Giorgio Barberio Corsetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Giorgio Barberio Corsetti

Naissance
Rome
Activité principale Metteur en scène, dramaturge, comédien
Style
Années d'activité 1976-aujourd'hui

Giorgio Barberio Corsetti, né en 1951 à Rome est un acteur, dramaturge et metteur en scène italien de théâtre, d'opéras et de spectacles circassiens. Il est l'un des principaux représentants du théâtre contemporain (teatro di ricerca) en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giorgio Barberio Corsetti est diplômé de l'Académie d'Art Dramatique Silvio d'Amico.

En 1976, il fonde la compagnie La Gaia Scienza (le gai savoir) qui monte différents spectacles jusqu'en 1984. La même année, il fonde un groupe à qui il donne son propre nom, et il présente à la Biennale de Venise Ladri d'anime (voleurs d'âmes). Corsetti y expérimente un nouveau langage théâtral caractérisé par des projections vidéos.

En 1988, il entreprend tout un parcours de recherche sur Kafka. Il propose une version théâtrale de trois de ses récits puis monte en 1992 l'œuvre inachevée L'Amérique en invitant le public à suivre les comédiens dans un parcours toujours différent dans les rues des villes italiennes où la pièce était représentée.

En 1993, en collaboration avec Stéphane Braunschweig, il monte à Dijon Le Docteur Faustus de Thomas Mann, premier chapitre d'un ample projet sur le Faust de Goethe, qu'il termine en 1995.

En 1999, Giorgio Barberio Corsetti devient directeur artistique de la section « Théâtre » de la Biennale de Venise. Il ouvre notamment la programmation au cirque. Il travaille d'ailleurs avec une compagnie de cirque : Les Colporteurs.

En 2001, il nomme sa compagnie Fattore K en hommage à Franz Kafka[1].

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]