Théâtre de Poche-Montparnasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théâtre de Poche-Montparnasse
illustration de Théâtre de Poche-Montparnasse
Entrée du théâtre de Poche-Montparnasse, dans l'impasse Robiquet.

Type Théâtre
Lieu 6e arrondissement de Paris
Coordonnées 48° 50′ 38″ nord, 2° 19′ 31″ est
Fondation
Site web www.theatredepoche-montparnasse.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Théâtre de Poche-Montparnasse
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre de Poche-Montparnasse


Le théâtre de Poche-Montparnasse (également appelé théâtre de Poche ou Poche-Montparnasse) est un théâtre parisien privé situé dans l'impasse Robiquet accessible au 75, boulevard du Montparnasse dans le 6e arrondissement de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Inaugurée en 1943[1], cette petite salle au fond d'une impasse, à l'origine un café, est née en pleine Occupation. Le théâtre ne dispose au départ que de soixante places, d'où son nom de « théâtre de poche ». Jean Vilar y présente le premier spectacle composé de trois pièces : Orage d'August Strindberg, Césaire de Jean Schlumberger, Veuve d'Henry Becque.

Ce lieu de l'avant-garde théâtrale accueille des créations de jeunes auteurs connus et inconnus : Marguerite Duras, Roland Dubillard, Jacques Audiberti (Le Mal court) ou Eugène Ionesco (La Leçon), Carragiale (La Lettre perdue mise en scène par Marcel Cuvelier), ou Isidore Isou (La Marche des Jongleurs mise en scène par Jacques Polieri).

À compter de 1984, une deuxième salle de cent places double la capacité d'accueil et permet une programmation plus variée.

En 2010, cinquante théâtres privés parisiens réunis au sein de l’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) et du Syndicat national des directeurs et tourneurs du théâtre privé (SNDTP), dont fait partie le Poche-Montparnasse, décident d'unir leur force sous une enseigne commune : les Théâtres parisiens associés[2].

En , il rouvre ses portes après un an de travaux de rénovation avec Le Mal court de Jacques Audiberti, créé sur place en 1947, et La naïve de l'auteur Fabio Marra.

Direction[modifier | modifier le code]

Créé par Marcel Oger, le théâtre est ensuite dirigé par Pierre Valde, France Guy de 1951 à 1953, Marcel Cuvelier, André Cellier, et par Renée Delmas et son mari le comédien Étienne Bierry de 1958 à 2011. Antoine Bourseiller a été associé à leur direction de à . Depuis , le théâtre de Poche est dirigé par Stéphanie Tesson et Charlotte Rondelez.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique du théâtre de Poche-Montparnasse : Le Poche hier », sur theatredepoche-montparnasse.com (consulté le )
  2. « Théâtre de Poche-Montparnasse à Paris – Programmation et réservation », sur salles-theatre-paris (Théâtres et producteurs associés) (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :