Colombe (Anouilh)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colombe (homonymie).
Colombe
Auteur Jean Anouilh
Pays Drapeau de la France France
Genre Théâtre
Éditeur Éditions de la Table ronde
Lieu de parution France
Date de parution 1951
Date de la 1re représentation
Metteur en scène André Barsacq
Lieu de la 1re représentation Théâtre de l'Atelier
Chronologie

Colombe est une pièce de théâtre en 4 actes de Jean Anouilh, composée en 1950, créée au Théâtre de l'Atelier le dans une mise en scène, des décors et des costumes d'André Barsacq et publiée en 1951 aux Éditions de la Table ronde dans Pièces brillantes.

Argument[modifier | modifier le code]

Une grande actrice égoïste et dépourvue de fibre maternelle doit affronter le retour de son fils Julien, intransigeant, jaloux de son frère Armand que sa mère a toujours choyé. Il a refusé d'être "pistonné" pour échapper aux trois ans de service militaire qui l'attendent, alors qu'il laisse sa jeune femme Colombe, ingénue et soumise. La mère décide de faire embaucher Colombe au théâtre. La femme pure bascule totalement, heureuse de devenir elle-même, et elle quittera Julien.

Théâtre de l'Atelier, 1951[modifier | modifier le code]

Théâtre de l'Atelier, 1954[modifier | modifier le code]

Comédie des Champs-Élysées, 1974[modifier | modifier le code]

Comédie des Champs-Élysées, 1996[modifier | modifier le code]

À partir du 19 janvier 1996 à la Comédie des Champs-Élysées.

Comédie des Champs-Élysées, 2010[modifier | modifier le code]

Lors de la cérémonie des Molières 2010, Anny Duperey a été nommée pour le Molière de la comédienne, Fabienne Chaudat pour le Molière de la comédienne dans un second rôle et Pascale Bordet pour le Molière du créateur costumes.

La représentation du samedi 15 mai 2010 été retransmise en direct sur France 2.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Benoît BARUT, « Colombe et le pélican : une fable tragico-farcesque de Jean Anouilh », Revue d’histoire littéraire de la France, 2010-4, p. 803-828. (http://www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-france-2010-4-page-803.htm)