Satipatthana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

satipaṭṭhāna (pali, smṛti-upasthāna en sanskrit), signifie établissement de l'attention.

Il s'agit d'un membre essentiel de la pratique bouddhique : l'attention doit être établie, maintenue à chaque instant. Cette attention (sati) n'est pas, dans le cadre bouddhique, une attention froide, une observation extérieure ; c'est au contraire une présence claire, une conscience claire des choses et des événements mentaux.

Satipatthana sutta[modifier | modifier le code]

Le Satipatthana sutta est un discours du Bouddha décrivant l'établissement de l'attention :

  • l'attention au corps ;
  • l'attention aux sensations ;
  • l'attention à l'esprit (citta - un esprit impliquant non seulement la partie rationnelle mais aussi la partie émotionnelle de nous-mêmes) ;
  • l'attention aux formations mentales (dhammas - le mot dhamma ne voulant pas ici dire enseignement du Bouddha, mais phénomène de base de notre expérience), celles-ci étant ici de cinq sortes : obstacles, agrégats, expérience des sens, facteurs d'éveil et nobles vérités.

Ce Satipatthana sutta est présent dans deux corbeilles du Canon pali, donc en deux versions : il y a le Satipatthana sutta (dans le Majjhima Nikaya), et le Mahasatipatthana sutta (dans le Dīgha Nikāya 22).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]