Haribhadra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Haribhadra a été un chef du groupe des moines-ascètes de la branche svetambara du jaïnisme autour du VIIe et VIIIe siècle de notre ère sur le sous-continent indien. Il est issu d'une famille de brahmane du Rajasthan[1]. Il était reconnu pour sa soif de connaissance et son humilité. Il a écrit de nombreux textes importants sur le jaïnisme dans les domaines de la logique, du yoga, de l'astrologie et même des nouvelles. Son oeuvre majeure est Dharmabindu qui parle des règles à suivre pour les laïcs croyant au jaïnisme. Il a aussi été un pionnier dans l'écriture des textes jaïns en sanskrit plutôt qu'en prakrit[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jainism The World of Conquerors, par Natubhai Shah, volume I, page 50, ISBN 8120819381
  2. The A to Z of Jainism de Kristi L. Wiley édité par Vision Books, pages 93 et 94, ISBN 8170946816