Pont-Scorff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont (toponyme).
Pont-Scorff
Les rives du Scorff
Les rives du Scorff
Blason de Pont-Scorff
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Lorient
Canton Pont-Scorff (chef-lieu)
Intercommunalité Communauté d'agglomération du pays de Lorient
Maire
Mandat
Pierrik Névannen
2014-2020
Code postal 56620
Code commune 56179
Démographie
Gentilé Scorvipontain, Scorvipontaine ou Scorffipontais, Scorffipontais
Population
municipale
3 337 hab. (2011)
Densité 142 hab./km2
Population
aire urbaine
184 853 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 50′ 06″ N 3° 24′ 07″ O / 47.835, -3.4019444444447° 50′ 06″ Nord 3° 24′ 07″ Ouest / 47.835, -3.40194444444  
Altitude 30 m (min. : 2 m) (max. : 72 m)
Superficie 23,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Pont-Scorff

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Pont-Scorff

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pont-Scorff

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pont-Scorff

Pont-Scorff [pɔ̃skɔʁf] est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne. Historiquement, elle fait partie du pays vannetais et du Kemenet-Héboé.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'altitude varie de 2 m à 72 m au-dessus du niveau de la mer.

Au Bas-Pont-Scorff une « falaise » abrupte tombe au pied de la rivière du Scorff.

Le Haut-Pont-Scorff est construite sur un plateau sur le sommet de cette « falaise »

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Arzano (Finistère) Rose des vents
Rédéné (Finistère), Guidel N Cléguer
O    Pont-Scorff    E
S
Guidel, Gestel Quéven Caudan

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom breton est Pont-Skorf (le pont de la décharge d'étang) d'après l'Office public de la langue bretonne, tandis que dans le breton local on dit Pouskorn [puskɔʁn].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette commune est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets rouges en 1675.

Foire des Rois[modifier | modifier le code]

La foire des Rois et des gages se tenait à Pont-Scorff, le 7 janvier. C'est à cette foire que l'embauchage des domestiques de campagne se faisait.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Pont-Scorff (Morbihan).svg

Les armoiries de Pont-Scorff se blasonnent ainsi :

D'azur au pont de trois arches d'argent, accompagné en chef senestre de trois besants d'or ordonnés 2 et 1, et en pointe d'un macle d'or ; au franc-canton d'or chargé d'une croisette de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1910   Henri de Polignac    
2001   Pierrik Névannen UMP conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 337 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 744 1 706 1 738 1 622 1 668 1 757 1 590 1 577 1 650
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 600 1 602 1 677 1 681 1 723 1 732 1 833 1 824 1 861
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 878 2 012 1 945 1 933 1 945 1 900 1 787 2 079 1 773
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 644 1 704 1 758 2 295 2 312 2 623 3 012 3 037 3 211
2011 - - - - - - - -
3 337 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Langue bretonne[modifier | modifier le code]

  • L’adhésion à la charte Ya d’ar brezhoneg a été votée par le Conseil municipal le 22 février 2008.
  • À la rentrée 2013, 52 élèves étaient scolarisés dans la filière bilingue publique (soit 11,1% des enfants de la commune inscrits dans le primaire)[3].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le parc zoologique de Pont-Scorff créé en 1973 sur environ 12 hectares.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Lagarde-Dubernat, "PONT-SCORFF XIX° Siècle", une histoire de Pont-Scorff au XIX° siècle; édition chez l'auteure. Pont-Scorff Juin 2013.
  • Xavier Dubois, Histoire de Cléguer et du Bas Pont-Scorff, Éditions du Menhir, décembre 2012 (sur le Bas Pont-Scorff)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Monuments historiques, bâtiments et objets artistiques