La Criée (théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Criée - Théâtre national de Marseille
Description de cette image, également commentée ci-après
La façade de la Criée, classée monument historique
Type Théâtre
Lieu Marseille, Drapeau de la France France
Coordonnées 43° 17′ 33″ nord, 5° 22′ 04″ est
Inauguration 1981
Capacité 800 places (grande salle), 280 places (salle modulable)
Direction Robin Renucci
Site web https://www.theatre-lacriee.com/

Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
La Criée (théâtre)
Géolocalisation sur la carte : Marseille
(Voir situation sur carte : Marseille)
La Criée (théâtre)

La Criée - Théâtre national de Marseille est un théâtre qui a le statut de Centre dramatique national. Fondé en 1981 par Marcel Maréchal au 30, quai de Rive-Neuve à Marseille (France), il s'ouvre sur le Vieux-Port.

Historique[modifier | modifier le code]

La Criée, vue du quai opposé au théâtre, au pied de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde.

De 1909 à 1976, le lieu était une halle aux poissons[1] — transférée depuis[2] au port de Saumaty, dans le quartier de l'Estaque — où la vente s'effectuait « à la criée »[3] et le théâtre en a hérité l'appellation[4]. C'est en 1981 que le Théâtre national de Marseille est fondé dans le bâtiment par Marcel Maréchal et François Bourgeat[5],[6].

Sur sa façade datant du début du 20e siècle et classée monument historique, on peut toujours lire l'inscription « Criée libre aux poissons »[7]. Aujourd'hui, le bâtiment abrite un grande salle de 800 places ainsi qu'une salle modulable de 280 places aménagées en fonction de recherches scénographiques privilégiant le rapport spectateurs/acteurs grâce à la suppression de la dénivellation traditionnelle entre la scène et la salle et par la mise en place de certains artifices techniques. Depuis son ouverture, plus de 700 spectacles s'y sont succédé[8].

Le théâtre a également hérité du statut de Centre dramatique national[9]. Il a été successivement dirigé par Marcel Maréchal, Gildas Bourdet, Jean-Louis Benoît et Macha Makeïeff[5]. Aujourd'hui, et depuis 2022, Robin Renucci en est le directeur[9],[10].

Une quarantaine de personnes y travaillent en tant que salariés permanents, mais le théâtre fait également appel à de nombreux intermittents lors de ses créations[11].

À la mi-mars 2021, dans le cadre du mouvement d'occupation des théâtres initié en mars par l'Odéon à Paris pour réclamer la réouverture des lieux culturels, fermés depuis fin octobre 2020 pour cause de Covid-19, le théâtre de la Criée est occupé par des étudiants, des intermittents et des techniciens[12],[13]. L'occupation prend fin en juin[14].

Direction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La criée aux poissons de Marseille » [vidéo], sur ina.fr, mars 1959, min 18 s.
  2. [vidéo] La Criée - Archive de l'INA sur YouTube.
  3. « Le Théâtre - Théâtre National de Marseille », sur www.theatre-lacriee.com (consulté le ).
  4. « L’histoire de La Criée, de halle aux poissons à Théâtre national », sur Made in Marseille, (consulté le ).
  5. a et b Dominique Milherou, « Théâtre National de Marseille La Criée, 1909-1981, Vieux-Port de Marseille », sur Tourisme-Marseille.com (consulté le ).
  6. « Décès de Marcel Maréchal, fondateur du théâtre de La Criée à Marseille », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Pierre Echinard, Edmond Echinard, Médéric Gasquet-Cyrus, Jean-Joseph Julaud, Marseille pour les nuls, First-Gründ, , 472 p. (ISBN 9782754054850, lire en ligne), « La Criée ».
  8. « Accueillir les Voyageurs - Théâtre National de Marseille », sur www.theatre-lacriee.com (consulté le ).
  9. a et b « Robin Renucci prend vendredi les rênes du théâtre de La Criée de Marseille », sur Franceinfo, (consulté le ).
  10. a et b Anne Diatkine, « A Marseille, Robin Renucci reprend les clés de la Criée », Libération,‎ (lire en ligne).
  11. « La Criée », sur parcours.marseille.fr (consulté le ).
  12. « Théâtre La Criée à Marseille : toujours occupé, l'établissement annule les représentations prévues début juin », sur Franceinfo, (consulté le ).
  13. Gilles Rof, « Au théâtre de La Criée, à Marseille, une occupation très politique », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Fin de l'occupation du théâtre de La Criée à Marseille », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]