Portail:Monde indien

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Accueil > Portail des portails > Portail de la géographie > Portail de l'Asie

Portail   Arborescence des articles   Projet   Tea stall
Page de discussion

नमस्ते السلام علیکم வணக்கம்
Namaste Salaam-vaalaikum Vannakam


Flag of India.svg  Flag of Pakistan.svg  Flag of Bangladesh.svg  Flag of Sri Lanka.svg Flag of Nepal.svg  Flag of Bhutan.svg  Flag of Maldives.svg 

Indian world contour.svg

Le monde indien est une zone géographique d'Asie du Sud qui regroupe sept pays partageant des caractéristiques historiques, culturelles et géographiques communes :

On inclut parfois dans le monde indien l'Afghanistan et d'autres pays culturellement et géographiquement proches comme la Birmanie, le Cambodge, le Tibet, Maurice, La Réunion et historiquement les anciens États de Champa, Majapahit, Pajajaran, Singasari ou Sriwijaya.

Ce portail compte 11 334 articles dont 8 articles de qualités et 16 bons articles .

Contenu de qualité

Le saviez-vous ? Articles de qualité
Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Articles de qualité sur le monde indien

Bons articles sur le monde indien

Sélection Image du mois
Muhammad ibn-Qasim conduisant ses troupes à la bataille, vers 711-712.

Les conquêtes musulmanes des Indes commencent, en 711-712, avec l'invasion du Sind par les Arabes, se poursuit au XIe siècle et au XIIe siècle avec celle des Turcs et des Afghans attirés par les richesses des hindous et s'achève avec l'empire moghol au XVIe siècle.

Ces invasions musulmanes successives sont marquées, dès les conquêtes de Mahmoud de Ghaznî et de Muhammad Ghuri, par des massacres de grande ampleur et la destruction des édifices religieux hindous. Puis, de 1211 à 1414, le sultanat de Delhi poursuit conquêtes et massacres ; il laisse aussi quelques témoignages architecturaux notables tels que le Qutb Minar. Les raids dévastateurs de Tamerlan en 1398 et 1399 sèment le chaos dans le sultanat de Delhi et précipitent son déclin.

Babur, le fondateur de la dynastie moghole, à partir de 1519, part à son tour à la conquête du Nord des Indes et met fin à la confusion qui y règne. Commence alors dans le Nord de l'Inde, en même temps que des destructions de centres culturels hindous, un renouveau de l'art et de l'artisanat, largement inspiré de la civilisation persane, source des cultures de l'Asie centrale musulmane. La culture moghole introduit aux Indes toute une série de techniques et d'arts, telles que ceux de la miniature, des tapis, d'une architecture dont le Taj Mahal — considéré comme une des merveilles du monde moderne — est l'exemple le plus connu. Grâce à l'unification de tout le nord du sous continent indien, à la construction de routes, et à la mise en place d'une monnaie unique, l'économie indienne connaît des périodes de prospérité. L'industrie navale se développe, ainsi que celle des textiles et de l'acier...

Autres articles sélectionnés au sein du portail Monde indien
SigiriyaFrescos1.JPG
Les demoiselles de Sigirîya

Les articles

Pour accéder aux catégories du monde indien, voir l'article : Wikipédia:Portail Monde indien/catégories.

Histoire

Hist monde indien.jpg

Géographie

Sagarmatha ck Oct18 2002.jpg

Culture

Mughal painting2.jpg

Vie quotidienne

Dhaba1.jpg

Économie

Colonial Indian Ten Rupees Observe (1937-43).jpg
Par pays

Politique

Par pays

Aum49px.png Philosophies

Yogisculpture.JPG

Religions

Palette spi inde.jpg

Découvrir

J.C.Bose.JPG

Actualités

Pages méta

Hindi.svg
Bangla.png
Om jaïn black.svg

Pages descriptives des projets

Articles récents ou désébauchisés

Articles de qualité

Wikimedal.png
  • Articles lauréats
Hindouisme, Histoire des Juifs en Inde, Mohandas Karamchand Gandhi, Satyajit Ray.

Voir aussi

Autres portails.

Avertissement

Ce portail a été reconnu comme « portail de qualité » le 12 janvier 2005 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que le vote l’ayant promu.