le code]

L'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) est une organisation politique, économique et culturelle fondée en 1967 qui regroupe l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Brunéi, le Vietnam, le Laos, la Birmanie, le Cambodge.

La République du Timor oriental n'en fait pas partie.

Définition de l'Association internationale du transport aérien[modifier | modifier le code]

Pour les voyages internationaux, il faut se référer à la définition de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Selon elle, l'Asie du Sud-est comprend : Birmanie, Brunei, Cambodge, Chine sans Hong Kong SAR et Macau SAR, Taïwan, Île Christmas, Îles Cocos, Guam, la région administrative spéciale (SAR) de Hong Kong, Indonésie, Kazakhstan, Kirghizistan, Laos, la SAR de Macao, Malaisie, Iles Marshall, Micronésie, Mongolie, Îles Mariannes du Nord, Palaos, Philippines, Russie d'Asie, Singapour, Tadjikistan, Thaïlande, Timor oriental, Turkménistan, Ouzbékistan, et Vietnam.

Cette définition est utilisée pour le prix des billets d'avions et le calcul des taxes.

Population[modifier | modifier le code]

L'Asie du Sud-Est couvre une zone qui approche les 4 500 000 km². En 2013, 613 millions de personnes y vivent[3], dont 137 millions sur l'île indonésienne de Java, l'île la plus dense du monde en habitants.

30 millions de Chinois vivent en Asie du Sud-Est, principalement en Indonésie, Malaisie, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam.

Pays Population (2013)  %
Drapeau de la Birmanie Birmanie 49 120 000 8,0
Drapeau du Brunei Brunei 420 000 0,1
Drapeau du Cambodge Cambodge 14 656 000 2,4
Drapeau de l'Indonésie Indonésie 247 188 000 40,3
Drapeau du Laos Laos 6 459 000 1,1
Drapeau de la Malaisie Malaisie 29 787 000 4,9
Drapeau des Philippines Philippines 98 113 000 16,0
Drapeau de Singapour Singapour 5 301 000 0,9
Drapeau de Thaïlande Thaïlande 70 243 000 11,5
Drapeau du Timor oriental Timor oriental 1 224 000 0,2
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 90 657 000 14,8
Total 613 167 000 100,0

Groupes linguistiques et ethniques[modifier | modifier le code]

L'Asie du Sud-Est est principalement composée de la souche asiatique. Néanmoins, selon une récente étude génétique de l'université Stanford[4], cette population n'est pas homogène.

Sur le plan linguistique, les habitants de la région parlent des langues austroasiatiques (langues môn-khmer) et austronésiennes, issues de migrations depuis le sud et le sud-est de la Chine qui commencent vers 3 000 av. J.-C., et hmong-mien, tai-kadai et tibéto-birmanes, issues de migrations plus récentes. En Indonésie et au Timor oriental, on trouve aussi des langues papoues.

En termes de population, l'existence d'un commerce avec la Chine depuis au moins le Ier siècle s'est traduit par l'apparition de communautés chinoises dans toute la région. Le témoignage de l'amiral chinois Zheng He atteste de leur présence dans les ports de l'archipel indonésien et de la péninsule Malaise au début du XIVe siècle.

Les Philippines, la Malaisie, et Singapour ont des populations européennes importantes.

Les distinctions linguistiques combinées aux distinctions « ethniques » amènent à produire les chiffres suivants :

Pays Groupes ethniques
Drapeau de la Birmanie Birmanie Birmans (68 %), Shan (9 %), Karen (6 %), Arakanais (Rakhines) (4 %), Chinois (3,4 %), Indiens (2 %), Môns (2 %), autres (5 %)
Drapeau du Brunei Brunei Malais (69 %), Chinois (18 %), Orang Asli (« indigènes ») (6 %), autres (7 %)
Drapeau du Cambodge Cambodge Khmer (94 %), Chinois (4 %), Vietnamiens (1 %), autres (principalement Chams) (1 %)
Drapeau de l'Indonésie Indonésie Javanais (45 %), Soundanais (15 %), Madurais et Malais (8 %), Chinois (2 %), autres (20 %)
Drapeau du Laos Laos Lowland Lao (56 %), Lao Theung (34 %), Lao Soung (10 %)
Drapeau de la Malaisie Malaisie Malais et Orang Asli (60 %), Chinois (25 %), Indiens (10 %), autres (3 %)
Drapeau des Philippines Philippines Philippins (95 %), Chinois (2 %), autres (Américains, Européens, Indiens, Arabes, Coréens, etc.) (3 %)
Drapeau de Singapour Singapour Chinois (76 %), Malais (15 %), Indiens (7 %), autres (2 %)
Drapeau de Thaïlande Thaïlande Thaïs (75 %), Chinois (14 %), Malais (4 %), Khmers (3 %), autres(4 %)
Drapeau du Timor oriental Timor oriental Austronésiens divers, Papous, Chinois
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam Vietnamiens (88 %), Chinois (4 %), Thaïs (2 %), autres (6 %)

Religions[modifier | modifier le code]

Les religions sont réparties de manières variées dans la région.

Composition pour chaque pays[5] :

Pays Bouddhisme (%) Christianisme (%) Islam (%) Sans religion ou autres (%) Total (%)
Drapeau de la Birmanie Birmanie 80.1 7.8 4.0 8.1 100.0
Drapeau du Brunei Brunei 8.6 9.4 75.1 6.9 100.0
Drapeau du Cambodge Cambodge 96.9 0.4 2.0 0.7 100.0
Drapeau de l'Indonésie Indonésie 0.7 9.9 87.2 2.2 100.0
Drapeau du Laos Laos 66.0 1.5 0.1 32.4 100.0
Drapeau de la Malaisie Malaisie 17.7 9.4 63.7 9.2 100.0
Drapeau des Philippines Philippines 0.1 92.6 5.5 1.8 100.0
Drapeau de Singapour Singapour 33.9 18.2 14.3 33.6 100.0
Drapeau de Thaïlande Thaïlande 93.2 0.9 5.5 0.4 100.0
Drapeau du Timor oriental Timor oriental 0.1 99.0 0.1 0.8 100.0
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 16.4 8.2 0.2 75.2 100.0
Total 24.0 21.6 40.3 14.1 100.0

Note : le total a été calculé en effectuant une moyenne pondérée, c'est-à-dire selon le poids démographique de chaque pays dans la région (voir le tableau "population" au-dessus).

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Flux financiers et marchés émergents en Asie", par Pieter Van Dijk, dans Revue d'économie financière (1999) [1]
  2. "Globalisation in Question", par Paul Hirst et Grahame Thompson, seconde édition, Cambridge, Polity Press (1999), p. 134-162.
  3. (en)World Population Prospects: The 2010 Revision
  4. http://hpgl.stanford.edu/publications/AJHG_2001_v68_p432.pdf
  5. (en)The Pew Forum - Global Religious Landscape

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]