Hiram Bingham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bingham.
Hiram Bingham
Image illustrative de l'article Hiram Bingham
Fonctions
Sénateur du Connecticut
17 décembre 19284 mars 1933
Prédécesseur Frank Bosworth Brandegee
Successeur Augustine Lonergan
Biographie
Date de naissance 19 décembre 1875
Lieu de naissance Drapeau : États-Unis Honolulu, États-Unis
Date de décès 6 juin 1956 (à 80 ans)
Lieu de décès Drapeau : États-Unis Washington, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Parti politique Parti républicain
Profession Explorateur

Hiram Bingham (né le 19 décembre 1875 à Honolulu, Hawaï et mort le 6 juin 1956 à Washington) est un explorateur et homme politique américain. Bien qu’il soit considéré comme un archéologue, il préféra toujours le terme explorateur, insistant pour être décrit ainsi dans les Who’s Who de son époque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bingham est né à Honolulu (Hawaii) et est fils et petit-fils de missionnaires protestants du royaume de Hawaï. Alors adolescent, il s'établit aux États-Unis afin d'y poursuivre ses études. Il obtient un diplôme de Yale en 1898, un de l'université de Californie en 1900 et un de Harvard en 1905. Il travaille ensuite comme professeur d'histoire et de politique à Harvard puis à Princeton.

Il devient explorateur pendant son professorat à Princeton. En 1909, il se rend au Pérou et y découvre la culture inca. Lors d'une mission en 1911, il découvre la cité inca de Machu Picchu dans les Andes péruviennes. Il met au jour des centaines de tombes, exhume des jarres, des plats, des bijoux. Il parvient à cartographier la région du Machu Picchu et à découvrir les principales voies d'accès au site, ainsi que de nouvelles ruines. Sa découverte fut d’autant plus retentissante qu’elle parut dans le magazine National Geographic d'avril 1913[1],[2].

Durant la Première Guerre mondiale, il servit dans l'aviation de la US Army, commandant une école à Issoudun. En 1924 il devient gouverneur, puis sénateur républicain du Connecticut. Il perdit son siège en 1932.

Il publia en 1948 Lost City of The Inca, ouvrage racontant sa découverte.

Il inspira George Lucas pour créer le personnage d'Indiana Jones.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) The Journal of an expedition across Venezuela and Colombia (1906-1907). An exploration of the route of Bolivar's celebrated march of 1819 and of the battle-fields of Boyacá and Carabobo, Yale publishing association, New Haven (Connecticut), 1909, VIII-287 p.
  • (en) The Monroe doctrine, an obsolete shibboleth, Yale University press, New Haven (Connecticut), 1913, IX-154 p. – Ex-libris de l’American Chamber of commerce in Paris.
  • (en) : An Explorer in the air service, Yale University press, New Haven (Connecticut), 1920, XIV-260 p.
  • (en) Lost city of the Incas, the story of Machu Picchu and its builders, Duell, Sloan and Pearce, New York, 1948, XVIII-263 p.. Éditions françaises :
    • La Fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas : la découverte de Machu Picchu (traduit de l'américain et annoté par Philippe Babo, avec une préface de Danièle Lavallée), éditions Pygmalion, coll. « Les Grandes aventures de l'archéologie », Paris, 1989, 315 p., (ISBN 2-85704-308-2). – Réédition : éditions Pygmalion, [sans titre de collection], Paris, 2008, 315 p., (ISBN 978-2-7564-0216-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rediscovering Machu Picchu : reproduction de l'article original du numéro d'avril 1913 du National Geographic sur son site (avec photos originales)
  2. (en) Machu Picchu Flashback sur le site du National Geographic (avec photos de Hiram Bingham)