Hodh Ech Chargui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hodh Ech Chargui, Mauritanie

Le Hodh Ech Chargui est une région administrative (wilaya) de Mauritanie, située dans le sud-est du pays, à la frontière du Mali. Son chef-lieu est Néma.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vallée au nord de Oualata

Le Hodh Ech Chargui tire son nom du vaste bassin – ou dépression – connu sous le nom de « Hodh », (de l'arabe hod) dont il constitue la partie orientale (de l'arabe sharq qui signifie « Est »), par opposition à la région du Hodh El Gharbi, située plus à l'ouest[1].

D'une superficie d'environ 183 000 km2, cette région désertique connaît un climat particulièrement rude[2].

Une grande partie du territoire est dépourvue de pistes, mais la route transmauritanienne, connue sous le nom de « Route de l'Espoir », relie la capitale du pays, Nouakchott, à Néma qui en constitue l'aboutissement.

Population[modifier | modifier le code]

Une rue de Oualata

C'est une région peu peuplée, mais la présence de réfugiés maliens n'a pas toujours facilité les décomptes[2]. En 1977 la population était estimée à 157 000 habitants. Lors du recensement de 1988, 212 203 personnes y ont été officiellement dénombrées[2]. Au moment du Recensement général de population et de l'habitat (RGPH) de 2000, le Hodh Ech Chargui comptait 281 600 habitants[3].

Outre Néma, la capitale régionale, et la ville historique de Oualata, les principaux centres urbains sont Timbedra, Amourj et Bassikounou.

Administration[modifier | modifier le code]

Départements (moughataas) de l'Hodh Ech Chargui

Les communes sont :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adrian Room, African placenames : origins and meanings of the names for natural features, towns, cities, provinces, and counties, McFarland & Co., Jefferson, N.C., 2008 (2 e éd. revue et augmentée), p. 87 (ISBN 978-0-7864-3546-3)
  2. a, b et c (en) Anthony G. Pazzanita, « Hodh Ech-Chargui », in Historical dictionary of Mauritania, Scarecrow Press, Lanham (Maryland) ; Toronto, Plymouth (Royaume-Uni), 2008 (3e éd.), p. 254 (ISBN 9780810855960)
  3. (fr) Résultats du RGPH 2000 des Wilayas [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Anthony G. Pazzanita, « Hodh Ech-Chargui », in Historical dictionary of Mauritania, Scarecrow Press, Lanham (Maryland) ; Toronto, Plymouth (Royaume-Uni), 2008 (3e éd.), p. 254 (ISBN 9780810855960)
  • (fr) Mehdi Ould Moulaye Hassan, Du Tafilalt au Hodh Chargui : la saga saharienne des awlad Sidi Hammou ben El Haj (Min Tāfīlālt ilá al-Ḥawḍ al-Sharakī : al-sulālah al-ṣaḥrāwīyah li-awlād Sayyīdī Ḥammū Bilḥājj), Institut des études africaines, Rabat, 2002, 374 p. (ISBN 9981370258)

Liens externes[modifier | modifier le code]