Clocher tors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clocher tors de l'église Notre-Dame à Puiseaux (Loiret)
Maquette du clocher de Niedermorschwihr

Un clocher tors ou clocher flammé est un clocher où la flèche est en spirale, souvent couverte d'ardoises. Le clocher d'une église se compose le plus souvent d'une tour carrée en pierre sur laquelle repose une pyramide coiffée d'une flèche.

Il y a environ une centaine de clochers de ce type en Europe.

Origines[modifier | modifier le code]

La torsion peut avoir deux origines:

  • Accidentelle: D'autres clochers sont devenus tors au cours du temps, comme au village de Fougeré en Maine-et-Loire, qui a subi quatre tornades reconnues catastrophes naturelles en 40 ans. Certains architectes comme Viollet-le-Duc pensent que certains clochers sont devenus hélicoïdaux à la suite d'un mauvais séchage du bois. Il est en effet prouvé que la charpente de certains clochers en vieillissant a bougé. Le poids de la couverture, quand il est trop élevé, peut aussi éventuellement faire ployer la base de la structure, provoquant un affaissement de la charpente et la vrille du clocher, c'est le cas de celui de Chesterfield en Angleterre, qui est couvert de plaques de plomb.

Principes de construction des clochers octogonaux en bois[modifier | modifier le code]

Clochers octogonaux[modifier | modifier le code]

Nombre de clochers tors qui le sont devenus avec le temps sont octogonaux, c'est-à-dire que leur flèche comporte huit pans. Ce sont des clochers de villes moyennes. En effet, quand une paroisse de cent habitants construit son église, son clocher sera presque toujours à deux ou quatre pentes. C'est une question de prix de revient. D'autre part, quand la paroisse dépasse les 10 000 habitants, on fait appel à des artisans spécialisés dans ce genre de construction.[réf. nécessaire]

Constitution[modifier | modifier le code]

Les clochers octogonaux en bois sont constitués :

  • d'un poinçon, une poutre verticale au centre de la pyramide. C'est la pièce maitresse de l'édifice. C'est sur elle que repose le poids de la charpente.
  • de différentes moises. Une moise est une pièce de bois que l'on retrouve à plusieurs niveaux de la flèche. Elle est fixée entre chaque face de la toiture et le poinçon, et permet ainsi de consolider l'ensemble de la charpente.
  • de croisillons, pièces de bois en forme de croix placées entre deux niveaux de bois, pour empêcher ceux-ci de travailler, de vriller et donc de s'effondrer.

Un croisillon a le maximum d'efficacité lorsque son angle est de 45°. Or dans les clochers octogonaux, les croisillons de la pyramide ont un angle qui peut être supérieur à 45°. Les clochers octogonaux ont donc plus de chance de devenir tors.

Affaissement[modifier | modifier le code]

Le clocher repose sur le poinçon, toute la science du charpentier étant de savoir répartir le poids de la couverture sur la maçonnerie ou la tour en pierre qui le supporte.

Le poinçon repose lui sur deux poutres encastrées en croix selon la technique du mi-bois. Ces deux poutres reposent sur la maçonnerie. Cet encastrement, en ôtant à chacune des deux poutres une partie de leur épaisseur, provoque un point de fragilité.

Celles-ci peuvent donc ployer sous le poids, entrainant l'affaissement de la charpente, et la vrille du clocher, car les côtés étant à présent trop longs pour le poinçon, ils se vrillent pour compenser.

Mais cette vrille ne se produit que lorsque le poids de la couverture est trop élevé. Cela arrive parfois lors d'un remplacement de toiture.

Parfois les couvreurs utilisent des matériaux différents de ceux prévus à l'origine. Cela est vraisemblablement le cas du clocher de Chesterfield, dont la toiture en mélèze, recouverte de feuilles de plomb, pèse 50 tonnes, la charpente s'est affaissée en tournant.

Répartition en Europe[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pancarte installée à l'entrée d'un village possédant un clocher tors.

L'Europe compte au moins une centaine de clochers tors. Ce nombre n'est pas définitif, l'Association des clochers tors d'Europe[1] en découvrant de nouveaux chaque année. De façon générale, l'Europe comprend deux concentrations principales de clochers tors, l'une en France dans le Baugeois, en Anjou, l'autre en Belgique autour de Herve dans la province de Liège. Au niveau des pays, ils sont répartis de la façon suivante :

D'autres clochers tors existent aussi en Europe de l'Est, par exemple en Roumanie, et n'ont pas été répertoriés systématiquement dans cet article.

Sur la centaine de clochers tors répertoriés en 2003, il est possible d'affirmer que 31 sont des constructions volontaires et cinquante accidentelles, pour les autres il y a controverse. La plupart sont pyramidaux, hormis ceux de Copenhague et de Rome qui sont des constructions en pierre. Leurs plans se répartissent de la façon suivante :

Les matériaux de couverture sont le plus souvent l'ardoise, mais on trouve aussi les tuiles, les tuiles vernissées, les bardeaux de bois, le métal (cuivre, zinc et plomb).

Le sens de rotation est différent d'un pays à l'autre :

  • en Autriche et en Suisse, 100 % des clochers tournent de droite à gauche ;
  • en Allemagne, 63 % tournent aussi de droite à gauche ;
  • en Belgique, ils tournent à 75 % de gauche à droite ;
  • en France, 78 % tournent aussi de gauche à droite.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les vingt-quatre clochers tors d'Allemagne.

Édifice Ville Land Commentaires Photo
Église protestante Karlsruhe (Grötzingen) Bade-Wurtemberg Clocher octogonal construit sur une base carrée, recouvert de tuiles en terre cuite vernissées de couleur jaune, verte, rouge et tournant de gauche à droite de 1/16e de tour. Église
Église Saint-Pierre Burgwedel Basse-Saxe L'église date des XVe et XVIe siècles, clocher octogonal reposant sur une tour carrée, tournant de droite à gauche, recouvert de plaques de cuivre depuis 1950. Église Saint-Pierre
Westerturm (porte de ville) Duderstadt Basse-Saxe Elle fut incendiée en 1424, elle se tordit au cours des siècles, la flèche fut décapitée en 1874, et fut consolidée pour éviter qu'elle ne s'effondre sur le voisinage. La torsion n'a pas évolué depuis, elle tourne de droite à gauche de 1/8e de tour. En 1949 une inspection de la charpente fut réalisée par un architecte qui conclut que la torsion était due à des erreurs de construction (absence de croix de Saint-André) Porte de ville
Église Saint-Sixt Northeim Basse-Saxe Clocher de 62 mètres de haut, construit au XVe siècle, la flèche qui mesure 33 mètres était recouverte de bardeaux de bois à l'origine, elle est recouverte d'ardoises depuis 1836. Il tourne de droit à gauche. Origine de la torsion controversée. Église Saint Sixt
Église Saint-Jean Sandstedt Basse-Saxe L'église date de 1420, clocher de base carrée, surmonté d'une flèche octogonale, posée sur une pyramide tronquée, elle est recouverte de plaques de cuivre et tourne de droite à gauche de 1/6e de tour. Église Saint-Jean
Église Saint-Jacques Stolzenau Basse-Saxe L'église date de 1590, le clocher reconstruit en 1679 a gardé sa forme torse, il mesure 48 mètres de hauteur dont 33 mètres pour la flèche. Celle-ci est octogonale, recouverte d'ardoises, et tourne de droite à gauche de 1/8e de tour. Origine de la torsion controversée. Église Saint-Jacques
Église Saint-Jean Uslar Basse-Saxe Clocher octogonal à base carrée tournant d'1/16e de tour, de gauche à droite. La torsion serait volontaire. Église Saint-Jean
Église Maria-Schnee Kleinochsenfurt Bavière Clocher octogonal à base carrée surmonté d'une flèche très effilée, recouverte d'ardoises tournant de droite à gauche d'environ1/4e de tour. La torsion est accidentelle Église Maria-Schnee
église Saint Pierre et Saint Paul Wettringen Bavière Clocher octogonal à base carrée surmonté d'une flèche très effilée, qui y est raccordée par une pyramide tronquée, recouverte de tuiles vernissées tournant de droite à gauche d'environ1/8e de tour. église Saint Pierre et Saint Paul
Église Breidenbach Hesse Flèche octogonale surmontant un clocher à base carrée auquel elle est rattachée par une pyramide tronquée. Torsion de droite à gauche de 1/8e de tour, dont l'origine est controversée. Église vue du ciel
Église Münzenberg Hesse Église du XIIIe siècle. Le clocher à base carrée est surmonté d'une flèche massive, octogonale qui tourne e droite à gauche de 1/8e de tour.
Église Saint-Pancrace Kaisersesch Rhénanie-Palatinat Clocher de style roman carré surmonté d'une flèche qui tourne de gauche à droite. La torsion semble volontaire Église
Église Saint-Clément Mayen Rhénanie-Palatinat L'église date de 1350, la flèche du clocher s'était tordue avec le temps, l'église fut bombardée lors de la deuxième guerre mondiale. Le clocher fut reconstruit tors entre 1950 et 1953. Il mesure 51 mètres dont 20 mètres pour la flèche. Celle-ci tourne d'un quart de tour de gauche à droite et présente un dévers d'un mètre soixante-dix. Église Saint-Clément
Église Sainte Marguerite Neuwied Rhénanie-Palatinat Église datant de 1771-1772 Église Sainte Marguerite
Église Notre-Dame Oberwesel Rhénanie-Palatinat Le clocher octogonal tourne de la droite vers la gauche de moins d'1/16e de tour
Église Barntrup (Alverdissen) Rhénanie-du-Nord-Westphalie L'église fut démolie en 1842, et il ne reste que le clocher dont la base est carrée, surmontée d'une flèche octogonale recouverte de plaques de grès, qui tourne de gauche à droite de 1/8e de tour. Église
Église Saint-Jean-Baptiste Delbrück Rhénanie-du-Nord-Westphalie Le clocher de l'église a servi de tour de défense, il est surmonté d'une flèche recouverte de plaques de cuivre qui tourne de gauche à droite et présente un dévers. St. Johannes Baptist, Delbrück.jpg
Église Saint-Lambert Düsseldorf Rhénanie-du-Nord-Westphalie Clocher à base carrée surmonté de tourelles à chaque angle et d'une flèche octogonale recouverte d'ardoises qui tourne de gauche à droite, le sommet est garni d'une couronne de petits clochetons, un sur chaque face. Il fut reconstruit plusieurs fois en gardant sa forme torse. Église Saint-Lambert
Église Saint-Georges Hattingen Rhénanie-du-Nord-Westphalie Église Saint-Georges
Église Porta Westfalica (Hausberge) Rhénanie-du-Nord-Westphalie Clocher tournant de droite à gauche d'un peu moins 1/8e de tour.
Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul Lage (Heiden) Rhénanie-du-Nord-Westphalie Le clocher construit en 1594, fut plusieurs fois endommagé, il fut reconstruit en 1663 en gardant sa forme torse. Il est à base carrée, surmonté d'une pyramide tronquée sur laquelle se raccorde une flèche octogonale, recouverte d'ardoises qui tourne d'un quart de tour de gauche à droite.
Église Saint-Nicolas Lemgo Rhénanie-du-Nord-Westphalie L'église date du XIIe siècle, elle possède deux tours clochers. Seule celle de droite est un clocher tors. Il fut reconstruit en 1663 à la suite d'une tempête. C'est une tour carrée, surmontée d'une flèche recouverte de plaques de zinc. Il mesure 60 mètres de haut, dont environ 30 mètres de flèche. Celle-ci tourne de gauche à droite de 1/8e de tour. Église Saint-Nicolas
Église Saint-Pierre Mülheim Rhénanie-du-Nord-Westphalie Détruit
Église Ballstädt Thuringe Clocher composé d'une tour carrée, surmontée d'une flèche effilée recouverte de tuiles, et tournant de 1/4e de tour de droite à gauche.

Autriche[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les 7 clochers tors d'Autriche.

Édifice Commune Land Commentaires Photo
Église Saint-Nicolas Bad Ischl Haute-Autriche Clocher à base carrée, dont chaque face est surmontée d'un pignon à pointe tronquée, le tout surmonté d'une flèche octogonale qui tourne de droite à gauche. En 1649 le clocher était déjà tors, mais on ignore l'origine de cette torsion. Église st Nicolas
Église Saint-Rupert Wagrain Salzbourg Le clocher qui date de la deuxième moitié de XVe siècle est composé d'une tour carrée, ornée de pignons sur chaque face et surmontée d'une flèche octogonale, recouverte d'ardoises et tournant de droite à gauche.
Église Saint-Oswald Alpbach Tyrol Clocher composé d'une tour carrée surmontée de pignons sur chaque face et d'une flèche très effilée recouverte d'ardoises vertes, qui tourne de droite à gauche de 1/8e de tour. Église saint-Oswald
Église Mayrhofen Tyrol Le clocher octogonal recouvert d'ardoises vertes, tourne de droite à gauche de 1/8e de tour Église paroissiale
Église Saints-Georges-et-Nicolas Oetz Tyrol Clocher composé d'une tour carrée, surmontée de pignons sur chaque face et d'une flèche très effilée, recouverte d'ardoises rouges. Il tourne de droite à gauche, une date inscrite sur la flèche semble indiquer qu'il a été restauré en 1893 Église paroissiale
Église Virgen Tyrol (oriental) Le clocher, composé d'une tour carrée ornée de pignons est surmonté d'une flèche octogonale, recouverte d'ardoises vertes, qui tourne de droite à gauche. Église paroissiale
Église Saint-Guy Zell am Ziller Tyrol Clocher composé d'une tour carrée ornée de pignon et surmontée d'une flèche recouverte d'ardoises vertes et tournant de de droite à gauche de 1/8e de tour. La toiture semble avoir été refaite en 1995 (date inscrite sur la toiture) Église paroissiale

Belgique[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les 11 clochers tors de Belgique ; 8 sont situés dans la province de Liège.

Édifice Village (Commune) Province Commentaires Photo
église du XIIIe siècle Lombeek-Notre-Dame (Roosdaal) Brabant flamand Clocher à base carrée, surmontée d'une flèche hexagonale qui tourne légèrement de gauche à droite. OLV-LombeekKerk.JPG
Chapelle Notre-Dame-du-Marché Jodoigne Brabant wallon Clocher à base carrée, surmontée d'une flèche hexagonale qui tourne de gauche à droite. Chapelle Notre-Dame-du-Marché
Église Saint-Martin Leernes (Fontaine-l'Évêque) Hainaut Le clocher est composé d'une tour carrée surmontée d'une flèche recouverte d'ardoise qui tourne de gauche à droite. Il a été construit volontairement torse pour une meilleure résistance au vent, il a été restauré en 1948. église Saint-Martin
Église Saint-Paul Baelen Liège Clocher composé d'une tour carrée qui date du XIIe siècle, surmontée d'une flèche qui a été construite vers 1545. Elle tourne de 1/8e de tour de droite à gauche. L'origine de la torsion est controversée. église Saint-Paul
Église Saint-Jean-Baptiste Herve Liège Clocher composé d'une tour carrée, romane, datant du XIIIe siècle, surmontée d'une flèche de 28 mètres, recouverte d'ardoise et qui tourne de 1/8e de tour, de gauche à droite. Elle subit aussi un dévers de plus d'un mètre. La torsion serait due à un défaut de construction église Saint-Jean-Baptiste
Église Saint-Michel Jalhay Liège Le clocher a été reconstruit en 1840 volontairement tors, il est octogonal et tourne de gauche à droite de 1/8e de tour. La légende raconte, qu'un jour d'hiver où il était tombé beaucoup de neige, au point de recouvrir entièrement le village, un paysan s'était égaré avec sa vache. Voyant dépasser la pointe du clocher de l'immensité blanche, il y attacha sa vache, puis partit chercher du secours. Il mit si longtemps à revenir que le brave animal s'était mis à tourner en rond. Quand plusieurs jours plus tard la neige eut fondu, le clocher était tordu. clocher de l'église Saint-Michel
Église Saint-Lambert Goé (Limbourg) Liège Le clocher de l'église tourne très légèrement mais surtout il penche de manière importante, dans sa partie supérieure. Cette inclinaison semble être due à un manque de pièces raidisseuses au niveau des enrayures clocher de l'église Saint-Lambert
Église paroissiale Grand Marchin (Marchin) Liège Le clocher était devenu tors au cours des années, puis, la foudre l'a complètement détruit, il y a quelques années. Il a été reconstruit volontairement tors en 2005. Cette réhabilitation a eu lieu d'avril à fin juillet 2005 voir cc-bois. com/eglise-grand-marchin/index. htm ici clocher de l'église
Église Saint-Jacques Polleur (Theux) Liège C'est une flèche composite, sur une base carrée part une flèche octogonale qui tourne de gauche à droite de 1/8e de tour, puis qui se raccorde pour finir à une partie octogonale droite. Ce clocher a été construit volontairement tors église Saint-Jacques
Église Saint-Lambert Sart-lez-Spa (Jalhay) Liège Le clocher tourne légèrement de droite à gauche. Clocher de l'église
Église Saint-Rémy Verlaine Liège Torsion de gauche à droite église Saint-Rémy

Le clocher tors de l'église de Lierneux a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et n'a pas été reconstruit dans sa forme d'origine mais sous la forme d'un clocher à bulbe.

Danemark[modifier | modifier le code]

Le Danemark possède deux constructions torses qui n'ont rien à voir avec les clochers tors des autres pays. Il s'agit de constructions torses d'origine baroque.

Édifice Commune Commentaires Photo
Bourse Copenhague Clocher de pierre formant une spirale tournant de gauche à droite représentant les queues enlacées de quatre dragons, construit au XVIIe siècle La bourse
Église de Notre-Sauveur Copenhague L'architecte s'est inspiré de l'église Sant'Ivo alla Sapienza de Rome, spirale tournant de gauche à droite et couronnée d'une sphère de bois recouverte de cuivre et datant du milieu du XVIIIe siècle l'église Saint Sauveur

France[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les 65 clochers tors répertoriés en France.

Édifice Commune Département Commentaires Photo
Église Saint-Loup Attignat Ain La torsion est de gauche à droite à la base de l'édifice, sur le premier tiers comme celui de Ceyzériat, ce clocher a été rénové au XIXe siècle, il est recouvert de tuiles vernissées Clocher de l'église Saint-Loup
Église Saint-Laurent Ceyzériat Ain Flèche octogonale recouverte de tuiles rouges, construite volontairement torse en 1818 par un compagnon charpentier. La torsion ne concerne que le premier tiers. La charpente a été renforcée ultérieurement par des pièces de bois (une par face) afin d'empêcher une accentuation de la torsion. Clocher de l'église Saint-Laurent
Église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge Dohis Aisne Clocher recouvert d'ardoises il est en trois parties, seule la partie inférieure est torse de la gauche vers la droite, cette torsion est donc volontaire. Clocher surgissant de l'entrée fortifiée du cimetière
Église Saint-Martin Étréaupont Aisne Flèche torse de la gauche vers la droite d'un 1/16e de tour et recouverte d'ardoises Clocher de l'église Saint-Martin
Église Saint-Bonnet Saint-Bonnet-de-Four Allier La torsion serait accidentelle due à un mauvais séchage du bois utilisé au XIXe siècle. En 1978 il a fallu réparer le clocher, les Bâtiments de France exigèrent qu'il conserve sa forme tordue, une couverture en bardeaux de châtaignier a remplacé l'ancienne couverture qui était en ardoises et la charpente a été consolidée Clocher de l'église Saint-Bonnet
Église Saint-Rémy Troyes Aube Église du XIVe siècle classée, flèche vrillant de la gauche vers la droite culminant à 60 mètres Clocher de l'église Saint-Rémy
Église de Lagnac Rodelle (Lagnac ou Lanhac) Aveyron Flèche octogonale trapue tournant légèrement de gauche à droite. L’église menaçant de s'écrouler, elle a été réhabilitée en 1999[2],[3]
Église Saint-Côme Saint-Côme-d'Olt Aveyron Flèche de 45 mètres, plusieurs fois endommagée par la foudre, en 1929 la destruction entraîna une reconstruction volontairement torse selon certains. clocher de l'église Saint-Côme
Clocheton Aubigny-sur-Nère Cher Clocheton sur une maison ayant appartenu à un compagnon du tour de France, M Bourdoiseau, il était fort endommagé et a été restauré en 1991-1992. clocheton sur maison
Clocheton Bourges Cher Construit afin de former des élèves du lycée Jean de Berry
Église Saint-Martin Nohant-en-Graçay Cher Flèche octogonale en bardeaux de châtaigniers surmontant une tour carrée à angles tronqués. Il tourne de 1/16e de tour de la gauche vers la droite clocher de l'église Saint-Martin
Collégiale Saint-Austrégésile de Saint-Outrille Saint-Outrille Cher Couvert de bardeau et torsadé d'origine de 1/16e de tour de la gauche vers la droite sur les deux tiers de sa hauteur avant de terminer tout droit. Visite de la charpente sur rendez-vous auprès de la mairie clocher de la collégiale Saint-Outrille
Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix Treignac Corrèze Très complexe, ce clocher d'abord carré devient hexagonal, puis octogonal, torsadé d'origine, il se termine par un lanternon hémisphérique Clocher de la chapelle Notre-Dame de la paix
Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul Aignay-le-Duc Côte-d'Or Flèche légèrement torse de gauche à droite Clocher de l'église Sts Pierre et Paul
Église Notre-Dame Auxonne Côte-d'Or Tour de 33 mètres de haut, construite en 1843, flèche recouverte d'ardoises et tournant de gauche à droite Clocher de l'église Notre-Dame
Église Labergement-lès-Seurre Côte-d'Or Flèche octogonale recouverte d'ardoises qui tourne légèrement de gauche à droite
Église Saint-Germain Vitteaux Côte-d'Or La flèche fut détruite par un incendie en 1633, elle fut refaite la même année, puis restaurée en 1770 et 1893 et tourne légèrement de droite à gauche Clocher de l'église Saint Germain
Église Saint-Médard Naillat Creuse Flèche octogonale sur une tour rectangulaire, légère torsion de gauche à droite. L'église St Médard
Église de la Transfiguration Payzac Dordogne Le clocher hélicoïdal date probablement du XVIe siècle, il fut restauré plusieurs fois, mais en conservant sa torsion Clocher de l'église de la Transfiguration
Église Saint-Étienne de Javerlhac Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert Dordogne Torsion de gauche à droite Clocher de l'église de Javerlhac
Église Saint-Germain Saint-Aubin-sur-Gaillon Eure Clocher de 65 mètres de haut, recouvert d'ardoise, à base carrée il devient octogonal et tourne de gauche à droite de 1/16e de tour environ . Clocher de l'église Saint-Germain
Église Saint-Taurin Hectomare Eure Petite église avec un toit de tuiles et un clocher formé d'une tour hexagonale recouverte d'ardoises tordue de droite à gauche de 1/16e de tour environ Clocher de l'église
Église Houville-la-Branche Eure-et-Loir Tourne de gauche à droite, de 1/16e de tour Clocher de l'église
Flèche Dinéault Finistère Flèche torse dans le jardin d'une maison particulière, construite par M Gourlan
Collégiale Saint-Jean-Baptiste Barran Gers En 1971, le clocher fut réparé par les Compagnons de Saint-Sylvain d'Anjou, qui pensent que la flèche était tordue dès l'origine, mais la torsion s'est accentuée avec le temps, allant jusqu'à la cassure, provoquant un dévers important. Seule la partie inférieure de la flèche est torse. Clocher de l'église
Église Saint-Pierre Québriac Ille-et-Vilaine Haute flèche recouverte d'ardoise et tournant de gauche à droite de 1/16e de tour Clocher de l'église
Lucarne Châteauroux Indre Lucarne surmontée de flèches recouvertes d'ardoises. La flèche centrale est hexagonale et tourne d'un demi tour.
Église Saint-Médard Reugny Indre-et-Loire La flèche recouverte d'ardoise tourne de gauche à droite 1/16e de tour pour offrir une meilleure résistance au vent Clocher de l'église
Clocheton devant le CFA compagonnique Échirolles Isère Construction torse de 3 mètres de hauteur environ située devant la maison des Compagnons du Devoir et visible de l'extérieur. Clocheton tors
Église Saint-Viâtre Saint-Viâtre Loir-et-Cher La flèche octogonale surmonte une tour carrée, la torsion légère de gauche à droite ne concerne que le dernier tiers, elle semble due à une déformation naturelle clocher de l'église
Clocheton de la maison des compagnons du devoir Nantes Loire-Atlantique Chef-d'œuvre de compagnonnage, il tourne de 1/2 tour Clocheton sur la Maison des Compagnons du Devoir
Abri Malville Loire-Atlantique Abri pour faire sécher le linge en bardeaux de bois surmonté de constructions torses, construit par un compagnon du Devoir à la retraite.
Église Boësses Loiret Le clocher est devenu très légèrement tors à la suite de rénovations clocher de l'église
Construction torse sur toiture Nogent-sur-Vernisson Loiret Plusieurs tourelles sur la toiture de cette maison appartenant à un charpentier-couvreur, M. Trognon. La flèche torse est constituée de deux parties coniques emboîtées, dont seule la partie inférieure est tordue. Elle est hexagonale et tourne de 1/6e de tour de droite à gauche clocheton sur maison particulière
Lanternon Orléans Loiret Lanternon sur maison particulière. Œuvre d'un maître charpentier, M. Bertrand. Petite flèche couverte d'ardoise qui surmonte une lucarne et tourne de droite à gauche. clocheton sur maison particulière
Église Notre-Dame Puiseaux Loiret Torsion accidentelle d'1/8e de tour, due à un mauvais séchage du poinçon central Clocher de l'église Notre-Dame
Église Notre-Dame Sérignac-sur-Garonne Lot-et-Garonne Torsadé d'origine, datant du XVe siècle, il fut détruit en 1922, reconstruit à l'identique en 1989, par des charpentiers compagnons du tour de France, grâce à la mobilisation de l'association pour la reconstruction du clocher de Sérignac. Clocher de l'église Notre-Dame
Église Cheffes Maine-et-Loire La torsion est d'origine inconnue Clocher de l'église
Église Saint-Jacques Chemiré-sur-Sarthe Maine-et-Loire La torsion de la flèche de 1/16e de tour semble être d'origine naturelle. Clocher de l'église
Église Saint-Julien Distré Maine-et-Loire L'église date des S-XI siècle et XIIe siècle, mais le clocher a été modifié au XVIII, l'origine de la torsion de 1/10 de tour est controversée Clocher de l'église Saint-Julien
Église Saint-Martin Fontaine-Guérin Maine-et-Loire La flèche assez courte a été volontairement construite hélicoïdale, elle tourne de droite à gauche de 1/8e de tour ; C'est la seule qui tourne dans ce sens, dans le Baugeois Clocher de l'église Saint-Martin
Église Saint-Étienne Fougeré Maine-et-Loire La torsion de la flèche semble être l'œuvre de maîtres charpentiers, elle tourne de 1/16e. Clocher de l'église Saint-Étienne
Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte Jarzé Maine-et-Loire Sa torsion récente s'accentue doucement avec les années. Cela pourrait résulter de l'affaissement du poinçon, à la suite de la rénovation de la toiture. La torsion est à peine perceptible, mais l'inclinaison est sensible Clocher de l'église Sainte Julitte
Église Saint-Germain Mouliherne Maine-et-Loire Construit tors d'origine vers 1690. Clocher de l'église Saint Germain
Église Saint-Denis Pontigné Maine-et-Loire Le clocher a été construit tors dès l'origine, il tourne de gauche à droite de 1/8e de tour. La couverture vient d'être rénovée en 2005 Clocher de l'église Saint Denis
Église Saint-Pierre Saumur Maine-et-Loire Le clocher l'église principale de Saumur est tordu de gauche à droite Clocher de l'église Saint-Pierre
Église Saint-Symphorien Le Vieil-Baugé Maine-et-Loire La flèche précédente était en pierre, elle a été reconstruite en 1856, et fut endommagée par la foudre en 1859 et 1892. La forme hélicoïdale de gauche à droite de 1/8e de tour est volontaire, mais l'inclinaison semble due à un mauvais séchage. Clocher de l'église Saint-Symphorien
Église Écury-sur-Coole Marne La flèche octogonale et fine tourne de droite à gauche de 1/16e de tour
Église Étoges Marne La flèche octogonale et fine tourne de droite à gauche de 1/16e de tour Clocher de l'église
Église Mareuil-le-Port Marne La flèche octogonale et fine Clocher de l'église
Église Songy Marne La flèche octogonale et fine Clocher de l'église
Église Saint-Georges Breuvannes-en-Bassigny (Meuvy) Haute-Marne L'église fut construite par les habitants de la commune sous la direction de leur curé entre 1681 et 1719. Le clocher est une tour carrée surmontée d'une flèche en arc de 40 mètres de haut. Clocher de l'église vu du pont sur la Meuse
Église Saint-Pierre Meslay-du-Maine Mayenne Flèche recouverte d'ardoises, torsion régulière de 1/8e de tour, de gauche à droite, origine de la torsion controversée Clocher de l'église.
Église Saints-Côme-et-Damien Vézelise Meurthe-et-Moselle Clocher de plus de 65 m de hauteur, composé d'une tour carrée surmontée d'une flèche octogonale couverte d'ardoise qui mesure plus de 28 m et tourne de gauche à droite Clocher de l'église
Tour Courcelles-Chaussy (Landonvillers) Moselle Tour renaissance du château. Torsion de 1/8e de tour
Église Saint-Omer Verchin Pas-de-Calais Cette déformation serait due à l'utilisation d'un bois trop vert pour la réalisation du clocher, et qui se serait tordu en séchant. Clocher de l'église Saint-Omer
Église Saint-Gall-et-Saint-Wendelin Niedermorschwihr Haut-Rhin Tour carrée surmontée d'une flèche carrée à la base et devenant octogonale, recouverte de tuiles, et tournant de 1/8e de droite à gauche, ce qui prouve une torsion volontaire. Selon la base Mérimée, l'architecte en serait RITTER Gabriel-Ignace, au courant du premier quart du XIXe siècle [4], sur une base (partie basse de la tour) datant de la limite du XIIe-XIIIe siècle. À l'intérieur de l'église est exposée une maquette de la charpente, réalisée par les Compagnons du Devoir. Clocher de l'église Saint-Gall
Église Saint-Maurice Mervans Saône-et-Loire Recouvert de tuiles vernissées, l'origine de la torsion est controversée, très nombreuses légendes. Clocher de l'église Saint-Maurice
Église Notre-Dame Marçon Sarthe Flèche recouverte d'ardoises et tournant de 1/16e de tour de droite à gauche Clocher de l'église Notre-Dame
Église Angiens Seine-Maritime Tour carrée surmontée d'une flèche courte tournant de gauche à droite de 1/8e de tour environ dans sa moitié inférieure
Église Saint-Pierre Auppegard Seine-Maritime Église du XVIe siècle classée au MH depuis 1926
Église Saint-Aignan Bures-en-Bray Seine-Maritime Clocher dont la hauteur totale atteint 60 mètres, torsion de la flèche recouverte d'ardoises de gauche à droite de 1/8e de tour, le clocher a été restauré en l'an 2000 Clocher église Saint-Aignan
Église Saint-Ouen Offranville Seine-Maritime Flèche octogonale, tordue de 1/8e de tour. Torsion sans doute due à l'absence de croix de Saint-André dans la charpente. Clocher église Offranville
Église Saint-Denis Boulancourt Seine-et-Marne Le clocher de l'église qui était droit, menaçait de s'écrouler, le conseil municipal décida de le reconstruire tors comme celui de la commune voisine Puiseaux. En 2010 un nouveau clocher a pris place, il est couvert d'ardoises, hexagonal sur base carrée et tourne de droite à gauche de 1/8e de tour. Clocher église Saint Denis
Construction torse Drancy Seine-Saint-Denis Construction d'un compagnon. Construction volontairement torse de 1/8e de tour, recouverte d'ardoises de différentes couleurs, hauteur totale : 5 mètres, n'est plus à Drancy mais à Puiseaux à la suite du décès de son constructeur Monsieur Barbaud et du don fait par sa fille à l'Association des clochers tors d'Europe selon le testament fait par son père. Clocheton
Église Saint-Pierre-des-Échaubrognes Deux-Sèvres Flèche octogonale torse de droite à gauche de 1/16e de tour pour compenser les vents dominants Clocher de l'église
Église Saint-Martin Coussay-les-Bois Vienne Le clocher de cette église faisant partie d'un ancien couvent tourne légèrement de gauche à droite Clocher de l'église du couvent
Église Saint-Sauveur Rochechouart Haute-Vienne Flèche octogonale construite volontairement torse de 1/8e de tour de gauche à droite, mais la torsion s'accentue avec le temps Clocher de l'église Saint-Sauveur
Lanternon Les Grands-Chézeaux Haute-Vienne Lanternon sur une lucarne d'une maison ayant appartenu à un couvreur. Construction volontairement torse de 1/8e de tour de gauche à droite Clocheton sur lucarne
Église Saint-Léger Gigny Yonne Église datant du XIIe siècle, qui fut reconstruite vers 1523. Le clocher est une tour carrée surmontée d'une flèche recouverte d'ardoises et tournant de gauche à droite de 1/16e de tour. Église Saint-Léger

certains clochers tors ont disparu

Édifice Commune Département Commentaires
Église Beaune-la-Rolande Loiret La flèche torse de l'église a disparu lors d'un incendie en 1861, elle a été reconstruite droite par Viollet-le-Duc
Église Île d'Yeu Vendée Le clocher se composait d'une flèche octogonale sur une tour carrée, construit en 1794, il a été détruit par la foudre en 1953
Église Saint-Martin-des-Champs Yonne La flèche de l'église était torse de 1/8e de tour et penchait fortement, ce clocher a disparu, et a été remplacé par une flèche droite il y a une soixantaine d'années

Italie[modifier | modifier le code]

Comme au Danemark, ce clocher italien n'a rien à voir avec les flèches torses des autres pays. Il s'agit d'une construction de style baroque.

Édifice Commune Commentaires Photo
Église Sant'Ivo alla Sapienza Rome Œuvre de l'architecte Boromini, construite en 1660, spirale en pierre de plusieurs tours chapelle San-Ivo alla Sapienza

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les 3 clochers tors du Royaume-Uni.

Édifice Ville Comté Commentaires Photo
Église Sainte-Marie-et-Tous-les-Saints Chesterfield Derbyshire Clocher vrillé et penché recouvert de plaque de plomb qui pèsent cinquante tonnes. La charpente s'est affaissée en tournant à cause du poids excessif de la couverture. Église
Église Saint-Pierre Barnstaple Devon L'église fut construite au début du S-XIV siècle, le clocher fut restauré au XVIe siècle. La flèche est couverte de plaques de plomb, elle tourne de droite à gauche et surmonte une tour carrée.
Église Sainte-Marie Cleobury Mortimer Shropshire Église du XIVe siècle, le clocher est recouvert de tuiles de bois, et tourne de gauche à droite. Église sainte Marie

Suisse[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant recense les 4 clochers tors de Suisse.

Édifice Commune Canton Commentaires Photo
Église Saint-Johann Davos Grisons Clocher composé d'une tour carrée surmontée de quatre pignons, puis d'une flèche effilée qui tourne de droite à gauche de 1/8e de tour. Celle-ci est recouverte de bardeaux de châtaignier et la couverture a été entièrement refaite en 2003 église Saint Johann
Église Saint-Abogast Muttenz Bâle-Campagne Clocher composé d'une tour carrée surmontée d'une flèche octogonale tournant de droite à gauche. église St Arbogast
Église abbatiale Payerne Vaud La flèche qui surmonte une tour carrée, est très effilée, recouverte d'ardoise et tourne de droite à gauche. église abbatiale
Église Saint-Georges Stein am Rhein Schaffhouse L'église date du XIIe siècle, le clocher fut reconstruit entre 1566 et 1599. La flèche très effilée, mesure 26,50 m de haut, est recouverte d'ardoises et tourne de droite à gauche. église et maisons

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • JM Barmès, JC Clément, JC Pompée, Clochers tors d'Europe, Puiseaux, 1996, réédité en 2003 (ISBN 2-9519842-0-0).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]