Rajendrasuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Acarya Rajendrasuri.
Le temple de Santhu au Rajasthan est dédicacé à cet Acarya.

L'Acarya Rajendrasuri appelé aussi Acarya Vijayarajendrasuri (hindi : आचार्य राजेंद्रसूरी) (1827-1906) a été un érudit, responsable d'ordre dans le jaïnisme suivant la branche svetambara. Il est né Bharatpur au Rajasthan, en Inde, et, son nom à l'état civil était : Ratnaraj Parak. Très tôt il a suivi la voie du jaïnisme mais une voie intermédiaire celle des yatis : ces mi-moines, mi-laïcs qui peuvent posséder certaines affaires comme des chaussures. Son travail le plus reconnu à l'heure actuelle est un dictionnaire de 9 200 pages, soit 60 000 mots en prakrit sur le jaïnisme[1]; une œuvre unique, en sept tomes. L'Acarya Rajendrasuri a aussi publié des commentaires sur les textes sacrés : les Agamas et a compilé des recueils d'hymnes. Il a participé à la restauration de nombreux temples[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jainism The World of Conquerors, par Natubhai Shah, volume I, page 65, ISBN 8120819381
  2. The A to Z of Jainism de Kristi L. Wiley édité par Vision Books, pages 231 et 232, ISBN 8170946816