Ciudad Juárez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juárez.
Ciudad Juárez
Blason de Ciudad Juárez
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Chihuahua
Municipalité Juárez (es)
Maire Enrique Serrano Escobar (PRI)
Code postal 32000
Fuseau horaire UTC -7
Indicatif (+52) 656
Démographie
Gentilé Juarense
Population 1 301 452 hab.[1] (2005)
Densité 6 923 hab./km2
Population de l'agglomération 1 313 338 hab.
Géographie
Coordonnées 31° 44′ 23″ N 106° 28′ 59″ O / 31.739847, -106.48292531° 44′ 23″ Nord 106° 28′ 59″ Ouest / 31.739847, -106.482925  
Altitude 1 120 m
Superficie 18 800 ha = 188 km2
Divers
Fondation 1659
Fondateur Fray García de San Francisco
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chihuahua

Voir sur la carte administrative du Chihuahua
City locator 14.svg
Ciudad Juárez

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Ciudad Juárez

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Ciudad Juárez
Liens
Site web http://www.juarez.gob.mx

Ciudad Juárez, ou plus simplement Juárez, est une ville située au nord de l'État de Chihuahua au Mexique.

Elle se trouve sur la rive droite du Río Bravo, qui forme la frontière avec les États-Unis, en face de la ville texane d'El Paso sur la rive gauche.

Elle comptait 1 187 275 habitants en 2000 et 1 301 452 en 2005, ce qui en fait la plus grande de son État et la sixième plus grande ville du Mexique. Elle forme avec El Paso une agglomération de plus de 2 millions de personnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1659, des explorateurs espagnols fondèrent un village El Paso del Norte (i.e. Le Passage du Nord) et la mission de Nuestra Señora de Guadalupe lors de leur recherche d'un point de passage entre les montagnes Rocheuses au Nord et la Sierra Madre orientale au Sud. Le bâtiment de la mission reste aujourd'hui l'un des plus anciens bâtiments encore en usage du continent américain.

En 1848, le traité de Guadeloupe Hidalgo fixe le Rio Grande comme frontière avec les États-Unis. Les fluctuations de cours du fleuves donneront cependant lieu à des disputes entre les deux états (le problème Chamizal) qui trouveront une fin avec la convention de Chamizal en 1963 et la canalisation du fleuve payée par les deux pays. Les États-Unis rendront à cette occasion 18 hectares de terrain qui se trouvaient sur le territoire mexicain au moment des accords de 1848, lesquels forment aujourd'hui le plus grand parc de Ciudad Juárez.

Durant l'expédition française du Mexique (1861-1867), les forces républicaines de Benito Juárez s'y réfugient et en font leur capitale. C'est pourquoi par la suite, le 24 juillet 1888, elle fut rebaptisée Ciudad Juárez en son honneur.

Le 20 novembre 1910, pendant la Guerre civile mexicaine, la ville devient une capitale mexicaine provisoire lorsque les troupes de Francisco Villa en prennent le contrôle.

Suite à l'adhésion du Mexique à l'accord de libre-échange nord-américain en 1994, la ville a connu un essor et un enrichissement tout à fait remarquables. La raison en est l'établissement de multinationales cherchant des conditions fiscales plus favorables que dans les pays occidentaux, les maquiladoras. Celles-ci emploient une main d'œuvre nombreuse et peu qualifiée, constituée d'émigrés de toute l'Amérique Centrale et du Sud.

Mais l'absence de politique cohérente de gestion de l'immigration et du logement a amené à l'établissement de quartiers très pauvres tout autour de la ville, comme la Colonie Anapra au nord-ouest. La proximité de la frontière américaine en fait un des points de passage principaux du trafic de drogue en provenance d'Amérique du Sud, contrôlé par le Cartel de Juárez. Ciudad Juárez est parfois considérée — par les autorités mexicaines notamment — comme la ville la plus dangereuse du monde. À la fin du XXe siècle, la ville a également été frappée par le scandale des meurtres de femmes de Ciudad Juárez.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est une ville de 25 km2 limitée à l'ouest par la sierra de Juárez et située à 1 120 mètres d'altitude, en plein désert de Chihuahua.

La municipalité de Juárez a une surface totale de 4 853,8 km2 dont les coordonnées extrêmes sont :

  • Latitude : 31°07'38 et 31°48 '0 N
  • Longitude : 106°06'57 et 106°98 '44 O

Avec la forte croissance de l'agglomération de Juárez-El Paso, un des problèmes est l'accès à l'eau car les ressources sont limitées au Río Bravo et à la nappe phréatique située sous les deux villes.

Les différences économiques entre les deux villes accentuent également le problème car elles n'ont pas le même mode de gestion de l'eau. En effet, du côté américain, tous les habitants ont accès à l'eau alors que du côté mexicain, elle est plutôt mal répartie, plus gaspillée et polluée.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Ciudad Juárez est désertique, et donc assez extrême, ce qui est en partie dû à l'altitude de la région. Les températures varient beaucoup d'une saison à l'autre: de 45,5 °C en été (température maximale enregistrée en juin 1994) jusqu'à -22,2 °C en hiver (température minimale enregistrée en novembre 1962)[2]. Les hivers sont légèrement froids, et les chutes de neige sont dues aux masses d'air froid en provenance du Nord-ouest des États-Unis bien qu'elles aient lieu généralement dans les endroits les plus élevés de la vallée de Juárez. Les précipitations annuelles moyennes sont de 275 mm[3]. La température annuelle moyenne de la ville en 2008 était de 20,7 °C, avec des variations moyennes de 9,6 °C en janvier (le mois le plus froid) à 32,8 °C en juillet (le mois le plus chaud).


Ciudad Juárez
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −2,3 0,5 3,4 8,5 12,5 16,2 19,6 18,5 15,4 8,9 2,5 −0,8 8,6
Température moyenne (°C) 5,3 8,2 11,8 17,2 21,5 25,4 27,3 26,2 22,8 17,1 10,7 6,6 16,7
Température maximale moyenne (°C) 13 15,9 20,3 25,8 30,5 34,6 35 33,9 30,2 25,4 18,8 13,9 24,8
Record de froid (°C)
date du record
−23
1967-01-22
−18,5
2011-02-04
−13
1965-03-04
−5
1965-04-03
1
1984-05-01
5
1960-06-07
10
1964-07-01
10
1960-08-12
7
1964-09-02
0
1965-10-07
−9
1966-11-16
−12
1966-12-01
−23
1967-01-22
Record de chaleur (°C)
date du record
26
1967-01-22
29,5
1986-02-26
33
1960-03-30
38
1964-04-19
39
1984-05-27
44
1960-06-19
47,3
1963-07-24
39
1960-08-02
39
35
32
24,5
47,3
Précipitations (mm) 9 10,1 5 4,5 5,4 19,7 40 48,4 37,6 17,1 11,7 20,2 228,7
Nombre de jours avec neige 2 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 4
Nombre de jours avec grêle 0,2 0,4 0,1 0,1 0,2 0,1 0,1 0,1 0 0,1 0,2 0,2 1,8
Nombre de jours d'orage 0 0,1 0 0,1 0,3 0,4 3,1 2,3 1,3 0,3 0,2 0,2 8,3
Nombre de jours avec brouillard 0,1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,4 0,5
Source : Servicio Meteorológico Nacional [4] Jours de neige → MeoWeather.com Ciudad Juárez average weather by month
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
13
−2,3
9
 
 
 
15,9
0,5
10,1
 
 
 
20,3
3,4
5
 
 
 
25,8
8,5
4,5
 
 
 
30,5
12,5
5,4
 
 
 
34,6
16,2
19,7
 
 
 
35
19,6
40
 
 
 
33,9
18,5
48,4
 
 
 
30,2
15,4
37,6
 
 
 
25,4
8,9
17,1
 
 
 
18,8
2,5
11,7
 
 
 
13,9
−0,8
20,2
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Économie[modifier | modifier le code]

Pendant le XIXe siècle, l'économie de Ciudad Juárez était axée sur la production agricole: blé, haricot, maïs, vigne et prunes, puis le coton à partir de 1923, cultivé dans la vallée de Juárez. D'une grande qualité jusque dans les années 1960, la chute des prix et la fin du programme bracero ont mis un coup d’arrêt à l'économie agricole. Le gouvernement mexicain a alors encouragé l’ouverture à l’industrie maquiladora qui est aujourd’hui la principale base de l’économie de Ciudad Juárez. L'entrée en vigueur au 1er janvier 1994 du traité de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique a provoqué un essor sans précédent de cette industrie frontalière. En 1998, 64 % de la population active travaillait dans le secteur secondaire[3], ce qui donne une idée de sa prééminence dans l'activité économique de Ciudad Juárez, comme c'est d'ailleurs le cas pour la majeure partie des villes frontalières du nord du Mexique. Tout comme Tijuana, son économie reposait en partie sur le tourisme en raison de sa proximité géographique avec les États-Unis, malheureusement les évènements liés à la reprise de la guerre entre les cartels de la drogue mexicains ont provoqué une inquiétante hausse de la criminalité qui a durement touché ce secteur. Dans la ville, la criminalité liée à la drogue est très importante.

Ciudad Juárez possède un aéroport international (Abraham González International Airport, code AITA : CJS).

Criminalité[modifier | modifier le code]

Ciudad Juárez est tristement connue pour sa criminalité (d'où son surnom par les médias de "capitale mondiale du meurtre"[5]) et plus particulièrement pour les nombreux meurtres de femmes (4 000 entre 1993 et 2003[6]) qui ont surtout eu lieu dans les années 1990 et au début des années 2000[5]. Environ 200 000 ouvrières travaillent dans cette ville[5] venant souvent d'autres régions du Mexique, se retrouvant sans attache et faisant donc des cibles vulnérables[7]. Après un pic de plus de 3 000 meurtres en 2010, le taux d'homicide a diminué suite au déploiement de l'armée dans la région[5].

Évêché[modifier | modifier le code]

Juarenses célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Instituto Nacional de Estadística y Geografía (INEGI) Archivo Histórico de Localidades
  2. (es) Gobierno municipal de Ciudad Juárez
  3. a et b (es) Enciclopedia de los Municipios de México
  4. (es) Servicio Meteorológico Nacional, Normales climatológicas 1951-2010
  5. a, b, c et d La police de Ciudad Juarez recherche "Diana, la chasseuse de chauffeurs", article du Monde, mis en ligne le 04/09/2013
  6. (en)The Killing Fields: Harvest of Women : the Truth about Mexico's Bloody Border Legacy, de Diana Washington Valdez
  7. (en)The Daughters of Juárez, de Teresa Rodriguez

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]