Croiseur cuirassé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe schématique d'un croiseur blindé typique avec un pont blindé supérieur et moyen et le flanc (en rouge), les soutes à charbon de protection latérale (gris) et un double-fond des compartiments étanches. Les machines étaient disposées dans le vide intérieur protégé.

Le croiseur cuirassé, ou croiseur blindé, est un type de croiseur, navire de guerre essentiellement développé entre 1875 et 1910. Il prend la suite du type croiseur protégé des années 1875 à 1890, qu'il surclassera très vite.
Son évolution deviendra le croiseur de bataille.

Nécessité historique[modifier | modifier le code]

Article connexe : artillerie navale.

Le développement de l'obus explosif dans le milieu du XIXe siècle a vite nécessité le blindage des ponts et des flancs des croiseurs classiques de l'époque, mais aussi le cloisonnement étanche des soutes à charbon et des salles des machines.
Après 1910, les croiseurs cuirassés furent rapidement surclassés par les gros canons des navires de type Dreadnought, notamment le croiseur de bataille, nouveau cuirassé du début du XXe siècle.

Évolution[modifier | modifier le code]

Les croiseurs cuirassés firent la différence dans la bataille d'Ulsan (1904), la guerre russo-japonaise (1904-1905) et la bataille de Tsushima (1905). Mais dès 1907, ils devinrent vite obsolètes quand la Royal Navy commença à engager les croiseurs de bataille de classe Invincible puis les cuirassés de classe Dreadnought.

La bataille de Coronel au début de la Première Guerre mondiale fut la dernière où les croiseurs cuirassés furent victorieux. Toutes les batailles ultérieures virent la suprématie des cuirassés de type Dreadnought et les croiseurs de bataille.
Durant la bataille des Falklands les SMS Scharnhorst et SMS Gneisenau allemands furent coulés par les croiseurs de bataille britanniques HMS Invincible et HMS Inflexible.
Durant la bataille du Jutland les HMS Warrior', HMS Defence et HMS Black Prince furent coulés par la marine allemande.

En 1920, quand se mit en place la numérotation moderne des navires de guerre, les croiseurs cuirassés américains encore existants furent fusionnés avec la catégorie croiseur protégé abolissant la catégorie croiseur cuirassé aux États-Unis voir Liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy).

En 1930, le Traité naval de Londres abolit définitivement la catégorie de croiseur cuirassé (Armoured cruiser) et adopte les catégories croiseur lourd et croiseur léger.

Un seul croiseur cuirassé existe toujours : le Georgios Averoff, construit en 1909-11 pour la marine grecque et devenu un navire musée dans le port de Phalère proche d'Athènes.

Marine française[modifier | modifier le code]

Le premier véritable croiseur cuirassé français fut le Dupuy de Lôme lancé à Brest en 1887. Les autres croiseurs cuirassés français de la Première Guerre mondiale furent:

Marine impériale allemande[modifier | modifier le code]

SMS Blücher (Allemagne)

Les premiers croiseurs cuirassés furent le SMS Fürst Bismarck (1900) et le SMS Prinz Heinrich (1902).

Le Scharnhorst (1906), le Gneisenau (1908) et le Blücher furent les derniers croiseurs cuirassés à sortir des chantiers allemands.

Marine impériale japonaise[modifier | modifier le code]

Le premier croiseur cuirassé japonais fut le Chiyoda (1890). Suivirent les Yakumo...
Plusieurs classes furent construites ensuite : Classe Asama, classe Izumo, classe Kasuga, classe Tsukuba et classe Ibuki.

Marine austro-hongroise[modifier | modifier le code]

Marine impériale de Russie[modifier | modifier le code]

Riourik

Son premier croiseur cuirassé de classe Général Amiral fut le Général Amiral, armé en 1875. Comme son sister-ship la frégate Duc d'Édimbourg, opérationnel dès 1877, ils ne purent présenter de menace pour la suprématie des mers de la Royal Navy à cause de leur faible vitesse.
De nombreux croiseurs uniques furent fabriqués tels le Riourik, armé en 1895, qui fut coulé en 1904 lors de la guerre russo-japonaise et le Gromoboy qui bénéficia d'une grande amélioration de son blindage et de ses pièces d'artillerie.
La dernière classe de croiseurs cuirassés russes fut la classe Bayan : Bayan, Amiral Makarov, Pallada et Bayan II.
Son dernier croiseur cuirassé construit en 1906 fut le Riourik.

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Le premier croiseur cuirassé britannique fut le HMS Shannon lancé en 1877 des chantiers de la Pembroke Dock. Différentes classes de croiseurs blindés sortirent des différents chantiers britanniques :

US Navy[modifier | modifier le code]

USS Brooklyn (ACR-3) au port de New York le 5 octobre 1898

Le premier croiseur cuirassé de la marine américaine fut le USS Maine (ACR-1), lancé en 1889. Son explosion dans le port de La Havane, en 1898, déclencha la guerre hispano-américaine.

Il fut suivi par l'USS New York (ACR-2) et l'USS Brooklyn (ACR-3), versions améliorées du premier et lancées en 1896.
Après la guerre hispano-américaine, la marine américaine construisit six croiseurs blindés de classe Pennsylvania, puis quatre de classe Tennessee qui furent appelés les Big Ten.



Autres pays[modifier | modifier le code]

ARA Garibaldi (Argentine)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]