Saṃskāra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Saṃskāra (ou sanskara)[1] (sanskrit, devanāgarī: संस्कार; pāli : samkhāra ; chinois : xing ; japonais : gyō ) est un terme qui désigne dans l'hindouisme les impressions suite à une action, les tendances résiduelles subconscientes; cependant samskara a un deuxième sens, il se traduit par: cérémonie rituelle c'est-à-dire les actes religieux dans la vie du fidèle hindou[2]. Dans le bouddhisme et plus particulièrement la philosophie bouddhique, il désigne plusieurs concepts.

Nature du saṃskāra karmique[modifier | modifier le code]

Le samskāra désigne les actes conditionnés, et conditionnants. Dans les Yoga Sūtra de Patañjali, il qualifie l'empreinte source de modifications (vṛtti) à l'état subtil manifesté au sein du mental ou plus précisément de l'inconscient (citta ou réceptacle des impressions se trouvant à l'état subtil). Le saṃskāra est à l'origine du karma.

L'intention, cetana, est associée à tout état de conscience, vijñāna. Mais saṃskāra regroupe de fait de nombreux facteurs mentaux, caitasika : tout ce qui n'est pas l'un des quatre autres agrégats.

Saṃskāra dans l'hindouisme[modifier | modifier le code]

Le saṃskāra dans l'hindouisme est un terme sanskrit qui signifie  : prédisposition, impulsion innée. En philosophie vedāntique : disposition acquise; formation mentale rémanente, impression composant la personnalité; on atteint la libération en les sublimant[3]. Il ne faut pas le confondre avec le terme sanskrit vāsanā (वासना en devanāgarī) qui signifie  : imprégnation; impression d'une sensation antérieure, souvenir subconscient; émotion, association de sentiments à la lecture ou à l'audition d'une œuvre.

Les samskaras sont aussi les cérémonies qui marquent la vie du croyant comme le mariage ou la cérémonie funéraire: l'antyeshti ((sa) IAST: Antayeṣṭi).

Saṃskāra dans le bouddhisme[modifier | modifier le code]

  • Saṃskāra est le quatrième des agrégats qui constituent la personnalité, ou skandha.
  • Saṃskāra est le deuxième maillon du processus de redevenir, la coproduction conditionnée.

Analyses de Saṃskāra selon le theravadin[modifier | modifier le code]

Selon le Patthana, reconnu par le bouddhisme theravada, les Saṃskāra se distinguent par leur qualité karmique : bénéfique, mauvaise ou neutre.

36 samskāra bénéfiques[modifier | modifier le code]

27 saṃskāra constantes :

  1. Contact
  2. Intention
  3. Prise-ferme (vitakka)
  4. Attention soutenue (Vicara)
  5. Ravissement
  6. Vigueur
  7. Vie
  8. Concentration
  9. Conviction
  10. Vigilance
  11. Retenue
  12. Respect humain
  13. Absence d'attachement
  14. Absence d'aversion
  15. Absence de confusion
  16. Tranquillité de la "collection" (Rūpakaya)
  17. Légèreté de la collection
  18. Souplesse de la collection
  19. Maniabilité de la collection
  20. Bonne santé de la collection
  21. Rectitude de la collection
  22. Tranquillité de l'"état d'être" (Vijñāna)
  23. Légèreté de l'état d'être
  24. Souplesse de l'état d'être
  25. Maniabilité de l'état d'être
  26. Bonne santé de l'état d'être
  27. Rectitude de l'état d'être

4 saṃskāra complémentaires :

  1. élan ;
  2. détermination ;
  3. considération ;
  4. équilibre.

5 saṃskāra intermittentes :

  1. Pitié
  2. Joie
  3. Abstention de mauvaise conduite corporelle
  4. Abstention de mauvaise conduite verbale
  5. Abstention de mauvais mode de vie (ou métier)

Saṃskāra mauvaises[modifier | modifier le code]

13 saṃskāra constantes :

  1. Contact ;
  2. Intention ;
  3. Prise, vitakka ;
  4. Attention soutenue, vicara ;
  5. Ravissement, piti ;
  6. Vigueur ;
  7. Vie ;
  8. Concentration ;
  9. Manque de retenue ;
  10. Impudence ;
  11. Attachement ;
  12. Confusion ;
  13. Croyance

4 saṃskāra complémentaires :

  1. Élan ;
  2. Résolution ;
  3. Agitation ;
  4. Considération

Saṃskāra neutres[modifier | modifier le code]

  • Saṃskāra « résultats » (pâli vipaka)
    • Avec causes bénéfiques que sont les absences d'attachement, d'aversion et de confusion
      Elles sont associées aux états de conscience, vijñāna, également résultats et avec causes
    • Sans causes bénéfiques
      Sur le même principe, elles sont associées aux états de conscience, vijñāna, résultats et sans causes bénéfiques
      • Contact
      • Intention
      • Vie
      • Stabilité de l'esprit
      • Considération
      • Prise
      • Attention soutenue
      • Détermination
      • Ravissement
  • Samskāra « fonctionnels » (pâli : kiriya), présents seulement chez les êtres nobles
    • Avec causes ; associées aux états d'être fonctionnels avec causes
    • Sans causes ; associées aux états d'être fonctionnels sans causes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 380, ISBN 0816073368
  3. Définition provenant de The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet (INRIA).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme [détail des éditions]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]