Danièle Lebrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lebrun.
Danièle Lebrun
Naissance (81 ans)
Le Cheylard, Ardèche, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession Actrice

Danièle Lebrun (parfois créditée Danielle Lebrun), née le au Cheylard (Ardèche)[1], est une actrice française. Elle est la sœur du philosophe Gérard Lebrun[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Fille d'un professeur d'université, elle est présentée par son frère, Gérard Lebrun, à Claude Autant-Lara pour le rôle principal dans le film Le Blé en herbe, mais elle n'est pas retenue en raison de son trop jeune âge. Toutefois, le réalisateur l'incite à devenir comédienne et elle s'inscrit au Conservatoire où elle rencontre François de Closets, son futur mari[3]. Inscrite dans la classe de Robert Manuel, elle y obtient un premier prix de conservatoire grâce à son interprétation dans George Dandin ou le Mari confondu ; elle passe deux ans à la Comédie-Française.

Sa carrière alterne le comico-dramatique, le burlesque et parfois le tragique. Un de ses premiers rôles au cinéma est la Grouchenka dans Les Frères Karamazov en 1969 aux côtés de Bernard Fresson et Pierre Brasseur.

Danièle Lebrun a aussi beaucoup joué au théâtre, mais le grand public la connaît surtout par les adaptations à la télévision de pièces de théâtre (comme Bérénice de Jean Racine, Lulu de Frank Wedekind, Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux dans des réalisations de son époux Marcel Bluwal).

Au cinéma, elle a joué — entre autres — dans Ça n'arrive qu'aux autres, Camille Claudel et Uranus.

À la télévision, elle est la troublante Roxane, baronne de Saint-Gély aux côtés de Claude Brasseur dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq, ainsi que Cécily dans la série Chéri-Bibi et plus récemment, Yvonne de Gaulle dans Le Grand Charles donnant la réplique à Bernard Farcy.

Au théâtre, elle joue pendant des années dans l'adaptation des Exercices de style de Raymond Queneau mis en scène par Jacques Seiler, et dans Domino de Marcel Achard.

En avril 2011, cinquante-trois ans après son premier passage, elle est engagée en tant que pensionnaire à la Comédie-Française[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

D'un premier mariage avec le journaliste François de Closets, elle a un fils, Serge de Closets.

Elle est aujourd'hui mariée avec Marcel Bluwal dont elle a une fille, Emmanuelle Bluwal (née en 1971).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]


Théâtre[modifier | modifier le code]

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les gens du cinéma pour extrait de naissance
  2. « Le prof qui « jouait » ses cours », sur L'Express (consulté le 11 août 2015)
  3. Télé 7 Jours n°727, semaine du 30 mars au 5 avril 1974, pages 94 et 95, article de Paulette Durieux.
  4. « Théâtral-magazine - Danièle Lebrun retourne au Français » (consulté le 5 mai 2011)