Shrimad Rajchandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shrimad Rajchandra

Description de cette image, également commentée ci-après

Shrimad Rajchandra en méditation

Nom de naissance Shri Raichandbhai Ravjibhai Mehta
Naissance
Vavania Bandar, Gujarat, Drapeau de l'Inde Inde
Décès (à 33 ans)
Rajkot, Gujarat, Drapeau de l'Inde Inde
Famille

Shrimad Rajchandra (1867 - 1901) est un ascète jaïn qui fut le premier gurû (« maître spirituel » en sanscrit) et ami de Mohandas Karamchand Gandhi, dit le Mahâtmâ Gandhî, apôtre spirituel et « père » de la nation indienne[1]. La mère de Shrimad Rajchandra était jaïne tandis que son père était hindou vishnouïte.

Shrimad Rajchandra a écrit des centaines de lettres (dont beaucoup au Mahâtmâ Gandhi qui ont inspiré son combat non-violent pour l'indépendance de l'Inde) et un traité en vers intitulé Atma Siddhi dans lequel il définit les grands principes de la religion jaïne sur l'existence de l'âme et sur ses moyens d'atteindre sa libération des transmigrations en ce monde.

Sept moines jaïns shvetambaras devinrent ses disciples. Il mourut à Rajkot en 1901 après avoir pratiqué le rite jaïn du sallekhana (de la mort par le jeûne absolu censée purifier l'âme de toutes les fautes commises durant sa vie terrestre). La secte jaïne Kavi Pantha, existant essentiellement en Inde, en Afrique du Sud, en Grande-Bretagne et en Amérique du Nord, vénère sa mémoire dans le cadre de temples qui lui sont consacrés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mohandas K. Gandhi, The Story of My Experiments with Truth,‎ 1929 (lire en ligne)