Leernes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Lerne.
Leernes
Leernes, Wespes et la ferme de l’Espinette
Leernes, Wespes et la ferme de l’Espinette
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Charleroi
Commune Fontaine-l'Évêque
Code postal 6142
Zone téléphonique 071
Démographie
Gentilé Leernois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 24′ N 4° 19′ E / 50.4, 4.317 ()50° 24′ Nord 4° 19′ Est / 50.4, 4.317 ()  
Superficie 1 059 ha = 10,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative de Hainaut
City locator 14.svg
Leernes

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Leernes

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Leernes

Leernes [lɛʀn][1] est une section de la commune belge de Fontaine-l'Évêque, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Géographie[modifier | modifier le code]

Leernes se situe sur la rive gauche de la Sambre, un affluent de la Meuse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers écrits font mention de Lederna au VIIe siècle. Sous le règne de Lothaire II de Lotharingie, en 866, Leernes était une dépendance de l'abbaye de Lobbes. Il était constitué de 150 bonniers de terres arables, 100 bonniers de paisson et 3 de prés. En outre, une brasserie était également présente.

En 868 et 869, l'évêque Jean de Cambrai fait rapport de l'état des biens de l'abbaye de Lobbes et mentionne le nom de Lerna-Fontanis. Contrairement à aujourd'hui, et durant tout le Moyen Âge, Fontaine dépendait de Leernes. Le nom primitif de Fontaine était " li Erne aux fontaines " ou " Ernel aux fontaines ", (un ruisseau à la limite de Fontaine et de Leernes se nomme toujours l'Ernelle)

La subdivision des deux hameaux a engendré le nom de "Li Erne" évoluant vers "Lièrne" pour devenir finalement Leernes

Il est à noter que saint Landelin, fondateur de l'abbaye de Lobbes et de l'abbaye d'Aulne a participé de manière prépondérante à l'évangélisation de la région.

Othon II en confirmant les privilèges de Lobbes fait mention de l'église Saint-Martin en 973. Les écrits mentionnent la cession de l'église de Leernes ainsi que son approbation par l'évêque de Cambrai en 1069.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.

Église Saint-Martin[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin date du XVe siècle, mais la tour lui est antérieure et date du Xe siècle ou XIe siècle.

Son portail d'entrée date du XVe siècle-XVIe siècle, il abrite une porte double, en chêne qui provient vraisemblablement de l'abbaye de Lobbes ou de celle d'Aulne.

Ce porche a été ajouté à l'église vers le XVIe siècle.

La tour-clocher du Xe siècle ou XIe siècle, mais au XVIe siècle elle subit des modifications importantes.

Le clocher tors aurait été construit ainsi pour diminuer l'impact du vent. Il est couvert d'ardoises et tourne de gauche à droite de 1/16e de tour.

Verrerie[modifier | modifier le code]

Un acte du 20 mars 1694, portant au dos la mention « Pour le seigneur de Jonchière, touchant le rendage du four à verre de Leerne, fait par le Sr prélat de Lobbes et le Sr de Fontaine » stipule l'existence d'une verrerie à Leernes en 1447 (20 ans plus tôt que celle citée par les lettres de sauvegarde accordées par Charles le Hardy, duc de Bourgo­gne, le 8 mars 1467, à maistre Jean Colnet et Colart son fils, voiriers de la voirrerie de Fontaine-l’Évêque[3].

Vie associative[modifier | modifier le code]

La fête du Chaudeau[modifier | modifier le code]

Tous les ans, dès le premier week-end de juillet a lieu la fête traditionnelle du Chaudeau dans le quartier de Wespes. Ceci dure cinq jours

La fête aux potirons[modifier | modifier le code]

À la ferme du Maustichi, une grande fête tournée vers les potirons, courges et autres cucurbitacées. 4e week-end de septembre.

La brocante de Leernes[modifier | modifier le code]

La brocante de Leernes est toujours organisée le 3e dimanche de septembre. Elle sillonne les rues du centre de Leernes autour de l'église Saint-Martin sur environ 4 km[4]

Ducasse[modifier | modifier le code]

Il y a aussi une ducasse le 1er week-end de mai. Une seconde ducasse le deuxième week-end de juillet, organisée sur la plaine de la cité tout vent.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters,‎ 1994 (lire en ligne), p. 105.
  2. [1]
  3. source
  4. source

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]