Isabelle Sadoyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Isabelle Sadoyan
Isabelle sadoyan in une A Théâtrale 02.jpg
Isabelle Sadoyan témoigne dans le film de Daniel Cling
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Distinctions

Isabelle Sadoyan est une actrice française, d'origine arménienne, née le à Lyon (France) et morte le [1] à Saint-Didier-au-Mont-d'Or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation de couturière et des études au Conservatoire de Lyon, Isabelle Sadoyan rencontre Roger Planchon au cours d'un stage organisé par l'éducation populaire à l'été 1948. Avec lui et quelques comédiens lyonnais dont Jean Bouise, Julia Dancourt, Aimé Deviègue, Colette Dompiétrini, Robert Gilbert (qui deviendra administrateur), Claude Lochy, René Morard, et Alain Mottet, Roger Planchon crée le Théâtre de la Comédie, rue des Marronniers à Lyon. Elle poursuit l'aventure quand le Théâtre de la Comédie s'installe à Villeurbanne sous le nom de Théâtre de la Cité, avant de prendre l'appellation du TNP (Théâtre National Populaire) lors de l’arrivée de Patrice Chéreau en 1972.

Isabelle Sadoyan quitte la troupe de Roger Planchon en 1976 et s’installe à Paris où elle poursuit une carrière de comédienne de théâtre tout en se consacrant au cinéma et à la télévision.

En 2010, elle est nommée au Molière de la comédienne dans un second rôle pour Les Fausses Confidences, mise en scène par Didier Bezace.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son mari était le comédien Jean Bouise.

Elle est inhumée au cimetière de Saint-Hilaire-de-Brens auprès de son mari.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédienne[modifier | modifier le code]

Costumière[modifier | modifier le code]

Récompense et nomination[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Spidermian, « Nouvelles d'Arménie en Ligne on the air », sur www.armenews.com (consulté le 10 juillet 2017)
  2. Décret du 13 juillet 2012 portant promotion et nomination (lire en ligne)
  3. « Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres janvier 2005 - Ministère de la Culture », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 10 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]