1770

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1767 1768 1769  1770  1771 1772 1773

Décennies :
1740 1750 1760  1770  1780 1790 1800
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Architecture Droit Littérature Musique classique Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1770 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

28 avril : James Cook à Botany Bay, toile de Emanuel Phillips Fox. Cook est impressionné par le courage des Aborigènes lors de son abordage à Botany Bay. Deux d’entre eux, armés de lances et de pieux, tentent de s’opposer à son débarquement. Il note que ce peuple lui semble « plus heureux que nous autres Européens » et que les Aborigènes « se refusent à céder la moindre de leurs possessions en échange des articles que nous pouvions leur offrir ».
  • 28 avril : le navigateur britannique James Cook est le premier Européen à débarquer sur la côte orientale de l’Australie, à Botany Bay ; il en effectue le relevé et la conquiert pour le compte de la Grande-Bretagne, lui donnant le nom de Nouvelle-Galles du Sud. Le lieu de son mouillage est ainsi nommé à cause de la grande variété d’espèces botaniques jusque-là inconnues des Européens, que catalogue Joseph Banks, botaniste de l’expédition[2]. Remontant vers le nord, Cook fait le relevé de quelque 3 200 km de côtes et réussit l’exploit de naviguer sans dommages entre la côte et les récifs de la Grande barrière de corail (11 juin).
21 août : James Cook prend possession de la Nouvelle-Galles du Sud.
  • 21 août : James Cook baptise la côte est de l'Australie Nouvelle-Galles du Sud et en revendique la possession pour le Royaume-Uni[4]. Il franchit le détroit de Torres, et prouve que la Nouvelle-Guinée est distincte de l’Australie, avant d’accoster sur Java[5], où trente de ses hommes périssent de la dysenterie contractée à terre. De retour en Grande-Bretagne, en 1771, Cook est promu au rang de capitaine de frégate.
  • 4 novembre : James Bruce découvre les sources du Nil Bleu[1].
    • James Bruce rapporte des manuscrits dont il tire une assez bonne traduction des vieilles chroniques éthiopiennes, et un historique des règnes les plus récents et des événements qu’il a vus lui-même. Il décrit les monuments d’Aksoum, qu’il interprète comme une émanation de l’ancienne Égypte.


  • Deuxième guerre du Jinchuan. Répression d’une rébellion des aborigènes du Jinchuan, dans l’ouest du Sichuan, en Chine (fin en 1776)[6].
  • Madagascar :
    • Début du règne de Ravahiny, reine Sakalava de Boina (fin en 1808). Ravahiny, petite-nièce d’Andrianiveniarivo, lui succède. Elle organise des expéditions contre les Comores avec l’aide des Betsimisarakas. Elle doit aussi combattre les Tsimihety qui font des incursions dans la vallée de la Sofia[7].
    • Début du règne d’Andrianjafy dans l’Imerina[8] ; il entreprend d’unifier les deux royaumes d’Ambohidrabiby et d’Ambohimanga, en intégrant le premier au second.

Amérique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1770 au Canada.

Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1770 en France.
1er août : bataille de Kagul
  • 4 juillet, Espagne : ordonnance pour la mise en place de la contribution unique[24]. Ce projet d’impôt direct sur la richesse foncière, ecclésiastique, industrielle et commerciale n’aboutit pas. Le système ancien reste en vigueur (noblesse et clergé sont soumis à l’impôt).
  • 5 juillet : la flotte ottomane rencontre les Russes, commandés par le Comte Alexeï Fiodorovitch Orlov, près de Chios. Un premier combat indécis force les Turcs à se réfugier dans la bataille de Tchesmé, sur la côte égéenne. Les Russes, avec pour conseillers techniques Elphinstone et le commodore Greig, envoient des « brûlots », navires bourrés de poudre, de résine et d’huile que l’on attache aux navires ennemis avant d’y mettre le feu, et réussissent dans la nuit du 6 au 7 juillet à enflammer toute l’escadre turque dont les navires étaient arrimés bord à bord[25]. Constantinople, menacée, est sauvée grâce au baron François de Tott, français d’origine hongroise[20].
  • 18 juillet (7 juillet du calendrier julien) : les Russes de Roumiantsev battent les Turcs et les Tatars de Crimée sur la Larga, en Moldavie[22].
  • 26 juillet : prise d’Izmaïl par les Russes[22].

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1770[modifier | modifier le code]

Décès en 1770[modifier | modifier le code]

  • 24 avril : abbé Nollet, membre de l’Académie des Sciences, maître de physique des enfants de France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b David Hamilton, Thomas P. Ofcansky, Chris Prouty, Historical dictionary of Ethiopia, Scarecrow Press,‎ 2004 (ISBN 9780810849105, présentation en ligne)
  2. René Primevère Lesson, Voyage autour du monde entrepris par ordre du gouvernement sur la corvette La Coquille, vol. 2, Gregoir, Wouters,‎ 1839 (présentation en ligne)
  3. Artaud de Montor, Encyclopédie des gens du monde, vol. 6, Treuttel et Würtz,‎ 1836 (présentation en ligne)
  4. Benoît Dupont, Construction et réformes d'une police : le cas australien, 1788-2000, Éditions L'Harmattan,‎ 2002 (ISBN 9782747534949, présentation en ligne)
  5. Paul Butel, Européens et espaces maritimes (vers 1690-vers 1790), Presses Univ de Bordeaux,‎ 1997 (ISBN 9782867811944, présentation en ligne)
  6. David A. Graff, Robin Higham, A Military History of China, University Press of Kentucky,‎ 2012 (ISBN 9780813140674, présentation en ligne)
  7. Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la préhistoire à 1600, vol. 1, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  8. Christiane Rafidinarivo, Empreintes de la servitude dans les sociétés de l'océan Indien, Karthala Éditions,‎ 2009 (ISBN 9782811102760, présentation en ligne)
  9. Daniel K. Gibran, The Falklands War : Britain Versus the Past in the South Atlantic, McFarland,‎ 1998 (ISBN 9780786404063, présentation en ligne)
  10. a et b William R. Nester, The Frontier War for American Independence, Stackpole Books,‎ 2004 (ISBN 9780811700771, présentation en ligne)
  11. Walter John Raymond, Dictionary of Politics : Selected American and Foreign Political and Legal Terms, Brunswick Publishing Corp,‎ 1992 (ISBN 9781556180088, présentation en ligne)
  12. Lynn Bridgers, The American Religious Experience : A Concise History, Rowman & Littlefield,‎ 2006 (ISBN 9780742550599, présentation en ligne)
  13. Toundra, au Canada
  14. Raymonde Litalien, Jean-François Palomino, Denis Vaugeois, La mesure d'un continent : Atlas historique de l'Amérique du Nord, 1492-1814, Presses Paris Sorbonne,‎ 2007 (ISBN 9782840505501, présentation en ligne)
  15. Guillaume de Vauldoncourt, Journal des sciences militaires des armées de terre et de mer, Coniam,‎ 1834 (présentation en ligne)
  16. Georges Castellan, Histoire des peuples d'Europe centrale, Fayard,‎ 1994 (ISBN 9782213639109, présentation en ligne)
  17. Hilarie Barnett, Constitutional & Administrative Law 5/e, Routledge,‎ 2004 (ISBN 9781859419274, présentation en ligne)
  18. Claude Carloman de Rulhière, Christien Ostrowski, Révolutions de Pologne, vol. 3, F. Didot frères, fils et cie,‎ 1862 (présentation en ligne)
  19. Eugene Arnoult, L’Institut. Journal des académies et sociétés scientifiques de la France et de l’Étranger., vol. 10, E. Duverger,‎ 1840 (présentation en ligne)
  20. a, b, c, d, e, f, g, h et i Joseph von Hammer-Purgstall, J.-J Hellert, Histoire de l'Empire ottoman, depuis son origine jusqu'à nos jours, vol. 3, Bellizard Barthès, Dufour & Lowell,‎ 1836 (présentation en ligne)
  21. Nikolas K. Gvosdev, Imperial Policies and Perspectives Towards Georgia, 1760-1819, Palgrave Macmillan,‎ 2000 (ISBN 9780312229900, présentation en ligne)
  22. a, b, c et d Isabel de Madariaga, La Russie au temps de la Grande Catherine, Fayard,‎ 1987 (ISBN 9782213638973, présentation en ligne)
  23. Jean Louis Soulavie, Mémoires historiques et politiques du règne de Louis XVI, depuis son mariage jusqu'à sa mort, vol. 2, Treuttel & Würtz,‎ 1801 (présentation en ligne)
  24. Eustaquio Toledano, Curso de instituciones de Hacienda Pública en España, vol. 1, Imprenta de Manuel Galiano,‎ 1860 (présentation en ligne)
  25. Étienne Taillemite, Denis Lieppe, La Percée de l'Europe sur les océans vers 1690-vers 1790 : actes du colloque du Comité de documentation historique de la Marine, vol. 1, Presses Paris Sorbonne,‎ 1997 (ISBN 9782840500933, présentation en ligne)
  26. Derek Beales, Joseph II. In the Shadow of Maria Theresa, 1741-1780, vol. 1, Cambridge University Press,‎ 1987 (ISBN 9780521242400, présentation en ligne)
  27. William Duckett, Dictionnaire de la conversation et de la lecture, vol. 16, Firmin Didot,‎ 1867 (présentation en ligne)
  28. Biographie universelle, vol. 35, Paris, Michaud frères,‎ 1823 (présentation en ligne)
  29. Daniel K. Gibran, The Falklands War : Britain Versus the Past in the South Atlantic, McFarland,‎ 1998 (ISBN 9780786404063, présentation en ligne)
  30. École des Chartes, Positions des thèses soutenues par les élèves de la promotion de 1965 pour obtenir le diplôme d'archiviste paléographe, Librairie Droz (ISBN 9782600056212, présentation en ligne)
  31. Jean Baptiste Pierre Jullien Courcelles, Agricole Joseph François Xavier Pierre Esprit Simon Paul Antoine de marquis Fortia d'Urban, L'art de vérifier les dates depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours, vol. 4, Moreau,‎ 1827 (présentation en ligne)
  32. Léonard Chodzko, La Pologne historique, littéraire, monumentale et illustrée, Paris, Au Bureau Central,‎ 1843 (présentation en ligne)
  33. a et b Adam Mickiewicz, Ladislas Mickiewicz, Histoire populaire de Pologne, J. Hetzel,‎ 1867 (présentation en ligne)
  34. Élisabeth Belmas, Robert Muchembled, Le XVIIIe siècle, 1715-1815, Éditions Bréal,‎ 1994 (ISBN 9782853947367, présentation en ligne)