Jura (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jura.
Jura
Image illustrative de l'article Jura (département)
Jura (département)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Création du département 4 mars 1790
Chef-lieu
(Préfecture)
Lons-le-Saunier
Sous-préfecture(s) Dole
Saint-Claude
Président du
conseil général
Christophe Perny (PS)
Préfet Jacques Quastana
Code Insee 39
Code ISO 3166-2 FR-39
Code Eurostat NUTS-3 FR432
Démographie
Gentilé Jurassiens
Population 261 294 hab. (2011)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Superficie 4 999 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Circonscriptions législatives 3
Cantons 34
Intercommunalités 34
Communes 544

Le département du Jura (prononcé [ ʒy.ʁa ]) est un département français dont le nom vient du massif du Jura. C'est un des quatre départements de la région de Franche-Comté, dont la préfecture est Lons-le-Saunier. Les habitants du Jura sont les Jurassiens. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 39.

Histoire et héraldique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le mot Jura vient du bas-latin (ou latin tardif) juria et signifie « forêt » ou « forêt sauvage » ou « forêt de montagne » (du celtique joris). Après le rattachement de la Franche-Comté par la France en 1678 par le Traité de Nimègue, le département ne sera créé qu'à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province de Franche-Comté. Il comptait alors 6 districts, qui furent remplacés par 4 arrondissements en 1800. Celui de Poligny fut supprimé en 1926.

Après la victoire des coalisés à la bataille de Waterloo (18 juin 1815), le département est occupé par les troupes autrichiennes et suisses de juin 1815 à novembre 1818 (voir occupation de la France à la fin du Premier Empire).

Article détaillé : Histoire du département du Jura.

Blason[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« Coupé, au premier d'azur semé de billettes d'or au lion couronné du même, armé et lampassé de gueules, issant de la partition et brochant sur le tout, au second recoupé émanché de gueules et d'argent. »

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte39JURA.PNG

Généralités[modifier | modifier le code]

Le département du Jura fait partie de la région Franche-Comté. Il est limitrophe des départements du Doubs, de la Haute-Saône, de la Côte-d'Or, de Saône-et-Loire et de l'Ain, ainsi que du canton de Vaud (Suisse).

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat du département du Jura.

Transports[modifier | modifier le code]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Économie du département du Jura.

Artisanat[modifier | modifier le code]

L'artisanat est une composante essentielle du département puisque 4 700 entreprises, 16 000 actifs composent l'artisanat jurassien. Première entreprise du département, l'artisanat emploie plus de 1000 apprentis chaque année. Le CFA du Jura forme 752 apprentis dans les domaines du bâtiment, de la boulangerie, la pâtisserie, la boucherie, la charcuterie, la coiffure, la mécanique automobile, la vente, ...

Tourisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tourisme dans le Jura.

Le tourisme tient une place importante dans l'économie du département qui gère à travers des régies les domaines de Chalain et de Vouglans organisés autour des activités aquatiques comme la baignade, la voile ou la pêche sur ces deux grands plans d'eau (lac naturel pour le lac de Chalain et lac de retenue pour le lac de Vouglans). Le département compte trois sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco : les Salines de Salins-les-Bains et les deux sites palafittiques de Clairvaux et Chalain.

Le tourisme vert se développe aussi, comme les gîtes ruraux, dans presque toutes les communes où les sentiers de randonnée se multiplient ainsi que des activités sportives (VTT - spéléologie - équitation...).

Le tourisme d'hiver est également important au-dessus de 800 mètres avec le ski de fond (Foncine-le-Haut ...) ou ski de piste dans la station des Rousses.

En 2010, la médiane du revenu fiscal des ménages par unité de consommation du département s'élevait à 18 207 euros, cachant des disparités importantes de Montagna-le-Reconduit (13 254) à Prémanon (28 817). Comité Départemental du Tourisme du Jura - www.jura-tourism.com

Les résidences secondaires[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population du 1er janvier 2008, 10,8 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes du Jura dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux. Ces communes se situent dans le secteur sud-est du département, le Haut-Jura, riche en sites touristiques et pistes de ski, non loin de la Suisse.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Vignoble du Jura[modifier | modifier le code]

Le département possède l’un des plus petits vignobles français par la surface avec 1 850 hectares, il est parmi les plus originaux par la personnalité typique et l'excellence de sa production viticole. Il est largement réputé pour ses vins blancs dont son cépage Savagnin, qui donne notamment le Vin jaune. On trouve également des vins singuliers comme les vins liquoreux que sont le Macvin ou le Vin de paille.

La Percée du vin jaune[1] est devenue le plus gros évènement du département. La Pressée du vin de paille a lieu depuis 2008. La culture du vin et du terroir y sont mêlés à une fête populaire.

Article détaillé : Vignoble du Jura.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants du Jura sont les Jurassiens.

Évolution démographique du département entre 1872 et 2005 (source:INSEE)

Réserves naturelles[modifier | modifier le code]

Le département du Jura possède quatre réserves naturelles :

Culture[modifier | modifier le code]

  • Estivales des Orgues du Jura. Ce festival, qui réunit des concerts vocaux et instrumentaux avec l'orgue, a lieu chaque année au mois d'août. Les concerts ont lieu dans les belles églises du Jura sur les orgues classées M.H. La programmation propose aux touristes et au public local de (re-)découvrir des artistes de renom. Renseignements sur le site ou à l'office de tourisme du Haut-Jura (Morez).
  • Festival de Bouche à Oreille. Organisé en Petite Montagne, ce festival se déroule tous les ans durant la deuxième quinzaine du mois de juillet et change de lieu chaque soir. C'est un festival pour la bouche : des soirées de découverte de la gastronomie locale et jurassienne, un buffet campagnard fourni par les producteurs locaux précède chaque concert ou spectacle. L'oreille ce sont des concerts : de chanson, de rock, de musique classique, d'accordéon, et musiques traditionnelles. Le bouche à oreille, ce sont des conteurs, des spectacles et des animations, alliant musique, gastronomie et convivialité.
  • Festival de musique du Haut-Jura. Au mois de juin, le Haut-Jura devient, à travers les hauts lieux d'un patrimoine architectural exceptionnel, un haut lieu de la musique ancienne et baroque dont le rayonnement et la connaissance sont servis par de brillants ensembles avec leurs meilleurs interprètes.
  • Le Festival Polizic à Poligny, propose le quatrième samedi de septembre une programmation grand public et ouverte à tous.

Politique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Conseil général du Jura.

Administration[modifier | modifier le code]

Quelques préfets du Jura :

  • Les Archives départementales du Jura sont situées à Montmorot ( impasse des archives B.p. 14 39570) aux anciennes salines de Montmorot, à la limite de la ville de Lons-le-Saunier. Elles recueillent, conservent, classent et communiquent au public les archives du département. Contrairement à la majorité des Archives Départementales de France, aucun document, en particulier ceux de l'état civil, n'est accessible en ligne, via internet.

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Personnages historiques et hommes politiques[modifier | modifier le code]

Sportifs[modifier | modifier le code]

Artistes, hommes de lettres[modifier | modifier le code]

- Jean Duraffourg, peintre.

Scientifiques, et industriels[modifier | modifier le code]

Quelques maisons typiques du Jura[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Habitation traditionnelle du Jura.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sites culturels
Sites institutionnels