Azéri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue azérie. Pour le peuple azéri, voir Azéris.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec azer.
Azéri
Azərbaycan türkcəsi, azərbaycanca
Parlée en Azerbaïdjan, Iran, Géorgie, Russie, Iraq, Turquie
Nombre de locuteurs 25 à 35 millions[1],[2],[3],[4],[5]
Typologie SOV agglutinante
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle de Drapeau de l’Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Codes de langue
ISO 639-1 az
ISO 639-2 aze
ISO 639-3 aze
IETF az
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)
  • Bütün insanlar ləyaqət və hüquqlarına görə azad və bərabər doğulurlar. Onarın şüuralrı və vicdanları var və bir-birlərinə mübasibətdə qardaşlıq runhunda davranmalıdırlar.
  • Бүтүн инсанлар ләјагәт вә һүгугларына ҝөрә азад вә бәрабәр доғулурлар. Онларын шүурлары вә виҹданлары вар вә бир-бирләринә мүнасибәтдә гардашлыг руһунда давранмалыдырлар.
  • بوتون اينسانلار حيثييت و حاقلار باخيميندان دنك (برابر) و اركين (آزاد) دوغولارلار. اوس (عقل) و اويات (ويجدان) ييهﺳﻴﺪيرلر و بير بيرلرينه قارشى قارداشليق روحو ايله داوراماليدرلار
Aire de répartition de l'azéri.

L'azéri, parfois appelé azerbaïdjanais (Azərbaycan dili ou azəri dili en azéri) ou azéri-turc, est une langue appartenant au groupe des langues turques de la famille des langues altaïques. Il est parlé dans le Caucase et le Moyen-Orient, principalement en Azerbaïdjan et en Iran. Le nombre total de locuteurs est évalué entre 25 et 35 millions dont un peu plus de 9 millions en Azerbaïdjan et entre 10 et 13 millions en Iran (d'après le CIA World Factbook principalement)[1],[2],[3],[4],[5].

Généralités[modifier | modifier le code]

L’azéri est aujourd'hui parlé par plus de 91,6 % de la population d’Azerbaïdjan. Il est également parlé en Iran (en Azerbaïdjan iranien ou l'Azerbaïdjan du Sud, qui est divisé aujourd'hui en plusieurs provinces comme l'Azerbaïdjan oriental, l'Azerbaïdjan occidental, la province d'Ardabil, la province de Zanjan et une grande partie des provinces d'Hamadān et Qazvin), en Géorgie, en Turquie et en Russie.

L’azéri appartient à la famille des langues altaïques, au groupe turc et au sous-groupe oghouz comme le turc et turkmène, le tatar de Crimée, le gagaouze.

En France, notamment à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris, l'azéri est enseigné depuis mars 1999. Aygün Eyyubova en a été le premier enseignant.

Phonologie[modifier | modifier le code]

L'azéri est une langue très musicale à l’oreille car il observe la règle de l’harmonie vocalique[6].

Dans la langue azérie il y a 9 voyelles et 23 consonnes de phonèmes (26 consonnes). Les voyelles se divisent en quelques parties :dure et mouillées, labiale et non labiale, fermée et ouverte, sublinguale, linguale et médio-linguale. Selon la quantité les voyelles se divisent en trois groupes - ordinaire, longe et courte[6].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Modèle des phonèmes consonnes en azéri[6]
Bilabial Labio-dental Dental Alvéolaire Post-alvéolaire Palatal Vélaire Glottal
Consonne affriquée p b t d c ɟ k ɡ
Consonne nasale m n
Fricatives coronales f v s z ʃ ʒ x ɣ h
Approximantes l j
Consonne battue ɾ

Voyelles[modifier | modifier le code]

Modèle des phonèmes vocaliques en azéri

Grammaire[modifier | modifier le code]

Monument pour la langue azérie en Nakhitchevan. Le mot Ana dili signifie « langue maternelle » en azéri.

L'azéri est une langue agglutinante et utilise fréquemment les affixes, en particulier les suffixes. Un mot peut avoir de nombreux affixes et ils peuvent être également utilisés pour créer de nouveaux mots. Les relations entre des mots se créent à l’aide des suffixes ajoutés à la fin des mots[7]. Il est ainsi possible de créer un verbe depuis un nom, ou un nom depuis une base verbale (voir la section Formation des mots). La plupart des affixes indiquent la fonction grammaticale du mot. Il n'y a ni articles ni genres[7].

Cas grammaticaux[modifier | modifier le code]

L'azéri possède six cas[7] :

  1. Le cas nominatif
  2. Le cas génitif
  3. Le cas datif
  4. Le cas accusatif
  5. Le cas locatif
  6. Le cas ablatif

Typologie syntaxique[modifier | modifier le code]

La typologie syntaxique (l'ordre des mots) est en général de type SOV (sujet - objet - verbe). L'attribut se place entre le sujet et le verbe.

Phrase Yusuf almanı yedi.
Mots Yusuf almanı yedi
Glose Joseph la pomme a mangé
Parties Sujet Objet Verbe
Traduction Joseph a mangé la pomme.
  • Par les moyens de l'expression de la partie soumise les groupes de mots étaient définis comme suit : les groupes de mots nominatifs et les groupes de mots verbaux[8].
  • La proposition dans l'azéri selon l'objectif et l'intonation se divisent en quatre types : narratif, interrogatif, impératif et l'exclamatif[8].
  • Dans l'azéri il y a deux termes de la proposition principale (le sujet et le prédicat), trois termes secondaires de la proposition (le complément, l'attribut et le complément circonstanciel)[8].
  • Dans les propositions de l'azéri l'ordre des mots se soumet à l'ordre défini. Ainsi, chaque terme de la proposition se place dans l'ordre établi par rapport à un autre terme de la proposition. On peut grouper cela comme suit[8] :
    • Sujet - Prédicat
    • Attribut - Déterminé
    • Circonstance - Prédicat
    • Circonstance - Attribut
    • Complément - Prédicat

Pronoms[modifier | modifier le code]

L'azéri possède cinq types des pronoms : le pronom personnel, le pronom démonstratif, le pronom indéfini, le pronom défini et le pronom interrogatif[7].

  1. Les pronoms personnels : mən « moi », sən « toi », o « lui », biz « nous », siz « vous », onlar « eux » etc[7].
  2. Les pronoms démonstratifs : o « ceux-là », bu « ceux-ci », elə « ainsi », belə « de la sorte », həmin « celui-ci », həmən « celui-là » etc[7].
  3. Les pronoms indéfinis kimsə « personne », kimisə « quelqu'un» , nəsə « rien», nə isə « quelque chose », biri « quelqu'un », kimi « qui », hamı « tout », hər kəs « chacun » etc[7].
  4. Les pronoms définis : öz « essence », hər « chacun », bütün « tout », filan « un tel », eyni « identique » etc[7].
  5. Les pronoms interrogatifs : kim « qui », « que », hara « où », necə « comme », nə cür « comment », hansı « lequel » etc[7].

Noms et les adjectifs[modifier | modifier le code]

Dans la langue azérie les catégories supplémentaires (les noms, la réduction et l'augmentation) sont inhérentes aux adjectifs[7].

Les catégories des adjectifs se distinguent par les compléments spéciaux morphologiques[7] : Les adjectifs numéraux dans la langue azérie se divisent en adjectif numéral cardinal, adjectif numéral ordinal, adjectif numéral indéterminé et fractionnaire[7].

  1. Les adjectifs numéraux cardinaux : bir « un », üç « trois », yeddi « sept », beş min altı yüz « cinq mille six cents » etc[7].
  2. Les adjectifs numéraux ordinaux : beş - inci « cinquième », otuz - uncu « trentième » etc[7].
  3. Les adjectifs numéraux indéterminés : az « peu », çox « beaucoup », xeyli « plus », beş - altı « cinq - six » etc[7].
  4. Les adjectifs numéraux fractionnaires : yüzd ə biri « de un pour cent », üç tam beşdə bir « trois entiers un cinquième » etc[7].

Verbes[modifier | modifier le code]

La construction grammaticale de la langue azérie se distingue par la richesse des verbes, par la variété des catégories grammaticales. C'est pourquoi, du point de vue de l'aspect lexical et de l'aspect sémantique ils sont caractérisés par les catégories suivantes[7] :

  1. L'efficacité et la catégorie de l'efficacité[7]
  2. Les verbes sont affirmés et les verbes niés[7]
  3. Les aspects des significations[7] :
    1. L'aspect connu
    2. L'aspect inconnu
    3. Le retour
    4. L'aspect impersonnel
    5. L'aspect pressant
    6. L'aspect contre
    7. L'aspect commun
  4. Les formes[7] :
    1. L'ordre
    2. Les nouvelles
    3. Les rêves
    4. La nécessité inconditionnelle
    5. La nécessité conditionnels
  5. Les temps[7] :
    1. Le passé
    2. Le narratif
    3. Le passé non narratif
    4. Le présent
    5. L'imparfait
    6. Le futur
  6. La transitivité[7] :
    1. Le participe
    2. Le gérondif
    3. L'infinitif

Dans la langue azérie les adverbes se rapportent aussi aux noms. Il y a quatre types des adverbes[7] :

  1. Le mode d'action
  2. Le temps
  3. La place
  4. La quantité

Les après syllabes, les conjonctions, les particules, les mots modèles et les interjections dans la langue azérie sont considérées comme les parties du discours auxiliaires[7].

  • Entre les noms et les syllabes (üçün « pour », kimi « comme », üzrə « sur », sarı « vers », ötrü « pour », -can « jusqu'à », başqa « les autres », özgə « sauf », sonra « après, ensuite », əvvəl « d'abord » etc.), ainsi qu'entre les noms et les verbes on accomplit les obligations syntaxiques. Les syllabes, qui se lient avec les cas indéfinie génitif, datif et initial forment la liaison des syllabes[7].
  • Les conjonctions ( « et », ilə « avec », amma « mais », ancaq « seulement », lakin « cependant », halbuki « bien que », ya « ou », ya da « ou », gah « parfois », gah da « parfois que », istər « au moins », istərsə « quand même » etc.) sont les termes d’une proposition, ainsi que les parties du discours auxiliaires qui forment le lien entre les propositions. Les conjonctions se divisent en deux parties : phrase complexe et proposition subordonnée complexe[7].
  • Les particules (axı « en effet », ən « beaucoup », lap « tout à fait », daha « encore », olduqca « au plus haut degré », elə « ainsi », belə « de la sorte », məhz « notamment », əsl « présent », yalnız « seul », ancaq « seulement » etc.), sont les parties du discours auxiliaires, qui intensifient l'influence des mots et des propositions[7].
  • Les mots modèles (doğrudan « en réalité », həqiqətən « en effet », sözsüz « il est absolu », şübhəsiz « absolument », doğrusu « à vrai dire », düzü « honnêtement », görünür « il est évident », ehtimal « il est probable », görəsən « on voit », bəlkə « peut être » etc.), sont les parties du discours auxiliaires, qui expriment l'idée prononcée pour le monde réel[7].

Alphabet[modifier | modifier le code]

L'azéri du sud (en Iran) utilise l'alphabet arabe.

Aujourd'hui en Azerbaïdjan, l'alphabet azéri est fondé sur l'alphabet latin, avec l'ajout de lettres supplémentaires, dont le schwa (ə)[9]. L'azéri étant passé à l'alphabet latin au début des années 1990, on a d'abord attribué la lettre « ä » à ce son, avant de s'apercevoir que c'était de loin la lettre la plus utilisée dans cette langue et que l'on perdait trop de temps à l'écrire[9]. Ceci mena bien vite à un rétablissement du « ə ». L'azéri iranien utilise l'alphabet arabe[9].

Quant à l'histoire de l'alphabet azeri, selon l'Institut des manuscrits d'Azerbaïdjan, avec la conquête du califat arabe au VIIe siècle, l'alphabet arabe s'implante en Azerbaïdjan et demeure le principal moyen d’écriture jusqu’en 1929[9]. De 1929 (déjà à partir de 1923 l'alphabet latin s'utilisait parallèlement avec l'alphabet arabe) jusqu'à 1939, l'alphabet latin remplace l'alphabet arabe[9]. À partir de 1939, l'alphabet cyrillique remplace l'alphabet latin en devenant l'alphabet officiel de l'Azerbaïdjan soviétique[9]. Et enfin en 1991, avec l'indépendance de l'Azerbaïdjan, l'alphabet latin devient l'alphabet officiel du pays. Depuis 1991, l'alphabet azéri contient 32 lettres pour 33 sons, dont 23 consonnes et 9 voyelles[9].

Changements d'alphabets dans la langue azérie et équivalence[9]
Alphabet arabe
(Jusqu'en 1929, en Azerbaïdjan)
Azerbaïdjan iranien
Alphabet latin
(19291939)
République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan
Alphabet cyrillique
(19391991)
République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan
Alphabet latin
(1992–Actuellement)
République d'Azerbaïdjan
ا,آ A a А а A a
B b Б б B b
C c Ҹ ҹ C c
چ Ç ç Ч ч Ç ç
D d Д д D d
  E e Е е E e
,(کسره) Ə ə Ә ә Ə ə
F f Ф ф F f
گ G g Ҝ ҝ G g
Ƣ ƣ Ғ ғ Ğ ğ
, H h Һ һ H h
X x Х х X x
  Ь ь Ы ы I ı
ی I i И и İ i
ژ Ƶ ƶ Ж ж J j
K k К к K k
Q q Г г Q q
L l Л л L l
M m М м M m
N n Н н N n
O o О о O o
  Ɵ ɵ Ө ө Ö ö
پ P p П п P p
R r Р р R r
,, S s С с S s
Ş ş Ш ш Ş ş
, T t Т т T t
U u У у U u
Y y Ү ү Ü ü
V v В в V v
ی J j Ј ј Y y
,,, Z z З з Z z

Dialectes[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

La liste suivante ne reflète qu'une perspective parmi d'autres sur la dialectologie de l'azéri. Certains dialectes ne sont parfois que des variantes d'autres dialectes :

  • Dialecte d'Ardabil (Ardabil et Gilan, Iran)
  • Dialecte d'Ayrum (nord-ouest de l'Azerbaïdjan, nord de l'Arménie)
  • Dialecte de Bakou (Azerbaïdjan oriental)
  • Dialecte de Borchali (sud de la Géorgie, nord de l'Arménie)
  • Dialecte de Derbent (Daguestan, Russie)
  • Dialecte de Gabala (Gutgashen) (nord de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte de Ganja (Azerbaïdjan occidental)
  • Dialecte de Gazakh (nord-ouest de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte de Guba (nord-est de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte de Hamadan (Hamadan, Iran)
  • Dialecte du Karabakh (centre de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte de Karadagh (Azerbaïdjan occidental et oriental, l'Iran)
  • Dialecte de Kars (Est de la Turquie et nord-est de l'Arménie)
  • Dialecte de Kirkouk (nord de l'Irak)
  • Dialecte de Lankaran (sud-est de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte de Maragheh (Azerbaïdjan oriental, Iran)
  • Dialecte de Mughan (Salyan) (centre de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte du Nakhitchevan (sud-est de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte d'Ordubad (sud-ouest de l'Azerbaïdjan, sud de l'Arménie)
  • Dialecte de Shaki (Nukha) (nord de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte du Shirvan (Shamakhy) (Azerbaïdjan oriental)
  • Dialecte de Tabriz (Azerbaïdjan oriental, Iran)
  • Dialecte d'Urmia (Azerbaïdjan de l'ouest, Iran)
  • Dialecte de Yamji (Azerbaïdjan de l'ouest, Iran)
  • Dialecte d'Erevan (Arménie centrale)
  • Dialecte de Zagatala-Gakh (nord de l'Azerbaïdjan)
  • Dialecte de Zanjan (Zanjan, Iran)

Ressemblance avec le turc de Turquie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Aujourd'hui la langue la plus voisine de l'azéri (si afshar et kachkaï sont exclus et considérés comme des dialectes de l'azéri) tant par sa grammaire que par son vocabulaire est le turc de Turquie. Les deux langues sont mutuellement intelligibles malgré les quelques différences de conjugaison ou l'évolution séparée des deux langues turques survenue à partir du début du XIVe siècle, après la chute du dernier état seldjoukide.

Il faut également noter que l'accent azéri est similaire à celui des Turcs de Kars qui parlent pourtant le turc. Cependant, ils sont considérés comme des dialectes transitionnels entre l'azéri et le turc. (Voir également le tableau ci-dessous pour la comparaison de quelques mots entre les deux langues).

Exemples[modifier | modifier le code]

français azéri azéri en API turc
terre torpaq [ˈt̪ɔrpɑ̟g] toprak
ciel səma [ˈs̟æmɑ̟] sema
eau su [ˈs̟u] su
feu od/yanğın [ˈɔd̪]/[jɑ̟nɰɯn] yangın
feu atəş [ɑ̟ˈt̪æʃ] ateş
homme adam [ɑ̟ˈd̪ɑ̟m] adam
femme qadın [ˈgɑ̟d̪ɯn] kadın
manger yemək [jeˈmæc] yemek
boire içmək [ˈitʃmæc] içmek
grand böyük [ˈbœjyc] büyük
petit kiçik [ciˈtʃic] küçük
nuit gecə [ˈgʲedʒæ] gece
jour gün [ˈgʲyn] gün
garçon oğlan [ˈɔːɫɑ̟n] oğlan
fille qız [ˈgɯz̟] kız

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « "Peoples of Iran" », sur Looklex Encyclopedia of the Orient (consulté le 22 mars 2012).
  2. a et b (en) « "Iran Survey Report 2009" », sur Terror Free Tomorrow (consulté le 22 mars 2012)
  3. a et b (en) « "Iran: People and Society" », The 2012 World Factbook, sur CIA (consulté le 22 mars 2012).
  4. a et b (en) G. Riaux, « "The Formative Years of Azerbaijan Nationalism in Post-Revolutionary Iran", 27(1): 45-58, March 2008: 12-20% of Iran's total population (p. 46). », sur Central Asian Survey (consulté le 22 mars 2012).
  5. a et b (en) "Iran" « "Amnesty International report on Iran and Azerbaijan people" », sur Amnesty International (consulté le 22 mars 2012).
  6. a, b et c (fr) « Azerbaijans.com — Grammaire de la langue azerbaïdjanais – La phonétique de la langue azerbaïdjanaise » (consulté le 22 mars 2012).
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab et ac (fr) « Azerbaijans.com — Grammaire de la langue azerbaïdjanais – La morphologie de la langue azerbaïdjanaise (Connaissance de Forme) » (consulté le 22 mars 2012).
  8. a, b, c et d (fr) « Azerbaijans.com — Grammaire de la langue azerbaïdjanais – La syntaxe de la langue azerbaïdjanaise (Arrangement des mots) » (consulté le 22 mars 2012).
  9. a, b, c, d, e, f, g et h (fr) « Azerbaijans.com — Grammaire de la langue azerbaïdjanais – L’alphabet contemporain d’Azerbaïdjan » (consulté le 22 mars 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :