Baelen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baelen
L'église Saint-Paul
L'église Saint-Paul
Blason de
Héraldique
Drapeau de
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Bourgmestre Maurice Fyon
Majorité ACBM
Sièges
AC
UNION
15
9
6
Section Code postal
Baelen
Membach
4837
4837
Code INS 63004
Démographie
Gentilé Baelenois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
4 326 (1er janvier 2014)
49,93 %
50,07 %
50 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
24,42 %
62,75 %
12,82 %
Étrangers 7,51 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 9,03 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 345 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 37′ N 5° 58′ E / 50.617, 5.967 ()50° 37′ Nord 5° 58′ Est / 50.617, 5.967 ()  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
85,73 km2 (2005)
17,61 %
66,30 %
5,59 %
10,50 %
Localisation
Situation de la commune dans l’arrondissement de Verviers et la province de Liège
Situation de la commune dans l’arrondissement de Verviers et la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Baelen

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Baelen
Liens
Site officiel baelen.be

Baelen (en wallon Bailou) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège. Les communes avoisinantes sont : Welkenraedt, Eupen (Communauté germanophone de Belgique), Goé, Dolhain-Limbourg Elle est composée de deux villages (Baelen et Membach) et de divers hameaux. Le sud de la commune est couvert par la forêt (Hertogenwald)

La commune comptait au 1er janvier 2006 4 060 habitants (2 019 hommes et 2 041 femmes) pour une superficie de 85,73 km2.[citation nécessaire]

Baelen est sous le régime des facilités linguistiques[citation nécessaire] pour sa minorité germanophone.

Autre vue de l'église Saint-Paul.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pierre commémorative du millénaire de Baelen apposée à la maison communale

La première mention écrite du nom de Bailus date de l'an 888. Jusqu'à la fin de l'ancien régime, la commune faisait partie du duché de Limbourg et était le siège d'un des cinq tribunaux ducaux.

Il y a eu seize civils passés par les armes et huit maisons détruites par (probablement) les 35e et 20e RI de l'armée impériale allemande le 8 août 1914, lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion. Jusqu'au traité de Versailles de 1919, la frontière orientale de la commune était aussi la frontière d'État avec la Prusse[1].

Localités[modifier | modifier le code]

Sections: Baelen et Membach.

Hameaux: Boveroth, Forges, Heggen, Heggelsbrück, Hestreux, Hoevel, Honthem, Horren, Hoyoux, Kortenbach, Latebau, Mazarinen, Meuschemen, Nereth, Oeveren, Overoth, Pancherelle, Perkiets, Runschen, Vreuschemen...


Monuments[modifier | modifier le code]

L'église du couvent Garnstock

Personnalités nées à Baelen[modifier | modifier le code]

Patronymes fréquents à Baelen[modifier | modifier le code]

Les "Corman" et "Wintgens" ont été et restent particulièrement nombreux à Baelen [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]