Geneviève Casile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vanneufville et Casile.

Geneviève Vanneufville, connue sous le nom de scène de Geneviève Casile, née le ou 1938, selon les sources, à Boulogne-Billancourt, est une actrice française, sociétaire honoraire de la Comédie-Française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Geneviève Casile est la fille de Gaston Vanneufville, ingénieur polytechnicien et des Ponts-et-chaussées, et d'Hélène Casile, elle-même fille du peintre Alfred Casile et veuve en premières noces du peintre fauviste Louis-Mathieu Verdilhan.

Elle a baigné dès sa jeunesse dans un univers artistique (musique : 1er Prix de piano et de solfège au conservatoire de Reims ; danse dans les troupes de Maurice Béjart et Roland Petit. Ensuite, elle se tourne vers l'art dramatique dans la classe de René Simon puis entre au conservatoire national d'Art dramatique (classe de Jean-Louis Barrault et Georges Chamarat). Lorsqu'elle en sort, en 1961, elle crée un petit événement dans le monde du théâtre, avec l'obtention de ses trois premiers prix : tragédie (Le Cid de Corneille), comédie classique (Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux), comédie moderne (La Machine infernale de Jean Cocteau).

Bien qu'elle ait souvent joué à la télévision des rôles de belle princesse un peu froide, fière et altière - elle fut Marie-Antoinette dans une série télévisée du même nom ou celui d'Isabelle de France, reine d'Angleterre dans Les Rois maudits -, Geneviève Casile est avant tout une actrice de théâtre, sociétaire honoraire de la Comédie-Française. Peu connue du « grand public », l'ensemble de sa carrière est dirigée vers la qualité au détriment du « commercial ». Elle est cependant bien connu des amateurs de théâtre classique ou moderne. Elle a joué des pièces de Arrabal, Max Frisch, Barnes ou Jean Genet. Reconnue pour la qualité de sa voix et sa prestance « solaire » sur scène, cela fit dire à André Malraux : « Mais quel rôle, Mademoiselle, aimeriez-jouer dans l'ombre ? », ce qui l'a peut-être privée du rôle de Phèdre.

Engagée à la Comédie-Française en septembre 1961, elle lui a été fidèle jusqu'en 1993, date à laquelle elle fit valoir ses droits à la retraite[1]. Elle en est sociétaire honoraire et poursuit sa carrière dans les théâtres privés où elle s'est illustrée dans L'Allée du roi, une sorte de one-woman-show athlétique, Molière, ou Bel-Ami de Maupassant et a connu plus récemment deux triomphes en interprétant Mrs Erlynne dans L'Éventail de Lady Windermere d'Oscar Wilde, et le rôle de la reine Anne d'Autriche du Diable rouge d'Antoine Rault aux côtés de Claude Rich. Elle a repris le rôle de la Duchesse de Léocadia de Jean Anouilh, créé par Marguerite Deval et qui avait été déjà interprété par Edwige Feuillère. Elle vient d'interpréter, en 2016, le rôle de Lidia dans le Bateau pour Lipaïa d'Alexis Arbuzov et joue actuellement, au Petit Montparnasse le rôle d'Alma Mahler de Marc Delaruelle.

Elle a joué également au cinéma, principalement dans des films d'époque tels que Surcouf, le tigre des sept mers, Les Fêtes galantes de René Clair, Lacenaire de Francis Girod.

Geneviève Casile a fait un peu de mise en scène pour deux pièces :

Elle a également fait une adaptation de la Correspondance entre Anaïs Nin et Henry Miller qui a été jouée au Palais-Royal avec Jean-Michel Dupuis dans une mise en scène d'Eric Hénon.

Elle a enseigné à l'école supérieure d'Art dramatique de la Ville de Paris.

Sa fille, la comédienne Hélène Babu, née de son mariage avec le docteur Jean-Louis Babu, fait également une carrière théâtrale.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Carrière à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms et séries[modifier | modifier le code]

Retransmissions télévisées de pièces jouées à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sa notice de comédienne sur le site de la Comédie-Française.

Liens externes[modifier | modifier le code]