Sergent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sergent (du latin serviens, « qui sert ») est un grade militaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, les sergents d’armes sont des soldats permanents, qui ne sont au départ que des forces d’appoint en campagne. Ils sont au service de simples chevaliers, ou de villes, d'évêques, d'abbayes ou même de corporations. Au combat, ils pouvaient être engagés en bataillons complets, et chargés de soutenir, voire de remplacer, les chevaliers, ou parfois être chargés de diriger individuellement des groupes de guerriers moins expérimentés.

On peut citer les Templiers ou l'ordre Teutonique, dont la majorité des combattants étaient appelés sergents, car le statut de chevalier était réservé aux membres d'origine noble.

Philippe Auguste, avant de partir en Croisade, crée deux fonctions portant ce nom :

Les premiers portèrent ensuite le nom de sergents des maréchaux jusqu’en 1501 et, la création des premières compagnies de maréchaussée réglées, les cavaliers sont appelés archers jusqu’en 1760. Ils sont les ancêtres de la gendarmerie nationale française.

Le sergent des troupes montées se dénomme maréchal des logis dans les troupes historiquement dotées de chevaux. L’appellation maréchal des logis provient du fait que les premiers porteurs de ce titre étaient chargés de préparer les étapes de leur escadron (ravitaillement, hébergement).

  • XVIe siècle
  • XVIIe siècle
    • « Le sergent est d'ordinaire un soldat qui a passé par les degrez d'Anspesade, ou de caporal; quelquefois on lui donne la Halebarde sans qu'il en ait exercé aucun, principalement quand il est de belle taille, vigilant, & qu'il sçait bien lire & écrire, qui sont des conditions essentielles, principalement au poste du premier Sergent de la Compagnie, à cause qu'il tient le registre du logement des Officiers et des Soldats de la Compagnie. Il appelle les Soldats par leurs noms le jour du prest, & c'est lui qui le fait d'ordinaire à l'absence des Officiers, & pique ceux qui manquent dans les Gardes. Le Sergent de garde, en l'absence des Officiers de la Compagnie, monte & descend les Gardes à la tête des premiers rangs la Halebarde en main, qui est son Arme ordinaire, & les autres Sergens se mettent sur les Ailes de la Compagnie, & la font dresser & observer les distances des rangs & des files, tant pour la marche que pour le combat. Tous les soirs le Sergent qui est de garde vient prendre l'ordre du Major ou de son aide, & le porter à son Corps-de-garde; ensuite un autre Sergent va sçavoir du Major ce qui se passe de nouveau pour en avertir les Officiers. Quand un Sergent est de garde, & qu'il sort du Corps-de-garde pour quelque affaire d'importance, il laisse l'Ordre & le Mot à un des Caporaux de ceux qui sont de garde.»[1]

Les armées de toutes les époques ont multiplié les spécialités et les fonctions des sergents. Ainsi, l'on a :

Le sergent actuel par pays[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Sergent des forces armées belges. Ce grade est le premier de la hiérarchie des sous-officiers subalternes dans les composantes terrestre, aérienne et médicale (de gauche à droite). Dans les unités traditionnellement montées, telle que la Cavalerie, l'Artillerie et certaines unités de la Logistique, le titre d'usage est Maréchal des Logis, les porteurs de ce grade étant appelé "Logis". Le grade de sergent est constitué de trois chevrons argenté appointés vers le haut avec un espace légèrement plus important pour le plus élevé (ces chevrons sont gris sur les galons à basse visibilité.

Canada[modifier | modifier le code]

Un sergent de l'Armée canadienne durant une parade
Article détaillé : Grades des Forces canadiennes.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec sergent-major.

Dans la Force terrestre et la Force aérienne des Forces canadiennes, le sergent est le cinquième grade des sous-officiers après celui de caporal-chef et avant celui d'adjudant. Le sergent est généralement un commandant de section au sein d'un peloton, d'une troupe ou d'une escadrille. Il est aussi souvent employé à titre d'instructeur. L'insigne est composée de trois chevrons et d'une feuille d'érable. Son équivalent dans la Force maritime est le grade de maître de deuxième classe.


Précédé par
Caporal-chef
Sergent
CDN-Army-Sgt.svg
Suivi par
Adjudant

France[modifier | modifier le code]

Grades de l'armée française
Marine nationale Armée de terre
Armée de l'air
Gendarmerie nationale
Officiers généraux
Amiral Général d'armée
Vice-amiral d'escadre Général de corps d'armée
Vice-amiral Général de division
Contre-amiral Général de brigade
Officiers supérieurs
Capitaine de vaisseau Colonel
Capitaine de frégate Lieutenant-colonel
Capitaine de corvette Commandant
Officiers subalternes
Lieutenant de vaisseau Capitaine
Enseigne de vaisseau 1 Lieutenant
Enseigne de vaisseau 2 Sous-lieutenant
Aspirant Aspirant
Sous-officiers et officiers mariniers
Major Major
Maître principal Adjudant-chef
Premier maître Adjudant
Maître Sergent-chef / MCH
Second maître Sergent / MDL
Militaires du rang
Quartier maître 1 Caporal-chef / BCH
Quartier maître 2 Caporal / Brigadier
Matelot Soldat / Gendarme Adjoint

Présentation[modifier | modifier le code]

Premier grade de sous-officier de l’armée française, (sgt) en abrégé.

Au sein des armes "montées", le sergent est appelé maréchal des logis, (m.d.l.) en abrégé.

Le grade supérieur est : sergent-chef. Sergent et sergent-chef sont des sous-officiers subalternes.

Organisation de combat[modifier | modifier le code]

Le sergent en section de combat est le plus souvent chef de groupe (une dizaine d’hommes) ou de pièce (un char ou une pièce d’artillerie). Dans ce cas, il a en général un chef d’équipe, qui peut être un caporal-chef, un caporal ou un 1er classe (faisant fonction de caporal, il porte alors sur le fourreau d’épaule gauche de sa veste de treillis la représentation du grade de caporal, en plus de la distinction de 1er classe sur le galon de poitrine). Dans son groupe de combat, le sergent peut avoir d'autres gradés, souvent chef(s) de binômes spécialisés (tireurs L.R.A.C., tireurs F.M.,...).

Galon[modifier | modifier le code]

Sergent appelé ou engagé non titulaire du brevet de spécialiste de l'armée de Terre : 1 chevron.

Sergent appelé volontaire pour un service long (10 à 24 mois) : 1 chevron souligné d'une soutache de même couleur que le galon.

Sergent appelé élève officier de réserve : 1 chevron souligné d'une soutache d'argent mélangée de soie rouge)

Sergent engagé (jusqu'en 1998) : 1 chevron surligné d'une soutache de même couleur que le galon.

Sergent engagé (depuis 1998) titulaire du BSAT : 2 chevrons : Sergent.png sur ses fourreaux d’épaule. En tenue de combat, les deux chevrons sont portés sur un galon de poitrine, de couleurs "camouflées", dites "basse visibilité".

Les galons de sergent sont soit dorés : Infanterie, Artillerie, Génie, Transmissions, Troupes de marine, Aviation légère. Soit argentés : Chasseurs, Arme blindée et cavalerie, Train, Matériel

Le sous-officier élève, supprimé en 2001, portait un galon de sergent engagé barré de sabords, à la manière des aspirants.

Gendarmerie[modifier | modifier le code]

Dans la gendarmerie nationale, les militaires de carrière sont tous au moins sous-officiers.

Nous retrouvons 4 corps dans la gendarmerie

Dans la gendarmerie mobile (surnommée la jaune), les chevrons des gendarmes (« gendarme » étant un grade de sous-officier de la gendarmerie) sont dorés.

Dans la gendarmerie départementale (surnommée la blanche), ces chevrons sont argentés.

Dans la garde républicaine,les chevrons sont dorés. Cependant, ils portent un liseré rouge sur leur képi pour le garde, à compter du maréchal des logis chef, celui-ci reprend son liseré or comme en mobile.

Chez les CSTAGN Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie Nationale la grenade est argentée mais ne comporte pas de chevrons, l'appellation "équivalente" à celle du sergent sous officier est "maréchal des logis"

Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Maréchal des logis (GAV)
Gav mdl.svg
Suivi par
Maréchal des logis sous contrat ou de carrière (sous officier)
Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef ou MDL
Gendarme (sous-contrat)
Gend sc gd.svg
Gend sc gm.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef
Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef ou MDL
Gendarme (de carrière)
Gend gd.svg
Gend gm.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef


Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Maréchal des logis (CSTAGN sous-contrat puis de carrière)
Mdl carriere cstag.svg
Mdl sc cstag.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef


Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Garde (garde républicain sous-contrat puis de carrière)
Gend gr.svg
Gend sc gr.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef

Marine nationale[modifier | modifier le code]

Dans la Marine nationale, le sergent est appelé second-maître.

Formation[modifier | modifier le code]

À l’époque du service national, les appelés ayant suivi une formation au sein d’un peloton d’élève sous-officier (PESO) étaient nommés sergent.

De nos jours, une grande partie des sergents de l’Armée de Terre sont issus de l’ENSOA (École nationale des sous-officiers d'active) de Saint-Maixent-l'École.

Drapeau de la France France Grades de
l'Armée de Terre
Military symbol.svg
Précédé par
Caporal-chef
Sergent
Army-FRA-OR-05.svg
Suivi par
Sergent-chef

Suisse[modifier | modifier le code]

Le grade de sergent (abrégé sgt) (en allemand Wachtmeister) est le second grade des sous-officiers de l’armée suisse. Il est au-dessus du caporal et au-dessous du sergent-chef.

Insigne de grade de sergent de l'armée suisse

Avant la réforme d’Armée XXI (2004), le grade de sergent équivalait à celui du sergent-chef actuel. Il pouvait être le remplaçant du chef de section (comme actuellement le sergent-chef) ou de celui du sergent-major d’unité (l’actuel sergent-major chef).

Depuis, le grade de sergent correspond à la fonction de chef de groupe (auparavant tenue par le grade de caporal).

Sergents dans des œuvres de fiction[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • le sergent, groupe Electro Pop Rock dans la région de Propriano en Corse [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gravure anonyme du XVIIe siècle